AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 give me a break {w/ ruth}

Aller en bas 
AuteurMessage
Diego Vescovi

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 226
Faceclaim + © : Matt Bomer (mashed wood)
Multinicks : Nikki, Bianca
Pseudo : Lovee (Jessica)

Age : Trente-deux ans
Activité : Agent sportif
Statut : Célibataire

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: give me a break {w/ ruth}    Jeu 16 Avr - 0:07


♢ ♢ ♢
Words can be like knives they can cut you open
And the silence surrounds you and haunts you.


Diego était partie à une soirée avec son cousin. Ils étaient très attendus. Il n’avait pas pris le temps d’avertir sa femme, il ne le faisait jamais. C’était pour le travail alors il ne comptait pas ses heures. De plus il se doutait bien qu’elle se fichait de ce qu’il faisait. Ruth ne montrait aucun signe d’affection envers lui. C’était comme si tout l’amour qu’elle ressentait pour lui s’était envolé, du moins c’est ce qu’il pensait. Il était très loin de la vérité. Ils avaient passé la soirée en bonne compagnie, mais il décidait quand même de rentrer seul. Personne ne l’attendait à la maison mise à part sa distante femme cependant il n’était pas d’humeur. Il voulait retrouver son lit pour une fois.  Diego repris le volant et rentra chez lui. Il avait bu, mais pas assez pour être ivre. Il était dans le stade du sérum de vérité. Il était capable de conduire. Il rentra donc chez lui à une heure tardive et inacceptable pour un homme marié. C’est ce qu’il aimait le plus : repousser les limites. Il avait un but. Diego voulait la faire réagir alors il agissait comme un crétin. Il passait plus de temps à faire la fête, à rencontrer des femmes. Il avait sa photo dans les journaux à scandales et il lui arrivait de sentir le parfum de femmes. Pour autant il n’avait franchi la limite que très récemment. Il avait perdu l’esprit le temps d’une soirée et a choisi de le faire avec une jeune femme qui semblait le comprendre. Est-ce que cela lui a fait se sentir mieux ? Oui pendant quelques heures avant de se rendre compte qu’il ne faisait que fuir la réalité. « Oops.. » Lâcha Diego en la voyant encore dans le salon. Il ne s’attendait pas à la voir. En réalité c’était une bonne chose, peut-être qu’elle l’avait attendue parce qu’elle tenait encore à lui ? Quelque chose lui disait qu’il n’allait pas aimer la raison. Il pensait qu’elle serait au lit, à essayer de le fuir. Il l’avait devant lui et tout ce qu’il ressentait c’est de la douleur. Il ne reconnaissait plus la femme qu’il aimait. Il l’a regardait, mais ne voyait que du vide. Diego aurait tout donné pour retrouver Ruth cependant il sentait que c’était peine perdu. « Qu’est-ce que tu fais encore ici ? » Lui demanda le beau brun. Il voyait le regard surpris de sa femme. Apparemment elle ne comprenait pas où il voulait en venir. Il allait devoir être plus explicite. Il savait qu’il risquait de lancer les hostilités, mais il n’avait pas de retenu ce soir. « Je pensais que c’était ma place, le canapé. » Rajouta Diego avant de laisser échapper un petit rire ironique. C’était sa seule arme contre l’indifférence de sa femme. Pour autant il disait vrai. Elle ne l’obligeait pas à dormir sur le canapé, mais elle l’invitait gentiment. Il avait envie de dormir avec elle, de se coller à elle cependant il n’était pas le bienvenue. Il préférait encore dormir sur le canapé. Ce qu’il n’avoue pas c’est qu’il dort aussi sur le canapé parce qu’il a dû mal à arriver en haut certains soirs.

_________________

Reaching for something in the distance so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin no one else can feel it for you. Only you can let it in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: give me a break {w/ ruth}    Jeu 16 Avr - 22:26

Diego & Ruth

We used to be together.

La soirée avait été particulièrement silencieuse, comme bien trop souvent désormais. De plus en plus. Tout était d'ailleurs accentué, et c'était malheureusement dans le mauvais sens. Plus distante, plus silencieuse, plus froide. A vrai dire, elle ne pouvait pas dire non plus qu'elle faisait des efforts. Mais si elle n'en faisait pas, c'est qu'elle n'en avait pas envie après tout. Lui n'en faisait plus aucun, elle n'était pas la seule. Ainsi, il était impossible pour leur couple d'aller mieux si les deux fonctionnaient ainsi chacun de leur côté. Ce soir encore, l'homme avec qui elle devait se marier n'avait pas été présent. Il ne s'était pas fait voir et avait préféré passé la soirée autre part. Cela en devenait une trop grosse habitude depuis quelques temps. Evidemment, il ne le savait pas, mais cela la blessait. Déjà meurtrie, ce qu'il faisait ne pouvait qu'aggraver la situation. Peut-être pouvait-elle se considérer chanceuse d'avoir un homme qui finalement daignait se montrer, avec l'intention de dormir dans le même logement. Des nuits où parfois il était absent, la jeune femme se retrouvant seule en soirée mais seule aussi lors de son levée, comme pendant la journée. Assise sur le canapé, ou plutôt recroquevillée, elle rapprochait ses jambes pour se réchauffer, se blottir. Elle était totalement fatiguée, mais sans doute trop fatiguée, l'empêchant ainsi de dormir. L'autre raison avait sans doute été l'absence de Diego. Inconsciemment, elle l'attendait et espérait. Sa tête se retrouvait presque posée sur son épaule et sa main. Fatiguée physiquement, comme moralement. Trop de pensées lui enivraient le crâne. Beaucoup trop pour qu'elle puisse s'endormir, ou qu'elle puisse réfléchir correctement. Seul son travail était le moment où elle agissait et réfléchissait comme il le fallait. - Qu’est-ce que tu fais encore ici ? Ayant vaguement entendu la porte s'ouvrir pour finalement se refermer, Diego était finalement là, face à elle, lui posant une question qu'elle ne comprenait pas vraiment. Il était normal qu'elle soit là, c'était plutôt lui qui vadrouillait autre part. Puis finalement, il continuait, s'expliquant pendant qu'elle restait silencieuse, s'étant néanmoins redressée, ne voulant lui montrer ses plusieurs faiblesses. - Je pensais que c’était ma place, le canapé. Froidement, bien comme à son habitude, la belle lui répond, ne bougeant pas de sa place actuelle. - Je t'avais proposé la chambre d'ami, pas le canapé. Ainsi, elle n'avait aucun remords à se donner sur le fait qu'elle ne souhaitait pas le voir dormir dans leur chambre. Celle d'ami était bien plus confortable et il avait pourtant choisi le canapé. Finalement, elle remarqua qu'il avait bu quelques gouttes d'alcool, ou sans doute plus. Il n'était pas ivre, loin de là, mais il l'avait fait. Elle savait pourtant pertinemment qu'il l'avait fait exprès, que tout ce qu'il avait fait depuis qu'ils étaient dans cette situation, était volontaire. Il voulait le faire pour l'énerver. - Je pensais aussi que tu ne rentrerais pas cette nuit. Aucune intention de vouloir lui dire qu'elle était heureuse qu'il rentre, puisqu'elle ne l'était réellement pas. Cela ne lui faisait plus rien, surtout avec le comportement qu'il adoptait. Elle avait juste voulu lui faire la remarque comme il l'avait fait pour le canapé.


_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Vescovi

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 226
Faceclaim + © : Matt Bomer (mashed wood)
Multinicks : Nikki, Bianca
Pseudo : Lovee (Jessica)

Age : Trente-deux ans
Activité : Agent sportif
Statut : Célibataire

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: give me a break {w/ ruth}    Jeu 16 Avr - 23:31

Diego sentait que la soirée n’allait pas être triste. Ruth ne dormait pas et elle était décidée à rester assise sur le canapé. Elle le regardait avec mépris sans aucune raison. Les hostilités allaient démarrées de plus belles. Il était loin le temps où elle était une jeune femme amoureuse et chaleureuse. Ruth semblait vraiment étonnée de le voir. Elle n’était pas soulagée, elle était juste surprise. Elle se doutait bien qu’il noyait son chagrin avec d’autres femmes. Pourtant au lieu d’essayer d’arranger les choses ou bien de mettre un terme à cette mascarade elle continuait son petit jeu. Diego se demandait à quoi elle jouait. Quel était son but ? Si elle ne l’aimait plus elle n’avait qu’à demander le divorce. Elle aurait la moitié de sa fortune puisqu’il a été assez stupide pour ne pas faire de contrat prénuptiale pensait que leur amour rimerait avec toujours. Ils n’avaient pas non plus d’enfant alors Ruth n’avait aucune raison de rester. Peut-être qu’elle aimait le faire souffrir, mais il se demandait bien pourquoi. Il n’avait rien fait de mal avant qu’elle ne se change en une autre femme. Il avait vraiment raté un épisode et il n’était pas prêt de le rattraper. Comme pour retourner le couteau dans la plaie Ruth lui rappela lui avoir proposé dans son infini bonté la chambre d’ami. Il n’était peut-être plus son amour, mais il n’était pas son ami. Il détestait l’idée d’aller dans cette chambre. Il préférait encore le canapé d’autant plus que c’était plus évident que les escaliers à monter. « Je considère que ma place n’est pas dans cet endroit. D’ailleurs ça va rapidement changer ! » Lui fit remarquer Diego d’un air sur de lui. Il faisait référence au fait qu’il s’était laissé faire trop facilement. Si elle ne voulait pas dormir avec lui elle n’avait qu’à changer de chambre. Il n’allait pas la laisser continuer son petit jeu malsain. Elle pouvait toujours essayer de le virer de leur chambre si elle le voulait. Il n’allait pas la laisser faire. Puis Ruth se permis de lui dire qu’elle ne pensait pas qu’il rentrerait. Auparavant elle aurait été inquiète à l’idée qu’il découche, elle aurait prêté attention à cela même par l’énervement. Maintenant il ne voyait aucune émotion dans ses yeux. Cela lui faisait mal, tellement mal qu’il avait envie de lui faire mal en retour. « Je te dérange, peut-être que tu es accompagnée ? » Lui demanda le beau brun. Il n’aurait pas été étonné de savoir qu’elle ramène d’autres hommes dans leur lit. Au moins cela aurait expliqué pourquoi elle agissait comme une femme frigide. « Je peux refaire un tour et le laisser repartir par la porte de derrière. » Rajouta Diego. Il voulait aussi prétendre que ça ne le toucherait pas. Hors quiconque connait Diego sait qu’il ne supporterait pas l’idée qu’elle puisse coucher avec quelqu’un d’autre. Il aurait voulu qu’elle dise quelque chose, qu’elle l’engueule plutôt qu’elle reste aussi glaciale. S’il avait pu il aurait balancer un vase à travers la pièce mais cela n’aurait rien arrangé. A la place il alla vers la cuisine et se servis un dernier verre. Il sentait que Ruth allait lui donner envie de boire ce soir.

_________________

Reaching for something in the distance so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin no one else can feel it for you. Only you can let it in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: give me a break {w/ ruth}    Ven 17 Avr - 0:13

Diego & Ruth

We used to be together.

Ruth agissait comme si elle voulait le détester, plus, toujours plus, et encore plus. Mais la vérité était bien qu'elle ne le détestait pas. Pourquoi, de toute façon, aurait-elle pu le détester ? Non, c'était un tout autre sentiment qu'elle n'arrivait elle-même pas à déceler. Elle cherchait, mais ne trouvait pas ce qu'elle ressentait envers lui ou pour lui. C'était très frustrant. Surtout pour une pédiatre qui devait quasiment deviner dans son métier ce qui se passait dans la tête des patients qui se trouvèrent être des enfants. Diego, elle l'aimait. Cela faisait bien trop longtemps qu'elle ne lui avait pas dit. Mais, il y avait ce quelque chose en travers. Cette annonce qui avait tout cassé. Le comportement de Diego qui l'agaçait au plus haut point ou qui parfois même l'indifférait et ce n'était absolument pas normal. Il avait changé, il n'était plus aussi patient qu'avant, il n'était plus le même. Evidemment, il en était semblable pour la jeune femme. Mais tout le blâme, elle le posait sur lui. Entièrement sur lui. Il n'aurait jamais dû agir comme il le fait, il aurait dû insister et essayer de comprendre. Mais au lieu de cela, il décide de s'évader, de fuir le domicile, de lui faire des remarques. Ruth, elle a le droit de lui faire des remarques, mais pas lui. Non, pas lui. Il n'a pas le droit d'être méchant avec lui. Il doit être doux et patient. Ruth, elle voudrait que ce ne soit qu'une dispute de passage, comme il est nécessaire d'en avoir dans tous les couples. Mais dans le leur, les disputes ne sont quasiment plus présentes, ce ne sont pas de vrais disputes. Celles qui commencent parce qu'untel n'a pas rangé telle ou telle chose, ou parce que l'autre était tellement heureux qu'il a trop bu. Ce n'est rien de tout ça. C'est une cassure sans doute. Et telle un miroir, il est bien difficile de recoller les morceaux, les conséquences n'en sont plus les mêmes. Et puisqu'elle est fatiguée de tout cela, qu'elle veut qu'on la laisse tranquille, qu'elle ne cherche pas à recoller ces mêmes morceaux, elle avait décidé d'opter pour l'ignorance, voire l'indifférence. Plus facile sans doute. Mais elle ne veut pas non plus chercher la complicité. Elle ne cherche rien, absolument rien. Elle ne sait pas réellement ce qu'elle veut pour son couple. Alors, ça continue de plus bel. Rien ne se passe, tout continue. - Je considère que ma place n’est pas dans cet endroit. D’ailleurs ça va rapidement changer ! Il ne se laisse pas faire, il hausse le ton. Mais la belle n'est absolument pas d'accord. - Certainement pas. Et elle fera tout pour qu'il ne change rien de cette organisation. Elle n'en a pas besoin. Mais lui, tout ce qu'elle se dit, c'est qu'il veut aggraver la situation. Sinon, il lui laisserait de l'espace, dans tous les sens. Il fait tout ce qu'elle ne veut pas qu'il fasse. Ruth, elle ne dormirait pas dans la chambre d'ami, ou bien dans le canapé. Non, elle dirait non. C'est à lui de faire des efforts. - Je te dérange, peut-être que tu es accompagnée ? Quoi ? D'où peut-il sortir cela ? De nul part, encore une fois, il le fait pour l'énerver, la blesser. Et ça a le don de la faire réagir, elle est énervée, il a réussi, mais pas au point de bondir. Elle est blessée aussi. Comment peut-il penser qu'elle ferait cela ? Non, pas à ce point. Si seulement elle savait que lui, il le faisait, qu'il n'hésitait pas. - Je peux refaire un tour et le laisser repartir par la porte de derrière. Finalement, elle le déteste. Oui, elle le déteste de dire ça sur le ton pour lequel il opte, comme si il n'en aurait rien à foutre si elle agissait ainsi. Elle le déteste aussi de l'avoir demandée en mariage, tellement. Pour un mariage qui, elle se dit, n'arrivera jamais. Pourtant, son bijou de fiançailles est encore présent à son doigt, elle ne l'a pas enlevé, signe que son couple n'en a pas terminé. Finalement, Ruth décide de bouger de son emplacement actuel. Il est dans la cuisine, et elle veut se rapprocher, pour le voir, voir dans quel état il est, après ce qu'il lui a dit. Discrètement, elle essaye, tente une approche, ses pieds nus ne faisant aucun bruit malgré qu'elle se glace à la froideur du carrelage. Elle pose son regard aux alentours de son fiancé, curieuse de savoir s'il pense vraiment ce qu'il peut aussi penser d'elle. Cette action de venir vers lui, ce qu'elle n'a pas fait depuis belles lurettes pourrait être comprise tel un effort, mais il n'en est rien. Enfin pour elle, ce n'est pas le cas, c'est ce qu'elle se dit. Et puis, elle ne lui a même pas répondu. Aucune réponse à ses dernières paroles.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Vescovi

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 226
Faceclaim + © : Matt Bomer (mashed wood)
Multinicks : Nikki, Bianca
Pseudo : Lovee (Jessica)

Age : Trente-deux ans
Activité : Agent sportif
Statut : Célibataire

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: give me a break {w/ ruth}    Ven 17 Avr - 19:04

Diego avait beau essayé de se remémorer les évènements qui auraient pu conduire sa femme à changer il ne voyait vraiment pas. Il n’avait pas fait quelque chose qui sortait de l’ordinaire. Il l’avait demandé en mariage et quelques temps après elle avait mis de la distance entre eux. Il avait pensé qu’il était peut-être allé trop vite en lui demandant sa main, mais il ne l’avait pas obligé à dire oui. Diego avait tenté encore et encore de comprendre ce qui s‘était passé. A chaque fois elle le rejetait à tel point qu’il avait décidé de fuir le domicile conjugal. Il s’occupait moins d’elle puisque ça ne marchait pas. Il lui laissait de l’espace, mais rien ne fonctionnait. Il a fini par s’habituer à la vie hors de la maison et à renouer avec ses vieux démons. Cela n’a pas semblé la toucher alors il a fini par abandonner ce qui est horrible. Aujourd’hui Ruth agissait comme une garce et c’est peu de le dire. Elle pensait avoir le pouvoir, mais il allait renverser la situation. Puisqu’elle ne l’aimait plus, qu’elle ne se comportait plus comme sa fiancée il n’avait pas à se faire malmener de la sorte. Peut-être que l’alcool aidait, mais il pris conscience que quelque chose devait changer. « Je te rappelle que c’est notre maison, notre chambre alors j’y ai autant ma place que toi. Si tu n’es pas d’accord avec mon retour dans la chambre conjugal tu es libre d’aller dans la chambre d’ami. » Lui fit remarquer Diego. Il ne comptait pas se laisser faire. Il allait reprendre le pouvoir. Elle ne pouvait rien faire contre lui pour le moment. Elle agissait comme si elle contrôlait leur couple, mais il n’y avait plus de couple alors elle n’avait plus de pouvoir sur lui. Il était assez désespéré pour ne plus faire d’effort. Il allait reprendre sa place d’homme dans le lit conjugal. Diego savait que Ruth n’allait pas se laisser faire, mais il s’en fichait. Il voulait la faire réagir d’ailleurs il n’avait pas hésité à sous-entendre qu’elle le trompait. Il allait loin il le savait, mais elle ne lui laissait pas le choix. Elle ne prenait pas la peine de répondre. Elle ne ressentait donc pas la moindre émotion ? S’en était trop pour lui. Il avait vraiment l’impression de pouvoir faire n’importe quoi sans qu’elle ne réagisse. Il venait quand même de l’accuser d’avoir une liaison. Elle ne paraissait presque pas surprise. Il décida alors de s’isoler dans la cuisine. Il avait besoin de souffler. « C’est pas possible.. » Il ne cessait de répéter cette phrase. Il n’arrivait pas à comprendre comment leur amour avait pu tourner aussi mal. Il ne supportait plus cette situation, mais était incapable de la quitter. Il se sentait vraiment à bout. Chaque altercation avec sa femme le plongeait dans une détresse profonde. Diego avait son verre à la main il le regardait. Il n’avait pas envie de boire parce qu’il n’aurait plus les idées claires. Il en avait assez de noyer ses problèmes dans l’alcool. Tout ce qu’il voulait c’était que sa femme le regarde. Il posa son verre et mis sa tête entre ses mains. A cet instant précis il aurait voulu disparaître.

_________________

Reaching for something in the distance so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin no one else can feel it for you. Only you can let it in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: give me a break {w/ ruth}    Dim 19 Avr - 0:48

Diego & Ruth

We used to be together.

Etre exécrable n'était absolument pas dans sa nature, il le savait tout de même, non ? Il la connaissait assez pour savoir que quelque chose n'allait pas, pas vrai ? Ils n'était pas des étrangers pourtant et il devait se douter qu'il y avait eu un déclenchement, un événement qui avait changé son comportement avec Diego, purement et simplement avec lui. Car en effet, avec les autres, elle était quasiment la même, juste absente pendant quelques temps car attristée mais aucune méchanceté n'émanait avec ses proches, excepté avec son fiancé. Une nouvelle, particulièrement mauvaise pour Ruth, qui avait tout ruiné de leur couple. Était-il encore possible de retrouver après ça ce qu'ils avaient de si particulier ? Tout avait été gâché par sa stérilité, qu'elle avait apprise il y a de cela plusieurs temps, et qu'il ne savait même pas. Car elle ne lui avait pas encore annoncé, et sans doute ne lui dirait-elle pas. Elle n'osait pas, elle avait peur. Peur de sa réaction peut-être. Et puis c'était certainement trop tard, elle avait déjà mis de la distance. Toujours en train de regarder Diego, ce dernier lui parlait de leur chambre, ce qu'elle n'appréciait guère. - Je te rappelle que c’est notre maison, notre chambre alors j’y ai autant ma place que toi. Si tu n’es pas d’accord avec mon retour dans la chambre conjugal tu es libre d’aller dans la chambre d’ami. Oh non, il avait raison, elle n'était absolument pas d'accord au fait qu'il revienne dans leur chambre. Mais elle n'était pas d'accord non plus sur le fait d'aller dans la chambre d'ami. - Si tu crois pouvoir venir dans notre chambre, tu te trompes. Et si tu penses que je pourrais aller dans la chambre d'ami, tu te trompes aussi. Elle le soutient du regard, pour bien lui faire comprendre ce qu'elle lui dit, car elle ne fera aucune concession. Il ne gagnera pas. Et comme lui, elle ne le laissera pas faire. Alors qu'il s'était servi un verre, la belle n'hésita pas à lui lancer une parole. - Je pense que tu as déjà assez bu. Ruth l'entendait ensuite répéter une phrase inlassablement, pour finalement lâcher son verre. - C’est pas possible. Elle l'entendait bel et bien, et fut mal. Une première. Elle se rendait presque compte de ce qu'elle faisait. Et il ne jouait pas, il ne faisait pas semblant. Elle n'était pas méchante, ce n'était pas son fond, elle n'avait pas voulu le rendre ainsi. Mais blessée, elle avait voulu qu'il le soit aussi, c'était ainsi qu'elle était avec lui. A ce moment, et puisqu'elle était impulsive, agissant ainsi seulement sur le moment, la demoiselle se rapprochait de Diego, bien plus douce qu'avant. Beaucoup plus. Mais elle était comme timide. Alors qu'il avait sa tête entre ses mains devant le plan de travail, Ruth, désormais à côté de lui, posait sa main sur le bras de son fiancé. Un geste tendre, lui aussi timide. Sans doute allait-elle se faire renvoyer chier, mais elle était bien souvent irréfléchie. Et elle avait eu envie de le faire. Elle était loin, très loin de ce s'excuser ou quoi que ce soit d'autre, mais c'était déjà bien pour elle, malgré qu'il est clair qu'elle ne voyait pas tout le mal qu'elle lui avait fait, mais qu'elle voyait bien plus le mal que lui lui avait fait.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Vescovi

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 226
Faceclaim + © : Matt Bomer (mashed wood)
Multinicks : Nikki, Bianca
Pseudo : Lovee (Jessica)

Age : Trente-deux ans
Activité : Agent sportif
Statut : Célibataire

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: give me a break {w/ ruth}    Lun 20 Avr - 17:28

Diego savait que quelque chose clochait chez la jeune femme cependant il n’arrivait pas à savoir ce que c’était. Il avait essayé encore et encore d’en savoir plus, mais elle le rejetait à chaque fois. A force il a fini par abandonner. Maintenant on aurait dit qu’elle aurait voulu qu’il continue. Cela n’avait aucun sens. Il ne pouvait pas se battre en vain pour quelqu’un qui ne semble pas le vouloir. Elle voulait tout et rien à la fois. Il ne supportait plus de souffrir. Ruth se pensait sûrement intouchable malheureusement ça n’était pas le cas. Son fiancé n’allait pas la laisser se comporter de la sorte. Elle n’était pas la patronne loin de là. Elle ne pouvait pas penser qu’elle pourrait le chasser de la sorte de la chambre. Jusqu’ici il s’était laissé faire, mais ce n’était plus le cas. Il n’allait pas la laisser décider pour lui. Diego voulait reprendre sa place et il ne voyait pas vraiment comment elle pourrait l’obliger. Cette maison est autant la sienne que celle de Diego. Il avait les mêmes droits. « Si tu penses pouvoir m’en empêcher, tu te trompes lourdement. » Lui fit remarquer Diego. Il la remettait donc à sa place avant de s’en aller dans la cuisine. Une fois de plus elle se mêlait de ce qui ne la regardait pas puisqu’elle lui disait qu’il avait assez bu C’était assez ironique sachant qu’il buvait pour oublier son malheurs. Elle en était la source, mais il ne tenait pas à en rajouter une couche. Il voulait juste s’isoler histoire de reprendre ses esprits. Il n’en pouvait plus de cette situation. A son grand étonnement, Ruth vint le voir doucement. Il s’attendait à ce qu’elle continue de le harceler, mais elle ne disait rien. Elle restait silencieuse. Elle finit par poser sa main sur son bras. Il ne savait pas ce que ça voulait dire. Il ignorait vraiment ce qu’elle attendait de lui. Ruth se comportait de façon irrationnelle. Elle passait son temps à le mépriser, à le rabaisser et maintenant qu’elle voyait vraiment qu’il souffrait elle faisait un pas vers lui. Diego ne comprenait pas son comportement. Il se demandait ce qui n’allait pas chez elle. Elle ne pouvait pas passer d’un extrême à l’autre c’était bien trop cruel. Il ne savait plus où donner de la tête. Est-ce qu’il devait accepter ce geste de compassion ? Est-ce qu’il devait l’envoyer dans le mur comme elle le fait si souvent avec lui ? Il l’a regarda dans les yeux en essayant de reconnaître sa fiancée derrière cette apparence si froide. Il avait l’impression qu’elle n’avait pas complètement disparue le temps de quelques instants. Il avait peur d’ouvrir la bouche, de dire quelque chose qui puisse gâcher ce moment pourtant il ne pouvait pas s’en empêcher. « Qu’est-ce que tu fais ? Je veux dire qu’est-ce qu’on fait ? » Lui demanda le beau brun. Il avait besoin de réponses. Il voulait profiter de ce court moment de répit pour que sa fiancée lui donne un élément de réponse. Il en avait tellement besoin. « On était si amoureux, si complémentaires et maintenant c’est comme si il n’y avait plus que de la haine dans tes yeux. Je ne comprends pas .. » Rajouta Diego avant de baisser les yeux. Il souffrait réellement. Il n’osait plus la regarder parce qu’il craignait la réponse. Il était dans le noir depuis tellement longtemps que la réalité pouvait être encore pire que ce dont il avait imaginé.

_________________

Reaching for something in the distance so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin no one else can feel it for you. Only you can let it in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: give me a break {w/ ruth}    Lun 20 Avr - 19:24

Diego & Ruth

We used to be together.

Il devait sans doute être surpris. Ruth avait diamétralement changé de comportement. Elle était passée du coq à l'âne. D'odieuse à douce. Elle était ainsi souvent. Comme elle pouvait tout autant devenir exécrable en une seconde. Exécrable étant un bien grand mot, puisqu'elle ne l'avait quasiment jamais été. Ni avec Diego, ni avec qui que ce soit d'autre. C'est sans doute pour cela qu'il ne la reconnaissait pas. Mais à vrai dire, quand elle prenait le temps d'y réfléchir, elle ne se reconnaissait pas elle-même non plus. Tout avait changé, elle aussi. Peut-être ne serait-ce qu'une passade. Il faudrait déjà qu'elle lui annonce ce qu'elle aurait dû lui dire dès le moment où elle avait su pour sa stérilité. Elle aurait dû se confier, mais elle avait voulu garder cela pour soit. Comme d'habitude. Ruth était une femme qui n'aimait pas exposer ses problèmes, malgré qu'ils s'étaient dit que les problèmes de l'autre soient les problèmes de l'autre, ce qui était plus que le cas dans cette situation. Diego n'allait pas faire un enfant tout seul, en effet. Cette méchanceté qu'elle lui avait fait voir venait sans doute du fait qu'elle ne voulait pas lui infliger son problème. Au lieu de lui dire, elle était méchante, et cela l'amènerait à la quitter pour trouver une femme avec qui il pourrait avoir autant d'enfants qu'il le voudrait. Pourtant, non, jamais elle ne voudrait cela. Jamais elle ne pourrait le supporter. Ayant toujours été jalouse et possessive puisqu'elle connaissait son parcours sentimental, elle n'acceptait parfois pas qu'il soit proche de femmes. Alors s'il se remettait avec une autre femme qu'elle, ce serait bien trop dur. Ruth était aussi une femme très sensible, qui prenait les choses très à cœur, sa réaction à sa stérilité le prouvant bien d'ailleurs, même si toute femme aurait été effondrée comme elle par une telle nouvelle. Toujours debout, proche de lui comme elle ne l'avait plus été pendant tout ce temps, la belle avait toujours sa main posé contre le bras de celui avec qui elle devait initialement se marier, mariage suspendu pour le moment. Elle ne le regardait pas, la tête tournée. - Qu’est-ce que tu fais ? Je veux dire qu’est-ce qu’on fait ? La demoiselle ne connaissait elle-même pas la réponse. Finalement, elle retirait sa main, brisant le contact entre son fiancé et elle. - Je ne sais plus. Je ne sais pas. Elle lâcha un soupir, totalement perdu. Elle était comme adoucie, moins énervée qu'avant. Son coup de colère s'était arrêté, heureusement, et elle avait retrouvé à peu près ses esprits lorsqu'elle fut seule au salon, passant ensuite dans la cuisine. - On était si amoureux, si complémentaires et maintenant c’est comme si il n’y avait plus que de la haine dans tes yeux. Je ne comprends pas... Un brève regard vers son fiancé, puis elle se détourna de lui, ne lui laissant que son dos à voir. - Je ne te déteste pas, tu le sais ça. Ce fut totalement vrai mais elle n'arrivait plus non plus à lui dire qu'elle l'aimait encore comme avant. Elle était seulement confuse et perdue pour pouvoir dire quoi que ce soit d'autre.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Vescovi

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 226
Faceclaim + © : Matt Bomer (mashed wood)
Multinicks : Nikki, Bianca
Pseudo : Lovee (Jessica)

Age : Trente-deux ans
Activité : Agent sportif
Statut : Célibataire

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: give me a break {w/ ruth}    Lun 20 Avr - 19:43

Diego avait l’impression pour la première fois depuis bien longtemps que Ruth baissait sa garde. Elle essayait de communiquer avec lui. Il sentait bien qu’elle avait du mal à s’exprimer, mais qu’elle faisait un effort. Il était touché par ce geste même si ce n’était presque rien. Il espérait que c’était le signe qu’elle tenait encore à lui sinon c’était celui qu’elle abandonnait pour de bon la bataille pour aller faire son propre chemin loin de lui. Il avait tellement envie de lui dire qu’il l’aimait parce que c’était le cas. Il en était dingue à tel point que ça lui faisait mal. Cependant il ne savait pas si cela servirait à quelque chose. Il ne voulait pas la faire culpabiliser. Il ne savait pas non plus s’il en avait la force. Il se demandait si c’était de l’amour s’il ne la sentait plus auprès de lui, si elle n’était plus tellement sûre. Peut-être que le temps avait remplacé l’amour par autre chose. Il avait l’impression de lui avoir tout donné, d’avoir essayé par tous les moyens que ça marche. Elle ne décrochait plus le moindre sourire depuis quelques temps. Elle semblait si malheureuse. Il culpabilisait même si cela ne se voyait pas. Diego voulait la rendre heureuse et savoir qu’il en était capable le rendait fou. Il aurait voulu revenir en arrière et ne pas rater le plus important. Il savait qu’il avait dû rater un épisode pour que leur passion dévorante se transforme en battlefield. Ruth tentait de le rassurer à sa façon en lui disant qu’elle ne le détestait pas. Elle n’osait pas le regarder, elle lui tournait le dos. La première chose à laquelle il pensa c’est qu’elle ne l’aimait pas non plus. Cette idée lui serrait le cœur. Il ne pouvait pas continuer à jouer à l’aveugle. Il savait que c’était peut-être le moment d’essayer de discuter avec elle. Il la prit doucement par le bras et la ramena vers lui. Il le faisait très doucement pour ne pas qu’elle se braque. Il planta son regard dans le sien pendant quelques secondes. Il cherchait la bonne façon d’aborder le sujet. Il ne voulait pas abandonner. « Alors pourquoi est-ce que tu fais ça ? » Lui demanda Diego. Il ne voulait pas l’engueuler ou quoi que ce soit, mais comprendre. Il était pas agressif, il n’en avait pas la force. Il avait compris aussi que ça n’était pas la manière d’avoir une réponse. « La seule raison que je trouve est que tu ne m’aimes plus. Dis-le-moi, si c’est ça je préfère le savoir. » Rajouta le beau brun sur un ton toujours aussi intense. Il n’était pas énervé, il était juste à bout. Il savait qu’il prenait le risque d’avoir le cœur brisé parce qu’il pouvait encore se raccrocher à l’espoir qu’elle l’aimait à sa façon. Il n’avait plus le choix il devait la mettre au pied du mur cette situation le rendait dingue. Il voulait juste qu’elle le regarde et qu’elle puisse penser qu’il serait assez bien pour elle. Diego avait l’impression qu’elle ne le pensait pas à la hauteur pour la rendre heureuse. Elle ne le laissait plus entrer dans sa vie, dans son cœur. Quelque chose avait changé et ça lui faisait tellement mal. Il n’avait jamais ressenti cela avant de la rencontrer.

_________________

Reaching for something in the distance so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin no one else can feel it for you. Only you can let it in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: give me a break {w/ ruth}    Lun 20 Avr - 20:05

Diego & Ruth

We used to be together.

On disait que le mariage gâchait tout, faisait tout s'effondrer. Mais ce n'était vrai qu'à moitié en ce qui concerne leur couple puisque les deux n'étaient même pas marier. Pas encore. Peut-être jamais. Seulement fiancés, depuis un bon moment déjà. Mais tout ceci n'avait commencé que bien longtemps après ces fiançailles. Il savait donc bien qu'elles n'étaient en rien à mettre en cause. La jeune femme avait pourtant longtemps rêvé de se marier, rien d'extraordinaire là dedans. Une belle robe blanche, un mari qu'elle aime plus que tout et les proches qu'on souhaite à ses côtés. Tout ce qu'elle avait souhaité. Et maintenant qu'elle en avait eu l'occasion, qu'elle avait trouvé celui avec lequel elle voulait passer sa vie à ses côtés, tout s'était envolé. C'était tellement simple de tout détruire, le plus simple. Mais reconstruire n'était pas pareil, c'était plus difficile. Que faire face à tout cela ? Si seulement elle pouvait trouver des réponses. Malheureusement, la belle ne s'était encore confiée à personne. Vraiment personne. Il fallait trouver le courage, et en ce moment, elle n'en avait pas beaucoup. Elle faisait semblant que tout allait bien, or c'était bien loin d'être le cas. Sans doute que certains l'avaient déjà deviné. Alors qu'elle s'était quelque peu éloignée de Diego, ce dernier lui prit le bras pour finalement la rapprocher de lui. Elle le laissa faire, elle n'avait plus la force de résister, ou lui hurler dessus. C'était plutôt carrément surprenant. Il avait osé faire ce geste, n'ayant pas eu peur d'être rejeté. Pourtant, elle aurait très bien pu le faire. Ce n'était pas arrivé finalement. Elle savait qu'il le regardait dans les yeux, le sentait, mais ne voulait pas en faire de même. Ce serait trop dur à affronter. - Alors pourquoi est-ce que tu fais ça ? - Faire quoi ? Etre furieuse que tu rentres tard, parfois saoul ? Ou ne rien dire, parce que rien ne peut me sortir de la bouche, trop déçue de ton comportement ? Un tel acte n'était pas la preuve qu'elle tenait encore énormément à lui ? Qu'elle avait peur de le perdre ? Ne le voyait-il donc pas ainsi ? Mais Ruth le savait bien, il ne voulait pas parler de ces moments qu'elle évoquait, mais plutôt du début, lorsqu'elle avait changé. - La seule raison que je trouve est que tu ne m’aimes plus. Dis-le-moi, si c’est ça je préfère le savoir. Finalement, aussi surprise de cette question, la jeune femme releva la tête et de même son regard. Elle plantait son regard comme lui le faisait. Il était tellement sérieux. Et elle savait qu'il en attendait une réponse, une vraie réponse. Il voulait savoir si c'était la fin de leur couple, ou si tout pouvait être recollé. Du 2 en 1. Mais comment pouvait-elle répondre si elle ne savait pas ? Alors, une fois de plus, le seul moyen qu'elle trouvait pour éviter la question était de fuir. Posant sa main sur son front, la belle s'éloigna encore du jeune homme, sortant de la cuisine, pour se reposer sur le canapé. Aucune réponse.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Vescovi

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 226
Faceclaim + © : Matt Bomer (mashed wood)
Multinicks : Nikki, Bianca
Pseudo : Lovee (Jessica)

Age : Trente-deux ans
Activité : Agent sportif
Statut : Célibataire

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: give me a break {w/ ruth}    Lun 20 Avr - 22:21

Diego et Ruth avaient fait une trêve cependant elle était de courte durée. A peine il lui posait une question elle l’attaquait. Elle ne pouvait pas assumer ses propres actes dans cette histoire. Elle se sentait comme attaquée alors elle sortait les armes. Ruth lui reprochait de trop sortir, de trop boire. C’était l’hôpital qui se foutait de la charité. Pour ses beaux yeux il avait mis sa débauche de côté, il avait changé. Il avait réussi à devenir un homme meilleur. Pourtant tout avait dérapé lorsqu’il avait senti que sa fiancée lui échappait. Il s’était réfugié dans son travail puis dans les soirées. Il ne supportait plus d’être rejeté ainsi. Il avait renoué avec ses anciens démons. Il était incapable de la mettre au pied du mur et d’en finir. Diego continuait de l’aimer plus que tout même si elle lui faisait du mal. Cette fois-ci Diego ne pouvait pas se taire. Elle renversait la situation en essayant de faire croire qu’elle se comportait aussi froidement à cause de son comportement, comme si c’était de sa faute. Il tenait à remettre les choses dans leur contexte. Il savait aussi qu’il prenait le risque de la braquer cependant il sentait qu’il n’avait pas le choix. La situation ne pouvait pas empirer une fois de plus parce qu’il n’a pas osé la pousser dans ses retranchements. « Oh c’est trop facile de critiquer mon comportement. Je n’agirais pas comme ça si tu n’avais pas abandonné notre couple en premier lieu ! » Lui rétorqua Diego. Il n’y allait pas avec le dos de la cuillère parce qu’il en avait assez de passer pour le salaud de l’histoire. Tout ce qu’il avait fait c’est l’aimer, peut-être trop, peut-être mal. Il ne pensait pas mériter cette situation. « Tu passes ton temps à m’éviter, à me rejeter alors que je sais très bien que quelque chose ne va pas. J’ai essayé encore et encore de savoir, de t’aider. Ensuite je t’ai donné de l’espace et toujours rien. Excuse-moi si je ne vis pas aussi bien que toi cette situation ! » Rajouta le beau brun. Pour la première fois il disait réellement ce qu’il pensait. Tout en gardant son calme il lui démontrait qu’il avait raison et qu’il savait ce qu’il disait. Il ne pouvait pas perdre son calme s’il voulait des réponses. Alors qu’il venait de lui demander de lui dire si elle ne l’aimait plus, elle lui donna en guise de réponse un silence. Elle avait beau le regarder dans les yeux ça n’était pas une réponse. Il ne pouvait plus supporter ce silence. Il avait l’impression de ne plus être dans sa maison. Il avait l’impression de ne pas être l’acteur de sa propre vie. Diego ne l’a laissa pas partir. Cette fois-ci il ne l’a pris pas par le bras, mais il se planta devant elle. Elle ne pourrait pas s’enfuir. Il ne l’a laisserait pas agir de la sorte. « J’en peux plus ça suffit. Tu ne peux pas te taire à chaque fois que mes questions te gênent. Aies au moins le respect de me dire que c’est terminé, que tu ne m’aimes plus.. » Lui lança Diego. Il la poussait dans ses retranchements. Il avait besoin de savoir ce qu’elle retenait au fond d’elle. Peut-être qu’elle allait lui briser le cœur, peut-être qu’elle allait se livrer il n’en avait aucune idée. Sa balle était dans son camp. Elle pouvait leur donner une chance ou tout arrêter. Diego ne pouvait plus continuer à vivre ainsi. Il avait bien trop mal et il se voyait détruire sa vie.

_________________

Reaching for something in the distance so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin no one else can feel it for you. Only you can let it in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: give me a break {w/ ruth}    Lun 20 Avr - 22:56

Diego & Ruth

We used to be together.

Alors qu'elle allait s'installer sur le canapé, espérant qu'il ne revienne pas la voir, qu'il ait compris qu'elle ne voulait plus parler, que c'en était fini pour ce soir parce qu'elle n'en pouvais plus, il revenait à la charge. Il se postait face à elle, dans son chemin. Lui n'en avait pas fini. - Oh c’est trop facile de critiquer mon comportement. Je n’agirais pas comme ça si tu n’avais pas abandonné notre couple en premier lieu ! Oui, il était dur. Dur comme elle l'avait sans doute été auparavant avec lui. Elle le méritait probablement, mais n'acceptait pas ses paroles. Pourtant, il continua, ajoutant des paroles qui ne pouvaient que la blesser, malgré qu'elles ne soient que la vérité. - Tu passes ton temps à m’éviter, à me rejeter alors que je sais très bien que quelque chose ne va pas. J’ai essayé encore et encore de savoir, de t’aider. Ensuite je t’ai donné de l’espace et toujours rien. Excuse-moi si je ne vis pas aussi bien que toi cette situation ! Il avait raison sur cela, elle l'avait bel et bien évitée et rejetée. Elle avait été froide et méchante avec lui alors qu'il était son fiancé. Celui qu'elle avait choisi, celui qui lui avait donné son amour, sa confiance. Ce qu'elle avait elle-même donné en échange d'ailleurs. Evidemment, elle ne put s'empêcher d'elle aussi ajouter des paroles. - J'aurais pu ne pas le faire, ne pas abandonner. J'aurais pu revenir vers toi, si tu n'avais pas eu un tel comportement. Mais à chaque fois que j'entends la porte claquer, j'ai peur. Et si je ne le t'entends pas, que je ne t'entends pas, j'ai aussi peur. Peur de te savoir avec quelqu'un d'autre, peur d'apprendre qu'il te soit arrivé quelque chose. Je suis juste effrayée. Alors tu penses vraiment que je vis bien cette situation, tu le penses réellement ? Elle se confessait à lui, c'est ce qu'il avait voulu. C'était déjà bien, pas vrai ? - J’en peux plus ça suffit. Tu ne peux pas te taire à chaque fois que mes questions te gênent. Aies au moins le respect de me dire que c’est terminé, que tu ne m’aimes plus. Voulait-il l'achever ? Elle aurait encore voulu ignorer cette question, ou au moins la repousser et prétexter vouloir dormir, mais elle savait pertinemment qu'il attendrait une réponse. Qu'il ferait tout pour l'avoir, il ne la lâcherait pas. Elle lui donnait donc sa réponse. - Tu as raison, je ne t'aime plus. Je suis désolée. Mais c'est bien le cas. Tu voulais une réponse, tu voulais savoir, alors maintenant tu le sais. J'ai peu à peu changé de comportement, lorsque je l'ai compris. C'est pour cela que j'étais ainsi avec toi, je n'osais pas te l'avouer. Mais maintenant, je crois que c'est la meilleure solution. Mentir, plutôt que de dire la vérité. Et il fallait dire que sur ce coup-ci, la belle était plus que convaincante. A l'extérieur, elle était telle une façade, un mur. Mais à l'intérieur, il en était bien autrement. Elle aurait voulu lui crier qu'elle disait faux. Mais elle se protégeait. Peut-être finalement qu'elle pourrait avoir une surprise, et qu'il en serait soulagé, libéré. Car peut-être qu'il en était vraiment le cas pour lui, qu'il ne l'aimait plus. Ainsi, Ruth restait face à lui, plantant une seconde fois son regard dans le sien, afin d'approuver ce qu'elle lui avait dit, impassible.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Vescovi

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 226
Faceclaim + © : Matt Bomer (mashed wood)
Multinicks : Nikki, Bianca
Pseudo : Lovee (Jessica)

Age : Trente-deux ans
Activité : Agent sportif
Statut : Célibataire

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: give me a break {w/ ruth}    Lun 20 Avr - 23:31

Diego pensait qu’elle allait peut-être admettre que son comportement n’était pas correct, mais non elle décidai d’en rajouter une couche. C’était trop facile de lui dire maintenant que s’il n’avait pas déraillé alors peut-être qu’elle serait revenue vers lui. Elle essayait de se donner bonne conscience, elle se leurrait. Il savait bien qu’elle ne serait pas revenue. Elle est plus têtue que n’importe qui et c’est pour ça qu’il en était amoureux. Lorsqu’elle avait une idée en tête elle ne l’avait pas ailleurs, mais maintenant cela se retournait contre lui. Désormais l’idée fixe de Ruth était de le rejeter à tel point qu’elle signait sûrement la fin de leur relation. Il ne pouvait plus rien faire. Tout ce qu’il était capable de faire c’est de lui dire le fond de sa pensée. « Je n’aurais pas un tel comportement si je n’étais pas aussi malheureux. Je n’en peux plus de cette vie, j’ai l’impression de vivre avec une étrangère. Et non je ne sais pas comment tu le vis puisque tu ne me parles pas. » Lui rétorqua Diego. Il tenait à ce qu’elle se rende compte de l’enfer qu’elle lui fait subir pour une raison inconnue. Il ne pouvait pas la laisser peindre un tableau diabolisant de sa personne quand il a tout essayé pour arranger les choses. Diego lui avait demandé si elle l’aimait encore, il l’avait poussé dans ses retranchements et il allait enfin avoir une réponse. Lorsque Ruth lui confia qu’elle ne l’aimait plus, qu’elle s’était peu à peu éloigné de lui et qu’elle s’était rendue compte que c’était terminé Diego sentit son cœur se serrer. Il aurait voulu lui demander pourquoi. Pourquoi est-ce qu’elle n’était pas partie ? Il n’avait pas la force d’en entendre plus. Il se rendait compte que c’était réellement terminé. Il avait beau en avoir le cœur brisé il ne tenait pas à le lui montrer. « Merci, au moins j’ai ma réponse. » Lui répondit Diego avant de monter en haut. Il resta quelques secondes dans la chambre sous le choc. Il ne pouvait pas penser que ça se terminerait ainsi. Il se laissa aller à quelques larmes avant de se reprendre. Il ne voulait pas prendre le risque qu’elle monte et qu’elle le trouve ainsi. Elle ne méritait pas sa peine. Elle n’avait pas eu le courage de rompre, elle avait préféré le faire souffrir encore et encore. Diego ne pouvait pas rester ici une minute de plus. Il alla dans le placard et sortie un bon nombre d’affaires qu’il mis dans un sac. Il voulait simplement s’en aller le plus rapidement possible. Il redescendit quelques minutes plus tard avec son sac et sa veste. Elle était encore dans le salon. Elle le regardait. Il ne savait pas comment interpréter ce regard. Il s’était posé des questions pendant si longtemps que tout prenait fin. Après tout il n’avait plus à le faire. « Finalement tu as gagné, je te laisse la chambre. Je te laisse même la maison. Je reviendrais demain chercher mes affaires et te déposer les clés. » Lui dit beau brun. Sans jeter un dernier regard à celle qu’il aimait il franchit le seuil de la porte en claquant la porte. Il monta dans sa voiture s’en alla le plus rapidement possible de cet endroit qui lui faisait plus de ml que de bien. Il pensait qu’il se sentirait mieux en sachant la vérité, mais ça n’était pas le cas. C’était encore pire, il ne pouvait plus se cacher derrière ses illusions, ses espoirs.

Sujet terminé.

_________________

Reaching for something in the distance so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin no one else can feel it for you. Only you can let it in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: give me a break {w/ ruth}    

Revenir en haut Aller en bas
 
give me a break {w/ ruth}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Connaissez-vous Prison Break ?
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Break It Down [Swann Neige]
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» how to break a heart (avery)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST. :: - GIRLS ON THE BEACH - :: THIS IS SO LAST YEAR :: ISWC 1.0 :: RP-
Sauter vers: