AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 - pretty on the inside (bobbi)

Aller en bas 
AuteurMessage
Dana Gilmore
All you got is this moment, twenty-first century's yesterday.
avatar

Inscription : 13/07/2015
Messages : 1259
Faceclaim + © : Marie Avgeropoulos ~ clarity.
Multinicks : suicide blonde.
Pseudo : .skywalker ~ Océane.

Age : 28 yo.
Activité : lingerie designer.
Statut : in love with two amazing men, surrounded by her lies, she's in trouble.
Derniers achats : 501 by levi's, macbook pro, tiffany & co jewelry, flowers, a lucky strike pack.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$$.
Connections:
Disponibilité: open {henry/bobbi, wyatt, taylor}.

MessageSujet: - pretty on the inside (bobbi)   Jeu 16 Juil - 22:00


look like an innocent flower, but be like the snake.

Péniblement, tu tournes les pages de ton magazine. Tu peines à émerger de ton sommeil. De l'autre main, tu attrapes ta tasse de café. A chaque nouvelle gorgée, tu sembles un peu plus reprendre des couleurs. Si tu as passé la nuit avec Daniel, tu t'es réveillée seule, ce matin. Tu te souviens péniblement de l'avoir entendu te dire de te rendormir, vers six heures. Comme quoi il devait retourner à l'hôtel. Tu soupires. Si tu étais assez fière pour l'admettre, tu dirais clairement qu'à vingt-huit ans, tu en as marre de te réveiller seule. Alors, tu attrapes ton paquet de cigarettes, en glissant une entre tes lèvres. Tu l'allumes, tire longuement dessus avant d'expirer la fumée. Alors, seulement, tu te dis que tout va bien. Que ce sera une bonne journée. Et, tu continues à feuilleter ton magazine. Seulement, tu tombes sur une double-page consacrée à la réception célébrant les fiançailles de Cat et Henry. Si tu as envie de brûler ce magazine, tu n'en fais rien. Tu regardes, malgré toi, ces photos. Tu n'as pas voulu y aller. Tu aurais dû, pour donner une bonne image de toi-même, mais tu ne l'as pas fait. C'était trop dur, tu as préféré ignorer cela. Tu t'attardes longuement sur un visage : Bobbi. Curieusement, sa présence ne t'étonne pas. Tu devrais certainement aller voir Henry, pour lui parler. De ses fiançailles, du fait qu'il ne t'ait rien dit. Mais, tu es bien trop fière. Rendre une petite visite à Bobbi te semble la meilleure solution. Pour prendre la température, comme on dit. Et comprendre réellement ce qui se passe dans la tête de Henry. Tu te lèves d'un bond, direction la salle de bain. Tu te laves, te maquille, t'habille. Tu enfiles une robe Chanel bleue marine, des escarpins blancs. Le teint plus coloré que lors de ton réveil, tu as bonne mine. Tu rejettes tes longs cheveux bruns en arrière. Tu es prête à partir.
Arrivée chez Bobbi, tu n'as pas à attendre longtemps pour que la bonne vienne t'ouvrir. « Mademoiselle Wilkes va vous recevoir, » t'annonce t-elle, te faisant signe d'entrer. Elle te conduit vers un salon, où tu aperçois la jeune femme. « Bobbi ? Je m'excuse de te déranger, mais il faut que je te parle. » La vérité, c'est que tu es nullement désolée. Il faut dire qu'entre elle et toi, il y a comme une barrière depuis quelques temps. Depuis que plus rien ne va avec Henry. « J'ai un tas de choses à faire, donc je ne serai pas longue. » Tu désignes l'un des canapés de la tête. Il est absolument hors de question que tu restes debout, telle une godiche. Alors, tu t'assois, et poursuis. « Je suis venue te parler de Henry. Tu es certainement au courant, nous avons quelques ... différends, en ce moment. »

_________________

{ YOU CAN LEAVE YOUR HAT ON }
They never get tired of putting me down. And I'll never know when I come around. What I'm gonna find. Don't let them make up your mind. Don't you know. Girl, you'll be a woman soon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Wilkes
✖ love is a r i d d l e.
avatar

Inscription : 13/03/2015
Messages : 494
Faceclaim + © : crystal reed, © milkovich, neon trees.
Multinicks : ren, blythe, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-nine years old.
Activité : fashion blogger.
Statut : everett's ex, single mom.
Derniers achats : high heels, red lipstick, iphone 6 plus, a new zuhair murad dress, toys for james.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: on, ✭✭✩

MessageSujet: Re: - pretty on the inside (bobbi)   Mar 21 Juil - 21:55

Bobbi n'avait rien de prévu pour aujourd'hui. Elle n'était attendue nulle part, n'avait pas d'article à rédiger et personne à voir. Elle avait prévu de passer sa journée chez elle, tout simplement, en compagnie de son fils. Peut-être iraient-il faire une ballade en fin d'après-midi, histoire de prendre l'air. Malade, James l'avait tenue éveillée une bonne partie de la nuit. Si elle n'hésitait pas à reléguer le sale travail à sa bonne ou sa baby-sitter, Bobbi assumait les nuits blanches depuis la naissance du petit garçon il y a de cela un an, et c'est elle qui s'était occupée du petit toute la nuit. Levée depuis six heures du matin, la célèbre blogueuse n'était pas de bon poil mais elle espérait que ça allait changer au fur et à mesure de la journée. Elle nourrit James pour le petit déjeuner et, après l'avoir laissé jouer un petit peu dans le salon, décida de le remettre au lit. L'heure n'était pas tardive mais ils manquaient de sommeil et le petit garçon semblait fatigué. Elle aussi avait une petite mine mais il était hors de question qu'elle fasse une sieste comme les mamies. Assise sur son canapé, l'ordinateur ouvert devant elle et posé sur la table basse, Bobbi faisait le tri dans ses mails. Elle ne répondait que très rarement au courrier qu'on lui envoyait et quand c'était le cas, elle mettait un temps fou car elle les sauvegardait, les mettait de côté et finissait par les oublier. Elle ne cilla pas quand la sonnerie se fit entendre dans l'immense villa, sa bonne était présente et ne manquerait pas de répondre à sa place. Ce n'est qu'en entendant la voix familière de son amie que Bobbi se redressa et sembla prêter attention à l'intruse. Dana. la salua-t-elle d'un ton qui se voulait plus froid que d'habitude. Une énorme distance s'était creusée entre les deux femmes depuis l'affaire Coleman — malgré son amitié avec le couple, Bobbi avait clairement choisi le camp d'Henry. C'était lui son ami de longue date, après tout, elle ne connaissait Dana que par le bien de l'aîné Coleman. La jeune femme referma son MacBook et posa son regard sur la jeune femme qui venait de s'asseoir en face d'elle — une aisance qui ne lui plaisait pas mais elle décida de ne faire aucune remarque. Tu veux dire depuis que tu as couché avec Daniel? Oui, j'en ai vaguement entendu parler. Bobbi esquissa un sourire des plus hypocrites. Avant qu'elle ne puisse ajouter quoi que ce soit, sa bonne venait de déposer un plateau sur la table basse entre les deux femmes où se trouvaient deux cafés et des petites gourmandises. Bobbi ne lâchait pas Dana du regard, analysant chacune de ses réactions. Comment tu prends ses fiançailles? C'est pas trop dur? Sa question pouvait presque paraître sincère mais en réalité il s'agissait d'une énième provocation. Elle ignorait si Dana était au courant de la supercherie ou non mais ce n'était pas très important — voir Henry et Cat partout dans les journaux devait suffire à ce qu'elle se sente humiliée. Si vous lui demandiez son avis, Bobbi dirait qu'elle le méritait amplement.

_________________
There you go, messin' with my mind, I am usually better when I lie, there i go, stuck inside a shell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dana Gilmore
All you got is this moment, twenty-first century's yesterday.
avatar

Inscription : 13/07/2015
Messages : 1259
Faceclaim + © : Marie Avgeropoulos ~ clarity.
Multinicks : suicide blonde.
Pseudo : .skywalker ~ Océane.

Age : 28 yo.
Activité : lingerie designer.
Statut : in love with two amazing men, surrounded by her lies, she's in trouble.
Derniers achats : 501 by levi's, macbook pro, tiffany & co jewelry, flowers, a lucky strike pack.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$$.
Connections:
Disponibilité: open {henry/bobbi, wyatt, taylor}.

MessageSujet: Re: - pretty on the inside (bobbi)   Mer 22 Juil - 16:47


look like an innocent flower, but be like the snake.

Tu guettes, tel le guépard prêt à bondir sur sa proie. Tu observes Bobbi, à la recherche de la moindre réaction qui pourrait te renseigner quant à ce qui se passe. Si tu donnes la sensation d'être à ton aise, tu ne l'aies pas vraiment. Tu te sais en territoire ennemi. Si la jeune femme et toi, vous étiez amies, cela te semble révolu, désormais. Bobbi a toujours été l'amie de Henry, et par extension ton amie. Maintenant que la rupture entre vous est consommée, tu as fait une croix sur ton amitié pour la bloggeuse. Et ce fait, la brune ne tarda pas à te le confirmer, par cette remarque certes directe, mais pas moins vraie. « Tu veux dire depuis que tu as couché avec Daniel? Oui, j'en ai vaguement entendu parler. » Tu n'aimes pas ce sourire. Ce faux sourire. Tu te reconnais, dans cette moue hypocrite. Et, voir que l'on use des mêmes méthodes que toi te déplaît fortement. « Ce n'est pas comme ça que j'aurais présenté les choses, mais oui. » Tu lui renvoies le même sourire, ne touchant pas au plateau déposé par la bonne. Tu n'as pas l'intention de t'installer ici, non plus. « Comment tu prends ses fiançailles? C'est pas trop dur? » Tu te liquéfies sur place, lui jetant un regard horrifié. Elle plaisante ? Passé la stupeur, c'est ta mesquinerie qui prend le dessus. Tu es ainsi : sulfureuse, imprévisible, brillante comédienne. « Comment tu le vivrais, si tu apprenais les fiançailles d'Everett par un de ces fichus tabloïds ? » Tu croises, décroises et recroises les jambes. Tu sais que ce n'est pas vraiment ce que Bobbi espérait de ta part. Et ce, même si ces fiançailles sont une supercherie. Tu t'en veux d'avoir mal, d'être égoïste, jalouse de cette Cat que tu ne connais même pas. « Pour notre bien à toutes les deux, à elle comme à moi, qu'il ne me la présente pas. Jamais, » poursuis-tu. Tu sais que tout ce que tu dis sera retenu, répété, et amplifié. Et, tu espères bien que ceci arrivera jusqu'aux oreilles de Henry. Tu refuses cette humiliation supplémentaire. Et, tu n'arrives même pas à imaginer ce que tu pourrais faire, au contact de cette femme qui te l'a volé, Henry. « Plan de com' ou pas, je m'en contrefiche. Je m'attendais à mieux de sa part. Même si le tact n'est pas son fort, il aurait pu faire un effort. » Tu souris timidement. Tu ne veux pas être faible. Jamais. « Elle te semble sincère, malgré tout, sa fiancée ? » demandes-tu. Parce que, tu ne le nies pas : apprendre que cette dénommée Cat se moque de lui te procurerait une certaine satisfaction, te donnerait quelque part raison. Et en même temps, tu ne veux pas le voir souffrir, parce que quelque part, en te lançant dans cette histoire avec Daniel, tu as contribué à ces fiançailles.

_________________

{ YOU CAN LEAVE YOUR HAT ON }
They never get tired of putting me down. And I'll never know when I come around. What I'm gonna find. Don't let them make up your mind. Don't you know. Girl, you'll be a woman soon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Wilkes
✖ love is a r i d d l e.
avatar

Inscription : 13/03/2015
Messages : 494
Faceclaim + © : crystal reed, © milkovich, neon trees.
Multinicks : ren, blythe, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-nine years old.
Activité : fashion blogger.
Statut : everett's ex, single mom.
Derniers achats : high heels, red lipstick, iphone 6 plus, a new zuhair murad dress, toys for james.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: on, ✭✭✩

MessageSujet: Re: - pretty on the inside (bobbi)   Mar 28 Juil - 23:37

Les deux anciennes amies se regardaient, essayaient de s'apprivoiser, se souriaient telles les hypocrites qu'elles étaient. Bobbi était connue pour ne pas avoir sa langue de sa poche, et si elle n'allait certes pas tirer Dana par les cheveux, elle n'allait pas non plus prétendre que tout allait bien entre elles. Elle avait brisé le coeur de son ami — si Henry ne s'était pas apitoyé sur son sort, elle avait néanmoins vu l'éclair de souffrance qui avait traversé son regard quand elle lui avait confirmé ses soupçons. Mais quand Dana évoqua le nom d'Everett, Bobbi se redressa et serra la mâchoire. C'était une chose de ne pas se laisser faire, une toute autre d'évoquer le seul sujet tabou pour la blogueuse. Refusant de se laisser atteindre par une remarque qui renfermait pourtant toute la vérité, Bobbi ne se défit pas de son masque glacial. Ne vous compare pas à Everett et moi. J'ai au moins eu la décence de coucher avec un parfait inconnu et non pas avec son frère. L'une ne valait pas mieux que l'autre, elles avaient toutes les deux commis l'irréparable mais dans des circonstances très différentes. Bobbi ne se défendait pas, elle déplorait ce qu'elle avait fait et il s'agissait du seul regret de sa vie, mais elle estimait avec des circonstances plus atténuantes. Elle pouvait cela dit comprendre les réticences de Dana concernant Cat. Elle-même avait un peu de mal avec son amie depuis que le grand Henry Coleman était devenu plus qu'un simple partenaire de jeu. Mais ça, ni Cat ni Dana ne devaient le savoir. Avait-elle peur des représailles? Non, seulement ce n'était pas leurs affaires, elle faisait ce qu'elle voulait avec qui elle voulait et ne devait de comptes à personne. Je trouve que c'est bien jouer de sa part. Tu as vu la bague qu'il lui a donnée? Cette bague était sur toutes les pages des magazines, Bobbi ne doutait pas que Dana en ait eu un aperçu depuis le début de cette histoire. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres. Elle se soucie de lui, en tout cas. Etait-elle sincère? Bobbi n'était pas en mesure de répondre à cette question et ne ferait de toute façon jamais confiance à une femme qui s'approchait d'un peu trop près de son ami milliardaire. Elle avait fait l'erreur de croire en Dana, elle ne la referait pas une deuxième fois. Et puis je suis là pour faire attention à lui. Tu n'as rien à craindre, il est entre de bonnes mains. Un message à double sens. Premièrement elle voulait faire comprendre à Dana qu'elle ne laisserait personne lui faire du mal — c'était bien ce qu'elle avait fait et leur amitié n'était désormais plus possible. Mais le véritable sens, c'est qu'elle était là pour lui, dans tous les sens du terme. D'une façon que Dana n'oserait même pas imaginer, et cela lui donnait un coup d'avance.

_________________
There you go, messin' with my mind, I am usually better when I lie, there i go, stuck inside a shell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dana Gilmore
All you got is this moment, twenty-first century's yesterday.
avatar

Inscription : 13/07/2015
Messages : 1259
Faceclaim + © : Marie Avgeropoulos ~ clarity.
Multinicks : suicide blonde.
Pseudo : .skywalker ~ Océane.

Age : 28 yo.
Activité : lingerie designer.
Statut : in love with two amazing men, surrounded by her lies, she's in trouble.
Derniers achats : 501 by levi's, macbook pro, tiffany & co jewelry, flowers, a lucky strike pack.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$$.
Connections:
Disponibilité: open {henry/bobbi, wyatt, taylor}.

MessageSujet: Re: - pretty on the inside (bobbi)   Dim 2 Aoû - 22:52


look like an innocent flower, but be like the snake.

S'il y a une impression qui se dégage de votre conversation, c'est celle de jouer avec une personne semblable à toi. Tu te reconnais en Bobbi, tu reconnais du Bobbi en toi. C'est indéniable, tu es face à toi-même. Une autre version de toi-même, qui, sous d'autres traits, avec un autre passif, use des mêmes armes. Et, chacune sait appuyer là où ça fait mal. Toi-même, tu fais référence à Everett, sachant les dégâts que l'évocation de ce nom peut causer. Tu n'en parles pas souvent. Mais ce n'est pas pour autant que tu n'es pas au courant de certaines choses. « Ne vous compare pas à Everett et moi. J'ai au moins eu la décence de coucher avec un parfait inconnu et non pas avec son frère. » Ce n'est pas faux. Mais c'est bien plus compliqué, du moins à tes yeux. Daniel et Henry ont beau être frères, ils sont différents. En rien, ils ne te semblent avoir un lien, si ce n'est le nom et la fortune. Et c'est bien cela, ton problème. Ce sont leurs différences qui font que tu es incapable de lâcher prise. Ils se complètent, ils te complètent. « Ce n'est pas faux. Mais tous deux sont de véritables étrangers. Sans compter que Henry et moi n'étions déjà plus ensemble lorsque c'est arrivé. Alors, en effet, il n'y a rien de commun avec ce qui s'est passé avec Everett. Puisque techniquement, je n'ai pas fauté. » Un fin sourire se dessine sur tes lèvres. Et pourtant, par le passé, tu l'as fait. Délibérément, pour te venger. Pour qu'il ressente la peine que tu as pu ressentir lorsque tu as pris conscience de ses mensonges, de ses tromperies. Tu étais folle de chagrin, mais aussi folle de rage. Alors, tu as agi en conséquent. Tu as couché avec un autre. C'était il y a longtemps, mais tu n'as pas oublié. « Je trouve que c'est bien jouer de sa part. Tu as vu la bague qu'il lui a donnée? » Tu hoches la tête. Bien sûr que tu l'as vu, cette bague. « Elle est magnifique, c'est vrai. C'est peut-être bien joué, mais je peux te promettre que le jour où je me fiancerai, ce sera réel. » Toi qui a la réputation de ne pas avoir de cœur, tu donnes un peu trop dans le romantisme d'un coup. Mais, tu le penses. Si tu n'en parles pas, tu as secrètement envie de te marier, d'avoir des enfants. Une vie de famille. Même si ce ne sera probablement pas avec la personne que tu songeais au départ. Vous poursuivez sur Cat, la fiancée en question. « Elle se soucie de lui, en tout cas. » Tu hoches la tête. Tu ne sais si tu dois te réjouir de cette nouvelle. Tu es mitigée. Tu ne la sens pas, cette femme. Une mauvaise intuition, sans doute. Tu ne sais pas exactement, tu ne l'as pas et ne veux pas la rencontrer. « Si elle peut lui faire accepter le fait que je couche avec Daniel, ma foi, ça devrait le faire, non ? » Nouveau sourire hypocrite. Tu sais que Bobbi tient à Henry. Et qu'elle ne laisserait rien lui arriver. Tu ne devrais pas te faire de souci. Pourtant, tu n'es pas certaine. Tu ne devrais même pas te soucier de lui. Et pourtant, tu continues. « Et puis je suis là pour faire attention à lui. Tu n'as rien à craindre, il est entre de bonnes mains. » Tu demeures sur tes gardes. Bobbi est maligne, elle sait ce qu'il faut dire, faire en temps voulu. Tu soupires. « C'est ce que j'essaie de me répéter. Qu'importe ce qui se passe, il t'aura toujours. Tu seras là pour lui ouvrir les yeux si besoin est. Henry a de la chance, » réponds-tu, n'hésitant pas à exagérer le trait. Si tu es dans la majeure partie sincère, tu caches tes craintes, tes pressentiments. Bobbi n'a pas besoin de savoir que tu n'es pas rassurée. Au contraire, mieux vaut qu'elle te pense là où tu n'es pas. « Et je sais que je ne devrais pas me soucier de lui. Mais ... Malgré nos conflits, malgré le fait que je veuille me lancer avec Daniel, me projeter avec lui, Henry est et restera une partie importante de ma vie. Et je veux m'assurer qu'il ne soit pas malheureux. » Il y a du vrai dans ce que tu dis. Tu ne peux tout simplement pas le rayer d'un trait, faire comme s'il n'y avait rien eu. Dix ans de ta vie. Et si c'est réellement terminé, tu ne pourras rien y changer. Mais, tu n'es pas insensible à ce qu'il peut vivre. Et ça te pourrit la vie.

_________________

{ YOU CAN LEAVE YOUR HAT ON }
They never get tired of putting me down. And I'll never know when I come around. What I'm gonna find. Don't let them make up your mind. Don't you know. Girl, you'll be a woman soon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Wilkes
✖ love is a r i d d l e.
avatar

Inscription : 13/03/2015
Messages : 494
Faceclaim + © : crystal reed, © milkovich, neon trees.
Multinicks : ren, blythe, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-nine years old.
Activité : fashion blogger.
Statut : everett's ex, single mom.
Derniers achats : high heels, red lipstick, iphone 6 plus, a new zuhair murad dress, toys for james.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: on, ✭✭✩

MessageSujet: Re: - pretty on the inside (bobbi)   Jeu 6 Aoû - 0:14

Bobbi lâcha un léger rire sarcastique et secoua la tête. Elle n'arrivait pas à croire les propos que sortaient son amie, elle ne manquait vraiment pas d'air. Elle avait évoqué Everett, la guerre était déclarée. Elles avaient été amies, à une époque, et Dana savait parfaitement qu'il s'agissait du seul sujet tabou de sa vie. Elle refusait d'en parler à qui que ce soit et surtout, qu'on l'utilise contre elle. Elle faisait pareil avec les vies des autres, c'était ce qu'elle faisait face à Dana en utilisant Henry mais elle n'acceptait pas qu'on se serve de ses propres techniques pour l'atteindre. Everett était un sujet auquel il ne fallait pas toucher, au risque de s'attirer les foudres de la jolie brune. C'est ce que tu te dis pour te soulager, huh? Au moins, j'assume mes conneries. Ca te permet peut-être de mieux dormir la nuit mais tu restes une putain. Elles marchaient sur des oeufs depuis le début de leur conversation mais il était évident que quelque chose s'était brisé dans leur amitié et Bobbi ne voulait plus faire semblant. Elles n'allaient pas se tirer les cheveux mais l'insulte était sortie naturellement de sa bouche. Elle n'avait jamais mâché ses mots, Bobbi était franche et n'essayait pas de filtrer ses propos. Dana l'avait cherchée, elle l'avait trouvée. Quelqu'un d'autre aurait sûrement préféré qu'elle quitte la propriété mais Bobbi était calme depuis trop longtemps et Dana représentait un nouveau challenge. Si elle regrettait la souffrance de son ami de longue date, elle voyait néanmoins en Dana une nouvelle distraction. Ce n'est jamais réel, ou tout du moins ça ne dure jamais pour la vie. Elle aussi y avait cru, autrefois. Everett et elle étaient fiancés à une époque mais ça n'avait pas duré et elle avait compris que l'amour n'était pas fait pour durer. Comment rester avec la même personne toute sa vie, n'aimer qu'elle? Bobbi admirait ces couples mais elle n'y croyait plus. En tout cas, ce n'était pas pour elle, et c'est pour cette raison qu'elle aimait tant sa relation avec Henry. Ils étaient sur la même longueur d'onde. Non mais tu t'entends? Daniel et toi, vous vous valez bien. Daniel était son ami mais elle lui en voulait aussi pour avoir trahi son frère de cette façon. Elle savait que les frères Coleman ne s'entendaient pas mais il avait couché avec la petite amie d'Henry. N'avait-il pas honte? Tu as raison, il est chanceux de m'avoir. Et pour ce qui est de lui ouvrir les yeux, je pense que j'ai bien fait mon travail te concernant. Bobbi avait confirmé à Henry que quelque chose se passait entre Dana et Daniel et avait pris son parti sans hésiter une seule seconde. Elle-même lui avait proposé plusieurs stratagèmes pour se venger de Dana et elle serait derrière lui pour lui éviter de retomber dans ses bras. Dana l'avait perdu pour de bon et Bobbi veillerait à ce que ce soit bien le cas. Il n'est pas malheureux, arrête de te lancer des fleurs. Elle lui avait brisé le coeur, oui, mais Henry n'était pas un homme qui se laissait abattre par une telle trahison. Il était déjà passé à autre chose et si la douleur n'était pas totalement partie, c'était un processus en cours et un jour, il aurait tout oublié de cette femme. Si tu veux vraiment son bien, tire-toi. Laisse-le tranquille, il n'a pas besoin d'une fille comme toi dans sa vie. Tu t'es déjà attardée trop longtemps. Si elle avait un jour pensé que Dana était celle qu'il fallait à Henry, Bobbi avait changé d'avis depuis bien longtemps.

_________________
There you go, messin' with my mind, I am usually better when I lie, there i go, stuck inside a shell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dana Gilmore
All you got is this moment, twenty-first century's yesterday.
avatar

Inscription : 13/07/2015
Messages : 1259
Faceclaim + © : Marie Avgeropoulos ~ clarity.
Multinicks : suicide blonde.
Pseudo : .skywalker ~ Océane.

Age : 28 yo.
Activité : lingerie designer.
Statut : in love with two amazing men, surrounded by her lies, she's in trouble.
Derniers achats : 501 by levi's, macbook pro, tiffany & co jewelry, flowers, a lucky strike pack.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$$.
Connections:
Disponibilité: open {henry/bobbi, wyatt, taylor}.

MessageSujet: Re: - pretty on the inside (bobbi)   Mer 26 Aoû - 16:38


look like an innocent flower, but be like the snake.

Tu as le sentiment qu'une partie de ton monde a fichu le camp avec Henry. Que d'amie, d'alliée, tu es passée à la position de traîtresse, de vipère. Il faut le dire, tu es devenue la salope de service. Pourtant, à aucun moment tu n'as pensé trahir Henry. Au contraire, tout a toujours été clair pour toi. En fréquentant Daniel, tu devenais sa meilleure alliée. Il ne peut régner sans toi, tu en es certaine. Mais aujourd'hui, tu n'étais pas là pour l'aider. Depuis votre escapade à Cuba, tu as changé d'attitude. Ce sera pour toi, et toi seule que tu agiras. Dans ton intérêt, et non au nom des frères Colemans, lequel que ce soit. Et, tu devais apprendre à agir seule. Face à une Bobbi plus hostile à ton égard qu'autre chose. Une Bobbi pour qui tu as poussé le bouchon trop loin, comme tu peux t'en apercevoir. « C'est ce que tu te dis pour te soulager, huh? Au moins, j'assume mes conneries. Ça te permet peut-être de mieux dormir la nuit mais tu restes une putain. » Tu lèves un sourcil, interloquée. Choquée même. Tu ne t'y attendais pas. Jamais, tu n'avais reparlé d'Everett, depuis son incarcération. Un homme que tu avais apprécié, que tu avais cru fait pour Bobbi. Et si à chaque fois que tu voyais Bobbi avec son fils, tu n'avais aucun doute quant à l'identité de son père, tu n'avais pas abordé le sujet. Cela ne te regardait pas. Même si tu trouvais cela vraiment dommage, que leur relation se soit terminée ainsi. « On m'a traitée de bien des noms, mais jamais ainsi. Ceci dit, je préfère être une putain qu'une veuve noire. » Si jusque-là, tu avais fait attention à chacun de tes mots, tu ne te caches pas que les hostilités sont ouvertes. C'est donc avec un grand calme que tu exposes ta pensée, ponctuée d'un fin sourire. De ta main, tu remets une mèche rebelle en arrière. « Non mais tu t'entends ? Daniel et toi, vous vous valez bien. » S'il y a une chose qui te met sur les nerfs, c'est certainement d'entendre parler de Daniel de la sorte. C'est un sujet sensible, qui a tendance à te mettre à fleur de peau. Que l'on dise du mal de toi est une chose. Que l'on dise du mal de Daniel, face à toi qui plus est, c'est autre chose. « Qu'est ce que tu en sais ? T'étais là, durant les semaines qui ont suivi notre séparation, à Henry et moi ? Je ne crois pas. Daniel, lui, il était là, il a été présent pour moi. Sans arrière-pensée. » Tu as les nerfs à vif, et cela se sent clairement dans ta réponse. Tu as un besoin instinctif de le défendre, envers et contre tous. Quant à Henry ... « Tu as raison, il est chanceux de m'avoir. Et pour ce qui est de lui ouvrir les yeux, je pense que j'ai bien fait mon travail te concernant. » Tu éclates de rire. Alors, c'est donc ainsi que cela se passe ? « Tant mieux pour lui ? » tentes-tu, un air faussement amusé. « Il n'est pas malheureux, arrête de te lancer des fleurs. » Tu secoues la tête. Les dernières paroles de la jeune femme ont le mérite de t'éclairer sur un point important, d'effacer un doute que tu as toujours eu. « Je n'en doute pas. Henry ne m'a jamais aimée. On parle d'un homme qui a couché avec la moitié des femmes de Belmont Springs, lorsque nous étions ensemble. Un homme pour qui, visiblement, je n'étais qu'une créature dont le rôle consistait à parader à son bras lorsqu'il fallait négocier des contrats, et le satisfaire. J'avais espoir de le découvrir doté d'un cœur, mais tu viens de me confirmer que ce n'est pas le cas. » Tu craches ton venin. Tu leur en veux. Pas seulement à Henry. A Bobbi également. A ces personnes, ces soi-disant amis. Tu n'oublies pas. Et tu n'oublieras pas. « Si tu veux vraiment son bien, tire-toi. Laisse-le tranquille, il n'a pas besoin d'une fille comme toi dans sa vie. Tu t'es déjà attardée trop longtemps. » Tu te lèves, attrape ton sac à main. Tu t'es attardée bien trop longtemps ici. Vraiment, tu as besoin de prendre l'air. Tu te sens étouffée. « Tu sais quoi ? Tu as raison. Je me tire. J'ai essayé d'être sympa, et de ne pas jeter dix ans de ma vie à la poubelle sur un coup de tête. Mais, ça n'a servi à rien. J'ai perdu mon temps, à continuer de me soucier de lui. Pas étonnant, que vous vous entendiez si bien. Vous êtes identiques, et vous fichez bien des conséquences de vos actions sur autrui. » Ta voix est sèche, le ton est dur. Jamais, Bobbi ne t'a semblé si méprisante. Si détestable. Votre amitié est bien terminée, c'est clair. « Maintenant, si tu veux bien m'excuser, je ne voudrais pas abuser de ton hospitalité trop longtemps, » ajoutes-tu, dans un dernier élan d'hypocrisie.

_________________

{ YOU CAN LEAVE YOUR HAT ON }
They never get tired of putting me down. And I'll never know when I come around. What I'm gonna find. Don't let them make up your mind. Don't you know. Girl, you'll be a woman soon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Wilkes
✖ love is a r i d d l e.
avatar

Inscription : 13/03/2015
Messages : 494
Faceclaim + © : crystal reed, © milkovich, neon trees.
Multinicks : ren, blythe, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-nine years old.
Activité : fashion blogger.
Statut : everett's ex, single mom.
Derniers achats : high heels, red lipstick, iphone 6 plus, a new zuhair murad dress, toys for james.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: on, ✭✭✩

MessageSujet: Re: - pretty on the inside (bobbi)   Dim 30 Aoû - 22:29

Bobbi avait tourné son dos à bien des personnes dans sa vie alors le faire avec Dana ne lui faisait ni chaud ni froid. A partir du moment où on s'attaquait à elle ou à ses proches, elle ne faisait aucune concession. Dana avait trahi Henry, lui avait fait du mal, et cela voulait dire la fin de leur amitié. Bobbi aurait pu rester neutre ou essayer d'avoir la perspective de Dana mais il n'y avait jamais de juste milieu avec elle, elle agissait avec impulsion et c'était parfois violent. Au moins on ne pouvait pas lui retirer qu'elle n'était pas sincère. La jeune femme secoua la tête, un léger sourire déforma le coin de ses lèvres. Elles étaient réduites à ça, maintenant? A s'insulter ouvertement? Bobbi préféra ne rien répondre, estimant qu'elle avait tort et ne voulant pas s'engager dans cette discussion. Ce n'était même pas elle le sujet mais Henry. Dana avait tendance à l'oublier mais ils étaient tous dans cette situation à cause de ce qu'elle avait fait. Elle était la coupable dans l'histoire, l'élément déclencheur. Evidemment qu'il était là pour toi, il avait accès à ton cul. Bobbi leva les yeux au ciel. Dana essayait-elle vraiment de la faire passer pour la mauvaise amie dans l'histoire? J'ai été là, seulement je l'étais pour Henry, pas pour toi. Tu l'as trahi, pas le contraire, et il a toujours été plus important à mes yeux que toi. Il ne fallait pas l'oublier, elles ne se connaissaient que par le biais d'Henry. Sans lui, elles ne se seraient probablement jamais rencontrées, alors que Bobbi prenne le parti de son ami était parfaitement normal. Rester neutre et soutenir les deux aurait été complètement hypocrite de sa part. Elle n'était pas d'accord avec l'attitude de Dana et au lieu de lui en parler calmement, elle s'était vengée en la prenant en grippe. Elle était entière. Il était fou amoureux de toi. Il a fait l'erreur de te faire confiance au lieu de se méfier comme il aurait dû. Si tu doutais qu'il ait un coeur alors tu peux être sûre qu'il n'en a pas maintenant car grâce à toi il a compris que l'amour ne servait à rien. Elle avait fait la même erreur que lui. Elle était tombée amoureuse pour seulement se rendre compte que ça finissait toujours dans les pleurs et la douleur. Les bons moments n'en valaient pas la peine, voilà comment elle voyait les choses. Henry et elle étaient désormais sur la même longueur d'onde, ce qui leur permettait d'entretenir une relation très satisfaisante. Avant de blâmer les autres, réfléchis aux conséquences de tes propres actions. se contenta-t-elle de répondre en arquant un sourcil. Elle se foutait de la gueule du monde, en refusant de se remettre en question. Tu sauras trouver ton chemin jusqu'à la sortie toute seule. répondit-elle dans un sourire des plus hypocrites, ne prenant même pas la peine de se lever pour la saluer. Elle avait perdu assez de temps avec celle qu'elle avait un jour considérée comme une amie et souhaitait se retrouver seule le plus rapidement possible.

( over )

_________________
There you go, messin' with my mind, I am usually better when I lie, there i go, stuck inside a shell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - pretty on the inside (bobbi)   

Revenir en haut Aller en bas
 
- pretty on the inside (bobbi)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» - pretty on the inside (bobbi)
» Pretty Little Liars [Drame]
» Narry Potter [Spoiler Inside]
» 04. Pretty little liars.
» 05. It's a pretty little liars [PV Dakota]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST. :: - GIRLS ON THE BEACH - :: THIS IS SO LAST YEAR :: ISWC 1.0 :: RP-
Sauter vers: