AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 that fire in your eyes /ruth

Aller en bas 
AuteurMessage
Ren Kelley
✖ open your heart to e v e r y o n e.
avatar

Inscription : 21/03/2015
Messages : 384
Faceclaim + © : andrew garfield, © mine, sam smith.
Multinicks : bobbi, blythe.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : thirty years old.
Activité : ceo of a video game company.
Statut : trying to keep a girl longer than five seconds.
Derniers achats : video games, pepsi, skateboard, toothbrush, froot loops.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$$
Connections:
Disponibilité: off, ✭✭✭

MessageSujet: that fire in your eyes /ruth   Mar 21 Juil - 18:38


you were burning like the summer, crazy like a fox
no matter where it lead me i would follow
you were beautiful in blue jeans, holes on the knees
if you got a wild heart don't you let it die

✻ ✻ ✻

Sa vie n'avait plus aucun sens sans Ginger. Ca faisait un peu mélodramatique et Ren avait conscience d'être un parfait cliché, mais c'était la vérité. Cela faisait dix ans que les deux amis étaient inséparables, qu'ils n'avaient pas passé plus d'une semaine sans se parler ni se voir, mais aujourd'hui le jeune PDG avait l'impression de l'avoir perdue à tout jamais. Ils pourraient peut-être essayer de surmonter tout ça mais ils ne pourraient jamais revenir en arrière et faire comme si rien ne s'était passé. Le trentenaire passait son temps libre enfermé chez lui, se rendait au boulot beaucoup plus qu'il n'en avait l'habitude, et s'était coupé du reste du monde. Mais aujourd'hui il avait décidé qu'il en avait marre de rester enfermé et qu'il était tant de retrouver le monde extérieur. Il ne voulait pas s'apitoyer sur son sort à cause d'une fille, aussi importante et spéciale soit-elle. Il refusait que Ginger le détruise alors qu'il estimait n'avoir rien fait de mal, alors Ren décida de retrouver sa personnalité et accessoirement sa vie, même si elle n'en faisait plus partie. Se baladant dans les rues de Belmont Springs, le soleil l'aidant à forcer sa bonne humeur, Ren fut attiré par la facade d'un café, le Colonna & Smalls. Il y avait déjà été mais n'avait jamais vraiment compris le principe du café. Pour lui, un café était un café, mais quand c'était à son tour de commander on lui demandait toujours trop d'informations. Il décida néanmoins de s'y rendre. Il fit un signe à Kelly, son labrador, de le suivre, et entra dans le commerce avec lui. Il le laissait généralement à l'entrée mais son compagnon à quatre pattes était son seul repère depuis quelques jours, ils étaient devenus inséparables et Ren refusait de s'éloigner de lui ne serait-ce que l'espace de quelques minutes. Ren prit place dans la file d'attente et c'est alors qu'une chevelure blonde attira son attention. Il y avait beaucoup de monde et il n'avait pas forcément la patience d'attendre — comme la jeune femme était quelques personnes devant lui, Ren décida d'aller à sa rencontre pour gagner quelques places. On se connaît, non? Rue, c'est ça? Ren avait un peu de mal avec les prénoms, surtout qu'il n'avait vu cette jeune femme que quelques fois dans sa vie, par le biais d'amis en commun sûrement, même s'il n'avait aucune idée du contexte dans lequel il l'avait rencontrée. La personne avant eux était en train de commander et le regard de Ren se précipita sur les panneaux au-dessus du comptoir. Il prenait le temps de préparer sa commande à l'avance d'habitude, mais l'inconnue pas si inconnue que ça l'avait distrait et il commençait un peu à paniquer. Il va falloir m'aider là, je comprends rien à leurs boissons, y a trop de choix, trop d'éléments à donner. Ren esquissa une grimace désolée. Etait-il en train de s'imposer? Oui. En était-il gêné? Non, pour la simple et bonne raison que Ren ne s'en rendait pas compte.

_________________
You've been so unavailable, now sadly I know why, your heart is unobtainable even though Lord knows you kept mine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: that fire in your eyes /ruth   Mer 22 Juil - 19:34

Ren & Ruth

✬ ✬ ✬

Depuis sa rupture avec Diego, Ruth dormait à l'hôtel, laissant ses plus grosses affaires dans son ancien domicile. A vrai dire, elle en avait un peu marre, préférant son propre chez soi puisque évidemment, elle aurait pu loger chez des amis, mais elle ne préférait pas. Ses problèmes étaient ses problèmes, elle devait se débrouiller toute seule. Elle aurait tout autant pu domicilier chez son père ou sa mère mais vraiment très peu pour elle, son indépendance était trop importante. Au moins, à l'hôtel, elle n'avait quasiment rien à s'occuper. Elle avait ainsi le temps de se morfondre le soir, dans son lit. Pas vraiment mieux, alors elle plongeait son nez dans les dossiers de ses patients. Son travail lui était très important, et dans les moments où elle n'était pas au meilleur de sa forme, il lui faisait du bien. Mais désormais, elle avait décidé de ne pas s'enfermer sur elle-même, comme elle avait pu le faire ces derniers mois. Sortir lui faisait le plus grand bien, seule ou avec des amis, le problème étant qu'elle était parfois épiée. Ses relations affolaient toujours les médias, pour elle ne savait quelle raison. Pourtant, elle n'avait absolument rien fait de spécial pour que cela arrive et elle n'était qu'une personne lambda, sauf qu'on la voyait toujours comme la fille de Don O'Connor. Petite, on la voyait déjà devenir actrice, comme son père. Elle avait pris des cours de théâtre pendant toute son enfance mais elle n'avait finalement pas pris cette voie et il n'en est rien aujourd'hui, même si elle a pu faire des apparitions dans sa jeunesse. Pourtant, on la reliait encore toujours à son père, ou à sa mère. Sa famille avait toujours été exposé dans les tabloïds, ça ne changerait pas de sitôt. Ainsi, on savait qu'elle n'était plus avec son fiancé, tout allait très vite. Alors, elle avait besoin de s'aérer. Et en cette belle journée, la demoiselle avait décidé de profiter du soleil à l'extérieur, vêtue d'une simple robe. Arrivée devant un café, Colonna & Smalls, elle décida d'y rentrer et de commander, comme elle y venait souvent. Postée dans la file d'entente, elle fut plutôt surprise que quelqu'un s'adresse à elle, alors qu'elle vadrouillait dans ses pensées. - On se connaît, non? Rue, c'est ça? Un jeune homme auquel elle adressait un sourire, pour lui répondre d'un air jovial. - Peu de gens m'appellent ainsi, je préfère Ruth. Ce n'était pas une histoire de laisser seulement ses proches l'appeler par un surnom, puisque ce n'était absolument pas le cas, mais quasiment tout le monde l'appelait par son prénom entier. Son nom était déjà assez simple, pourquoi voudrait-elle le simplifier encore plus de toute façon ? Mais bon, elle ne lui en tiendrait pas rigueur. - Et tu es Ren, on s'est en effet déjà croisés. Ils avaient déjà été présents lors de même soirées, ce qui était moins le cas en ce moment puisqu'elle avait pendant un long moment préféré rester chez elle. Mais Ruth, elle avait bonne mémoire, elle se souvenait des gens. C'était préférable avec son métier, malgré qu'elle ait des papiers. - Il va falloir m'aider là, je comprends rien à leurs boissons, y a trop de choix, trop d'éléments à donner. La jeune femme laissa échapper un petit rire à sa remarque. Il avait bien raison, il y avait énormément à donner. - Ça fait longtemps que je viens ici, et je prends à chaque fois la même chose, pour ne pas me compliquer. Il était en effet plus simple de toujours prendre la même chose, et de ne pas avoir à réfléchir. Baissant la tête, Ruth remarquait le labrador qu'il tenait en laisse puis s'adressait à lui comme s'il pourrait lui répondre. - Oh, tu sais que tu es vraiment trop mignon toi ? La jeune femme adorait les chiens, et aimerait d'ailleurs en avoir un. Ainsi, alors que c'était presque à son tour de commander, elle s'abaissait légèrement pour caresser la tête de l'animal, le sourire aux lèvres.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren Kelley
✖ open your heart to e v e r y o n e.
avatar

Inscription : 21/03/2015
Messages : 384
Faceclaim + © : andrew garfield, © mine, sam smith.
Multinicks : bobbi, blythe.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : thirty years old.
Activité : ceo of a video game company.
Statut : trying to keep a girl longer than five seconds.
Derniers achats : video games, pepsi, skateboard, toothbrush, froot loops.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$$
Connections:
Disponibilité: off, ✭✭✭

MessageSujet: Re: that fire in your eyes /ruth   Ven 31 Juil - 22:28

Ren adressa un sourire désolé à la jeune femme pour avoir écorché son prénom. Ruth, oui. Désolé, je retiens pas trop les prénoms. Il esquissa alors une grimace. Il s'en voulait de ne pas avoir retenu son prénom, il en était le premier étonné d'ailleurs — il était certes nul pour mettre un prénom sur un visage mais cette fameuse Ruth était plutôt jolie et en général, il remarquait les jolies filles. Son coeur se mettait à tout rompre dès qu'il posait son regard sur l'une d'elles; si ça n'avait pas été le cas avec Ruth, c'est qu'il avait probablement son coeur ailleurs à l'époque. Ren, oui, c'est moi. Bravo, tu n'as pas écorché mon prénom. Généralement j'ai le droit à Ron. A cause de--tu sais--le--le sorcier roux là. Plus il parlait, plus il s'enfonçait. Le PDG se mit à rire nerveusement et passa une main dans ses cheveux qu'il laissait pousser. Son regard se posa finalement sur les menus disposés au-dessus des serveurs, il n'y comprenait rien et aurait besoin d'aide avant de faire son choix. Oh oui, c'est une bonne solution. Enfin, encore faut-il avoir commandé une première fois. Heureusement qu'il était tombé sur elle, elle allait pouvoir l'aider ou tout du moins il l'espérait. Elle avait l'air sympa, elle n'oserait pas le laisser en plan comme ça alors qu'il était complètement perdu. Distrait par sa lecture des différents types de café, il ne fut ramené à la réalité que par la douce voix de Ruth. Quand il la vit s'abaisser à hauteur du chien, Ren se sentit rougir pour avoir penser que c'était à lui qu'elle parlait. Personne ne disait ça à quelqu'un, il aurait dû se douter que son labrador avait toute l'attention de Ruth. C'est Kelly, mon meilleur ami. finit-il par dire avec tant de fierté qu'on aurait pu croire qu'il parlait de son fils. Il aimait voir des personnes lambdas s'intéresser à son chien, c'était une des qualités principales qu'il recherchait et Ruth l'avait vraisemblablement. On en avait marre de rester enfermés à la maison alors on est sortis faire un tour. Avant de réfléchir à ce qu'il venait de dire et de s'apercevoir qu'il donnait l'impression de ne pas avoir de vie, la serveuse l'appela pour qu'il commande et alors il commença à paniquer. Euh--Ruth--j'ai besoin de toi. Il tapota l'épaule de Ruth, encore accroupie face au chien, pour l'inciter à remonter à la bonne hauteur. Il adressa un sourire maladroit à la serveuse qui attendait impatiemment. Je prends la même chose qu'elle. finit-il par dire en pointant à l'aide de son doigt la jolie blonde à ses côtés, en espérant qu'elle n'avait pas des goûts douteux en matière de café.

_________________
You've been so unavailable, now sadly I know why, your heart is unobtainable even though Lord knows you kept mine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: that fire in your eyes /ruth   Ven 31 Juil - 23:45

Ren & Ruth

✬ ✬ ✬

- Ruth, oui. Désolé, je retiens pas trop les prénoms. En même temps, ils ne s'étaient réellement jamais adressés la parole, malgré qu'ils se soient aperçus. En tout cas, ça l'était pour Ruth. Elle posait souvent des questions sur les personnes qu'elle ne connaissait pas, elle était beaucoup trop curieuse pour ne pas le faire. - Ren, oui, c'est moi. Bravo, tu n'as pas écorché mon prénom. Généralement j'ai le droit à Ron. A cause de--tu sais--le--le sorcier roux là. Elle se mit à rigoler, alors qu'il se trouvait être gêné. Ca lui faisait réellement du bien d'être ainsi joyeuse, c'était bien mieux que de se morfondre. - Evidemment, je connais, Harry Potter on m'en parle tous les jours !, dit-elle toute enjouée. La jeune femme faisait référence aux enfants qui étaient aussi ses patients en tant que pédiatre, et Harry Potter était un sujet revenant bien souvent dans sa profession. Vraiment bizarre quand elle résumait son métier, mais elle adorait le pratiquer, malgré qu'il y ait parfois des moments bien moins plaisants lorsqu'elle devait annoncé aux parents une anomalie grave. - Oh oui, c'est une bonne solution. Enfin, encore faut-il avoir commandé une première fois. Il revenait finalement au café qu'il fallait choisir, et dont Ruth ne s'était embêté à réfléchir que pendant un court moment, seulement lors des premières fois où elle venait ici. La jeune femme s'était accroupie face au labrador, qu'elle caressait avec beaucoup d'attendrissement. Ses yeux pouvaient carrément en briller, elle était bien avec les animaux. - C'est Kelly, mon meilleur ami. Furtivement, elle relevait la tête vers le jeune homme pour lui sourire face à ce qu'il venait de dire. - Je te comprends. Les animaux sont parfois plus proches de nous que des humains, et ils sont très fidèles à leurs maîtres., lui fit-elle non sans une pointe d'amertume en repensant qu'en effet, il n'en était réellement pas de même pour les humains. - Quand j'aurais le temps et une grande maison, j'adopterais un chien. Le temps, elle ne l'avait pas tellement ou plutôt ne se l'accordait pas tout à fait. Ce moment-ci en était une exception. Et la grande maison, ce n'était plus du tout le cas puisqu'elle s'était séparée de Diego et logeait désormais à l'hôtel. Puis surtout, elle avait déjà un chat, qui malheureusement n'avait pas pu venir avec elle alors qu'elle était sa maîtresse. - On en avait marre de rester enfermés à la maison alors on est sortis faire un tour. - Rester enfermés alors qu'il-- Ruth n'eut pas le temps de finir sa phrase que Ren reprit la parole, en lui tapant légèrement l'épaule. - Euh--Ruth--j'ai besoin de toi. Comme elle l'avait compris, elle se redressait en se rendant compte que c'était à leur tour de commander. Elle avait été trop absorbée, trop gaga de Kelly. - Je prends la même chose qu'elle. Il décidait de jouer la dangerosité, il ne serait pas déçu. - Ah, qu'est-ce qu'on ne ferait pas sans moi ?, fit-elle avec ironie en levant les yeux vers le plafond en gardant néanmoins pleinement son sérieux. Evidemment qu'elle rigolait. Elle revenait finalement vers la serveuse qui attendait une réponse. - Un café rioté, s'il vous plaît, enfin deux du coup. Avec la parole allait le geste puisqu'elle montrait à la serveuse deux doigts, afin qu'elle ait bien compris, non pas qu'elle la prenait pour une débile, loin de là. Elle tournait finalement la tête vers le jeune homme pour lui demander à propos du café. - Tu es vraiment sûre ? C'est plutôt spécial, j'ai déjà fait goûté à des amis, c'est assez...amer, salé. Néanmoins, Ruth trouvait ce café délicieux, sortant de l'ordinaire, puis peu de boutiques faisaient ce café-ci qu'elle affectionnait vraiment, bien que de toute façon, elle n'était pas très difficile. Ça vient de Rio si tu veux savoir. Mais pourquoi voudrait-il donc savoir ? Réellement inintéressant. - Je l'ai su en venant ici, tout est écrit, m'enfin c'est la seule chose que je sais. Elle était blonde après tout, il ne fallait pas trop lui en demander, une vraie de chez vraie. Mais bon, on ne lui avait pas encore dit qu'elle était idiote et inintelligente, elle ne l'aurait pas très bien pris dans tous les cas. Enfin bon, le pauvre, avec ce qu'elle racontait, il voudrait sans doute s'enfuir à dos de Kelly. Alors que la serveuse préparait rapidement leur commande, Ruth en profita pour lui redemander. - Alors comme ça, tu restes enfermé chez toi avec Kelly ? Elle le tutoyait, tout comme lui l'avait fait avec elle. De toute façon, elle ne savait jamais s'il fallait qu'elle emploie le tutoiement ou le vouvoiement, elle ne voulait pas paraître irrespectueuse. Car s'il y avait une chose qu'elle ne souhaitait pas être, c'était bel et bien irrespectueuse. La question qu'elle venait de poser l'était peut-être en fin de compte, mais elle était apparue simplement pour en rigoler. Rapidement, la serveuse leur tendit leurs deux cafés, alors que Ren n'avait même pas eut le temps de réagir. - Tu vas voir, c'est délicieux. spécial mais délicieux, en tout cas pour la jeune femme.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren Kelley
✖ open your heart to e v e r y o n e.
avatar

Inscription : 21/03/2015
Messages : 384
Faceclaim + © : andrew garfield, © mine, sam smith.
Multinicks : bobbi, blythe.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : thirty years old.
Activité : ceo of a video game company.
Statut : trying to keep a girl longer than five seconds.
Derniers achats : video games, pepsi, skateboard, toothbrush, froot loops.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$$
Connections:
Disponibilité: off, ✭✭✭

MessageSujet: Re: that fire in your eyes /ruth   Mer 5 Aoû - 22:59

Ren se mit à rire mais son sourire se transforma petit à petit en grimace quand il comprit le sens de sa phrase. T--Tous les jours? Mais pourquoi? C'était quand même très bizarre. Faisait-elle partie de ces fans invétérés qui ne vivaient que pour ça? Car bon, Ren était le premier à adorer cette saga et il était d'accord sur le fait qu'il s'agissait d'un véritable phénomène de société, surtout pour la génération actuelle, mais de là à parler Harry Potter tous les jours... Mais le sujet fut rapidement oublié quand Ruth s'accroupit devant Kelly pour le caresser. Ce simple geste suffit à faire sourire Ren et à l'attendrir. Il adorait qu'on s'intéresse à son compagnon à quatre pattes, surtout s'il s'agissait d'une jolie fille. Tu pourrais venir à la maison pour lui rendre visite, si tu veux. proposa-t-il le plus naturellement du monde. C'était triste de ne pas pouvoir avoir de chien alors que l'envie était là, Ren ne pourrait imaginer sa vie sans un animal chez lui. Comme venait de le remarquer Ruth, les animaux et plus particulèrement les chiens étaient très fidèles à leur maître et leur apportaient surtout une compagnie inestimable. C'était con à dire mais Kelly avait su l'apaiser ces derniers jours alors que le PDG se sentait plus seul que jamais depuis sa dispute avec Ginger. Enfin non, on pourrait juste se promener ensemble. Dehors. Loin de chez moi. Avec du monde autour. se rattrapa-t-il soudainement, se rendant compte du sous-entendu que sa phrase précédente pouvait cacher. Il ne voulait pas que Ruth aille croire qu'il essayait de lui faire des avances, ce n'était pas du tout son intention. Finalement la serveuse interpella Ren qui se retourna subitement vers Ruth pour qu'elle vienne à son secours. Il l'écouta commander pour la prochaine fois où il viendrait ici seul -même s'il ne s'y aventurerait sûrement pas- et alors qu'il cherchait du regard le café qu'elle venait de commander sur les menus affichés en hauteur, il fut ramené à la réalité par sa nouvelle camarade qui lui expliquait elle-même de quoi il s'agissait. Je te fais confiance... je crois. Pas vraiment, mais avait-il vraiment le choix? Ren n'eut pas le temps de répondre à sa question que la serveuse leur tendait déjà leurs deux boissons. Le PDG s'empara de la sienne et demanda au passage un verre d'eau. C'est tout naturellement qu'il alla s'installer à une table un peu plus loin, espérant que ça ne dérangerait pas Ruth. Quand la jeune femme finit par le rejoindre, un fin sourire étira ses lèvres alors qu'il déposa le bol d'eau à terre pour Kelly. Pourquoi sortir et s'embêter avec les humains alors qu'on peut rester tranquillement chez soi avec un chien? Evidemment qu'il n'était pas sérieux, mais sans Ginger il n'avait pas grand chose d'autre à faire. Ren n'avait pas une vie sociale des plus chargées, il passait 90% de son temps libre avec la petite rousse et sans elle, son quotidien était bien vide. Ce qu'il n'allait pas avouer à Ruth, ce serait se griller tout seul. Peine de coeur. expliqua-t-il alors avec une légère grimace. Il prit une gorgée de son café et manqua de s'étouffer dès que le liquide traversa son oesophage. Wow. Je m'attendais pas à ça, c'est-- Dégueulasse? --intéressant. Il ne voulait pas vexer Ruth en lui disant qu'elle avait des goûts douteux mais Ren n'aimait pas du tout. Il esquissa un sourire pour faire comme si tout allait bien alors qu'il avait envie de prendre le bol de Kelly et boire l'eau qu'il y avait dedans pour se défaire du goût amer resté sur sa langue.

_________________
You've been so unavailable, now sadly I know why, your heart is unobtainable even though Lord knows you kept mine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: that fire in your eyes /ruth   Dim 9 Aoû - 19:32

Ren & Ruth

✬ ✬ ✬

Alors qu'elle venait de dire à Ren qu'elle ne pouvait connaître que trop bien Harry Potter, il grimaçait et fut plutôt surpris. Pas étonnant étant donné qu'elle ne l'avait pas mis dans le contexte. - T--Tous les jours ? Mais pourquoi ? Il devait vraiment la trouver étrange, ce qui lui arracha un sourire. Finalement, elle leva le mystère. - Je travaille avec des enfants, en tant que pédiatre, ça semble plus logique, n'est-ce pas ? Certainement plus logique maintenant qu'elle l'avait dit, mais pas très excitant. Rien de bien palpitant pour beaucoup de personnes, mais c'était la simple vérité, et puis tant que ça plaisait à Ruth, c'était le plus important. De toute façon, si sa famille avait dû décider, elle serait devenue actrice, chanteuse, réalisatrice, ou d'autres choses encore. Son père aimait qu'on parle de lui et de sa famille, et ainsi, elle n'était pas connue pour le métier qu'elle exerçait mais seulement par la famille de laquelle elle venait. Comme ce fut le cas et c'est toujours le cas aujourd'hui, on lui a souvent prêtée des relations avec des acteurs principalement, des gens connus, ou d'autres moins. En fait, on s'intéressait quasiment seulement à sa vie personnelle, c'était la particularité de la famille O'Connor, ce que Ruth avait souvent rejeté mais on se demandait aussi qui reprendrait l'entreprise de cosmétiques des Martells, la mère et le beau-père de Ruth, ce qui se jouait entre cinq enfants. Plutôt ennuyeux en fait. - Tu pourrais venir à la maison pour lui rendre visite, si tu veux. Ils ne se connaissaient absolument pas, ou simplement de vue et il lui proposait comme si c'était tout le contraire. Plutôt surprenant, même déconcertant. Mais elle avait bien compris qu'il n'avait aucune arrière pensée dans la tête, c'est ce qu'elle pensait en tout cas. Et alors qu'elle s'apprêtait à lui répondre, il se reprit. - Enfin non, on pourrait juste se promener ensemble. Dehors. Loin de chez moi. Avec du monde autour. Ruth rigolait, comprenant bien l'allusion qu'il pensait qu'elle aurait pu croire, ce qui n'était absolument pas le cas. Elle reprit son sérieux, puis lui affirma - J'en serais très heureuse. Ren et Kelly étaient de très bonne compagnie, alors pourquoi pas ? Ça lui semblait tout à fait normal en fait. - Je te fais confiance... je crois. Lorsque la serveuse leur tendit leur deux cafés identiques, la demoiselle prit celui qui restait après que Ren ait prit le sien pour s'installer à la table qu'il avait choisi, accolée à une vitre pour prendre le soleil. - C'est bien évidemment à tes risques et périls, je t'ai prévenu. Je n'en prendrai pas la responsabilité., lui répondit-elle en plaisantant. Puis après tout, comme pouvait-il déjà lui faire confiance, malgré que ce soit sur un sujet très futile. - Pourquoi sortir et s'embêter avec les humains alors qu'on peut rester tranquillement chez soi avec un chien ? Ruth avait bien compris qu'il plaisantait, mais parfois elle se disait la même chose avec son chat, Lucky, il ne la rendait jamais triste, il était toujours là pour elle, contrairement à certains humains. - Peine de cœur. Elle avait légèrement compris qu'il se tramait quelque chose, qu'il avait été déçu en quelque sort par un 'humain' et elle comprenait donc mieux sa phrase précédente. Ren était donc dans le même cas qu'elle, il avait une peine de cœur. C'était franchement triste plutôt que rassurant de savoir qu'elle n'était pas la seule. - Qu'est-ce qui s'est passé ?, demanda-t-elle le plus naturellement du monde. Puis quelques secondes après, elle se rendit compte qu'elle était beaucoup trop direct, qu'elle ne pouvait pas demander ce qu'il y avait comme elle le faisait avec ses patients, les enfants. - Mmh...enfin, si tu ne veux pas en parler, je comprends totalement hein. Je suis désolée, je pose beaucoup trop de questions. Elle se trouvait un peu gênée, elle voulait bien lui faire comprendre qu'il n'avait pas à lui en parler.. Finalement, alors qu'elle était tout à fait sérieuse dans ce début de conversation, il la fit sursauter quelque peu. - Wow. Je m'attendais pas à ça, c'est-- La jeune femme attendait bien évidemment la suite, se doutant que ce ne serait pas vraiment positif. --intéressant. Elle rigolait de nouveau. Beaucoup, alors que ce n'était pas le cas du jeune homme. Elle ne voyait sourire et ne put s'empêcher d'exclamer - Menteur ! Il fallait bien qu'elle lui fasse comprendre qu'elle avait bien compris qu'il avait détesté, elle était blonde oui, mais pas à ce point. Elle savait déceler les mensonges, surtout dans un cas aussi... évident. Finalement, elle prit à son tour une gorgée pour vérifier, puis deux, de son café qui avait tout à fait le même goût que celui qu'elle prenait d'habitude. Elle l'avait prévenu de toute façon.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren Kelley
✖ open your heart to e v e r y o n e.
avatar

Inscription : 21/03/2015
Messages : 384
Faceclaim + © : andrew garfield, © mine, sam smith.
Multinicks : bobbi, blythe.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : thirty years old.
Activité : ceo of a video game company.
Statut : trying to keep a girl longer than five seconds.
Derniers achats : video games, pepsi, skateboard, toothbrush, froot loops.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$$
Connections:
Disponibilité: off, ✭✭✭

MessageSujet: Re: that fire in your eyes /ruth   Dim 30 Aoû - 20:11

Les yeux de Ren s'écarquillèrent quand Ruth lui parla de son métier, l'excitation évidente dans son regard. Oui, c'est tout de suite plus logique. avoua-t-il avec un sourire amusé avant de reprendre un peu plus sérieusement. J'adore les enfants, ça doit être génial de travailler avec eux. J'imagine que je travaille pour eux mais je n'ai pas le plaisir de les côtoyer au quotidien. En voyant le regard interrogateur de son interlocutrice, Ren haussa les épaules. Je crée des jeux vidéos. Elle avait sûrement entendu parler de certains jeux qu'il avait commercialisés mais sa tête n'était pas connue du grand public. Les geeks savaient à quoi il ressemblait car ils s'y intéressaient mais la plupart des gens lambdas n'avait aucune idée de son identité, ce qui lui permettait de se promener dans la rue en toute discrétion — bien qu'il ne se plaignait jamais d'un peu de reconnaissance de temps en temps. Quand Ruth se mit à rire face à sa gêne évidente, Ren esquissa un nouveau sourire gêné mais amusé. Elle n'avait pas mal pris le sens de sa phrase, ce qui le soulageait quelque peu. Il était tellement maladroit dès qu'il se retrouvait en compagnie féminine qu'il était heureux de voir que pour l'instant, Ruth comprenait chacun de ses faux pas et les pensaient plus attendrissants que révoltants. L'idée de la revoir plus tard le ravissait, un sentiment qu'il n'avait pas ressenti depuis des semaines. C'est alors qu'il se rendit compte que depuis sa rencontre avec Ruth, il n'avait pas pensé une seule fois à Ginger. Il n'allait sûrement pas le partager avec la jolie blonde -il ne voulait pas l'effrayer- mais il lui en était très reconnaissant, même si elle n'avait rien fait pour. Ils allèrent ensuite s'asseoir à une table près de la baie vitrée, le soleil réchauffant la pièce, et c'est là que les choses sérieuses commencèrent. Ren avait toujours eu tendance à trop étaler ses émotions et ce même avec les inconnus, mais la jeune femme ne semblait pas lui en vouloir et semblait même l'encourager à en dire plus. Non non, ça me dérange pas d'en parler. Pourtant, quand Eliza était venue chez lui, il avait refusé d'en parler, retardant l'échéance le plus possible. Pourquoi? Parce qu'elle était son amie et que se confier à un inconnu était parfois plus facile qu'à quelqu'un qu'on connaissait. Il inspira profondément avant de soupirer, ses épaules affaissées. J'ai dit à ma meilleure amie que j'étais amoureux d'elle. Ca s'est pas passé comme je l'aurais espéré. Son attitude laissait deviner que ses sentiments n'étaient pas réciproques, d'où la peine de coeur. Ren esquissa un triste sourire à Ruth pour lui montrer qu'il allait bien malgré tout, même si c'était totalement faux. Cela faisait dix ans que Ginger était tout son monde et ne plus l'avoir dans sa vie était difficile à accepter. Le café qu'il avait dans les mains leur permit de changer de sujet, un sujet beaucoup plus léger. Quand Ruth l'accusa d'être un menteur, Ren explosa de rire avant de grimacer. You got me. dit-il en levant les mains en signe d'innocence. Il rit une nouvelle fois avant de reprendre son gobelet et d'en boire une nouvelle gorgée. Voyant le regard perdu de Ruth, il haussa les épaules. J'ai soif. Puis on s'habitue au goût. Ce qui n'était pas totalement faux. Sans compter qu'il détestait gâcher et qu'il était hors de question qu'il jette sa boisson. L'argent ne l'avait pas encore rendu complètement stupide et il faisait toujours attention à ne rien laisser dans son assiette — ou, dans ce cas, dans son verre.

_________________
You've been so unavailable, now sadly I know why, your heart is unobtainable even though Lord knows you kept mine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: that fire in your eyes /ruth   Ven 25 Sep - 19:43

Ren & Ruth

✬ ✬ ✬

- J'adore les enfants, ça doit être génial de travailler avec eux. J'imagine que je travaille pour eux mais je n'ai pas le plaisir de les côtoyer au quotidien. Il n'avait pas tord, il avait même complètement raison. C'était génial de travailler avec des enfants. Surtout depuis qu'elle avait appris sa stérilité et le fait qu'avoir des enfants serait repoussé à dans de longues années sans doute, son métier en était devenu un besoin, adorant côtoyer les enfants. Elle qui d'ordinaire n'était pas patiente, l'était en compagnie des enfants. Peut-être qu'avec son propre enfant, elle ne l'aurait pas été. Puis, il faudrait déjà un compagnon, un mari pour avoir un enfant. Elle pensait que Diego serait le père de ses enfants, avant qu'elle n'apprenne ce qui l'a pendant longtemps détruite. Mais elle s'est relevée. Quant Ren lui annonça travailler en quelque sorte pour eux, elle ne comprit pas vraiment. Pas du tout même. - Je crée des jeux vidéos. Trop cool, qu'elle se disait. - Pour de vrai ? Vrai de vrai ? Ces questions qui n'attendaient pas de réponses montraient simplement son émerveillement. - J'adore y jouer, mais je ne sais vraiment pas comment on peut les créer, ça semble tellement dur. C'était un peu comme ceux qui adoraient manger, mais qui ne savent absolument pas cuisiner. - Ça doit vraiment être excitant en tout cas. Et sans doute stressant, de mettre sur le marché un jeu vidéo, qui marchera ou non. - Non non, ça me dérange pas d'en parler., fit-il à propos de sa peine de cœur. Ruth était une très bonne oreille, elle écoutait, c'était normal pour elle. - J'ai dit à ma meilleure amie que j'étais amoureux d'elle. Ça s'est pas passé comme je l'aurais espéré. - Oh... Elle comprenait totalement pourquoi il était attristée, c'était tout à fait normal. Ruth n'en connaissait pas plus, et ne pouvait rien lui dire là-dessus. - Ça m'est arrivée aussi, quand j'étais plus jeune. Elle lui disait simplement cela pour lui faire remarquer que ça n'arrivait pas qu'à lui, que ça passerait, en tout cas, c'était passé pour elle. Finalement, après qu'elle lui ait quasiment crié qu'il était un menteur sur le fait que le goût du café était intéressant, Ren lui fit, - You got me. Le rire de Ren entraîna celui de la jeune blonde. - Enfin, tu avoues. - J'ai soif. Puis on s'habitue au goût. La demoiselle sourait, voyant tout de même qu'il se forçait à boire ce qu'il trouvait sans doute infâme. - Bientôt, tu en redemanderas, tu verras. Tu reviendras ici, simplement pour ce café, j'en suis absolument sûr. Elle lui fit un clin d’œil, totalement sérieuse dans ses propos, malgré qu'au fond, elle plaisantait.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: that fire in your eyes /ruth   

Revenir en haut Aller en bas
 
that fire in your eyes /ruth
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» won't apologize for the fire into my eyes ∞ Luxack
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Recherche open : Fire & Shadow
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» Fear To Fire II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST. :: - BELMONT SPRINGS, CA - :: DEL REY OAKS :: Colonna & Smalls-
Sauter vers: