AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 when everything go wrong ~ w/Bobbi

Aller en bas 
AuteurMessage
Henry Coleman
Don't be mad. It doesn't mean I won't sleep with you.
avatar

Inscription : 04/03/2015
Messages : 1379
Faceclaim + © : Jamie dornan ~ ©monroes & tumblr
Multinicks : CG ◦ MW
Pseudo : Mashed Woods ✰ Justine

Age : 28 ans
Activité : Propriétaire "The Grand Belmont"
Statut : Célibataire
Derniers achats : un yacht, une bouteille de champagne mise aux enchères qu'il a acquit pour la maudite somme de 10 000 $, un costard de chez Paul Smith, une montre.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$
Connections:
Disponibilité: {0/3} cat, danny, bobbi & tc.

MessageSujet: when everything go wrong ~ w/Bobbi   Mer 8 Avr - 18:14


✭ ✭ ✭
~ Just give me a reason, just a little bit's enough,
just a second we're not broken just bent,
and we can learn to love again ~

Costard trois pièces, nœud papillon, Henry a sortit le grand jeu, comme tous les samedis soirs, il se doit d'être impeccable pour ses clients. Sans compter que la saison touristique vient tout juste de commencer, il compte bien fidéliser quelques clients le temps de leurs vacances sur la côte est. Perché sur son balcon, Henry peut admirer ce qu'il a accomplit depuis cette année. Le casino se porte très bien, et il en est plutôt fier. Cependant, il préfère attendre un peu, obtenir de meilleurs bénéfices pour faire une offre à l'hôtel annexe appelé aussi le Grand Belmont. Posséder un hôtel a toujours été quelque chose qui l'a attiré, c'est sûrement du au fait qu'il a trop cotoyé Léo Whitelaw au cours de son enfance. Ou peut être parce que c'est la première acquisition de son frère aîné, peu importe quelle était la raison, dans quelques temps, il posséderait le Grand Belmont au complet. Regardant la date qui s'affiche sur son téléphone, Henry se rend compte que cela fait une semaine qu'il s'est rendu chez son ami Bobbi pour lui demander d'espionner Dana. Toujours pas de réponses depuis, il espérait que le dicton « pas de nouvelles bonnes nouvelles » disait vrai. Le téléphone de son bureau situé à quelques mètres du balcon se mit à sonner. Il marcha rapidement en espérant pouvoir le décrocher à temps.  « Monsieur Coleman, mademoiselle Wilkes souhaiterait vous voir » « Vous pouvez la faire monter » dit-il en raccrochant précipitamment le téléphone. Une main sur le menton, Henry ne pouvait s'empêcher de réfléchir, de penser, et si ses doutes étaient confirmés, comment réagirait-il ? Qu'est ce qu'il ferait, si Dana était la responsable de son futur échec, il  lui en voudrait toute sa vie. Il aperçut une jeune femme dans une robe sublime, il ne mit pas longtemps avant de reconnaître son acolyte, Bobbi même si elle arrivait derrière ses gardes du corps. Comme une impression de déjà vu, il ne pu s'empêcher de faire l'amalgame avec Dana qui était venue quelques semaines plus tôt de la même façon. Les gardes du corps la laissèrent passer. « Veuillez nous laisser, je vous prie » dit Henry . Les deux gardes du corps s'en allèrent en prenant soin de bien fermer la porte. Henry ne voulait surtout pas être dérangé pas dans un moment si important. Le visage fermé de Bobbi ne semblait rien présager de bon. Il s'approcha d'elle et l'embrassa délicatement sur la joue droite. « Tu es sublimes. Comme toujours » rajouta t-il. « Alors, qu'est ce qui t'amènes ? » demanda t-il en posant son fessier sur le dessus de son bureau pour faire face à son amie. Il savait très bien pourquoi elle était là, mais quelque part il espérait que ce ne soit pas pour parler de Dana.

_________________
Baby I’m preying on you tonight, hunt you down, eat you alive, just like animals, animals, like animals, maybe you think that you can hide, I can smell your scent for miles, just like animals, animals, like animals. I can never get enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Wilkes
✖ love is a r i d d l e.
avatar

Inscription : 13/03/2015
Messages : 494
Faceclaim + © : crystal reed, © milkovich, neon trees.
Multinicks : ren, blythe, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-nine years old.
Activité : fashion blogger.
Statut : everett's ex, single mom.
Derniers achats : high heels, red lipstick, iphone 6 plus, a new zuhair murad dress, toys for james.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: on, ✭✭✩

MessageSujet: Re: when everything go wrong ~ w/Bobbi   Jeu 9 Avr - 22:33

Je suis là pour voir Henry Coleman. Aucun bonjour, aucun merci, aucune formule de politesse. Ces gens-là étaient là pour servir Henry, et donc elle par extension, et elle n'allait pas s'embêter de telles futilités, surtout qu'elle n'avait aucune envie d'être là. Voir son ami était toujours synonyme de nouveaux complots, de nouvelles aventures, mais pas ce soir. Ce soir c'était différent et elle aurait préféré que les choses ne se passent pas ainsi, qu'elle ne soit pas obligée de venir un samedi soir, probablement le soir le plus important de la semaine pour un business tel que celui d'Henry. Selon les chiffres qu'il faisait ce soir, ç'aurait dû être une bonne soirée productive. Bobbi savait que ce qu'elle avait à lui dire allait tout gâcher mais ce n'était pas une excuse suffisante pour lui cacher la vérité ou la différer à plus tard. Ils avaient beau être amis ils n'avaient jamais fait dans le sentimentalisme et Bobbi n'allait certainement pas se démener pour faire passer la pilule plus facilement. Il n'y avait pas de bonne façon d'annoncer la nouvelle et Henry lui avait fait confiance pour dénicher la vérité et lui dire les choses telles qu'elles étaient. Bobbi suivit alors les impressionnants gardes du corps jusqu'au bureau d'Henry. Le menton relevé, le dos redressé, la jeune femme marchait avec une assurance imparable sur des talons hauts de quinze centimètres, habillée d'une robe blanche sobre mais élégante qui se démarquait de toutes ces petites robes noires à la mode. La jeune femme resta stoïque face au jeune homme, ne le remerciant même pas pour son compliment. A quoi bon? Elle savait qu'elle était sublime et il savait qu'elle le savait. Elle attendit que les gardes du corps aient refermé la porte derrière eux avant de s'adresser à son ami. J'ai quelque chose à te montrer. Autant s'y atteler dès maintenant, ça ne servait à rien de repousser l'inévitable. Henry savait comme elle pourquoi elle était là ce soir. Elle sortit alors de son sac un léger dossier qu'elle ouvrit sur le bureau de l'homme d'affaires, dévoilant ainsi des clichés de Dana et Daniel enlacés. J'ai aussi un enregistrement audio. Elle laissait le choix à Henry de l'écouter ou non. Elle n'avait pas eu d'aveux puisque Dana et Daniel savaient qu'elle était beaucoup plus proche d'Henry que d'eux, mais elle avait eu l'occasion de passer voir l'aîné Coleman et de planquer un micro dans la chambre à coucher. Je suis désolée, Henry... Elle avait rarement d'empathie et ne s'excusait jamais pour le malheur des autres, qu'elle en soit responsable ou non, mais Henry était l'un de ses plus proches amis et elle savait que tout cette histoire l'affectait particulièrement. Elle glissa alors sa main sur celle de son ami et la serra légèrement pour lui montrer son soutien.

_________________
There you go, messin' with my mind, I am usually better when I lie, there i go, stuck inside a shell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry Coleman
Don't be mad. It doesn't mean I won't sleep with you.
avatar

Inscription : 04/03/2015
Messages : 1379
Faceclaim + © : Jamie dornan ~ ©monroes & tumblr
Multinicks : CG ◦ MW
Pseudo : Mashed Woods ✰ Justine

Age : 28 ans
Activité : Propriétaire "The Grand Belmont"
Statut : Célibataire
Derniers achats : un yacht, une bouteille de champagne mise aux enchères qu'il a acquit pour la maudite somme de 10 000 $, un costard de chez Paul Smith, une montre.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$
Connections:
Disponibilité: {0/3} cat, danny, bobbi & tc.

MessageSujet: Re: when everything go wrong ~ w/Bobbi   Sam 11 Avr - 15:41

J'ai quelque chose à te montrer. lui dit-elle tout en déposant un dossier sur le bureau d'Henry. Sa gorge se serra, il n'était pas vraiment prêt à voir ce qu'il supposait qu'elle lui montrerait. Il gardait espoir que ce soit de bonnes nouvelles, puis il re-regarda son amie et se dit que non, c'était impossible. Bobbi semblait avoir le visage crispée, comme si elle essayait de cacher ce qu'elle ressent. Il connaissait Bobbi et il savait que c'était loin d'être le genre de femme à exprimer ses sentiments en public, encore moins si c'était de la compassion. Il se décida enfin à tourner la tête en direction de son bureau, son amie lui présentait chacun des clichés, un à un, au départ rien ne l'inquiéta, Dana est une très bonne actrice. Puis, il se décida à s'emparer de l'une des photos pour l'examiner d'un peu plus près. Ce regard, le sourire de Dana il le connaissait, c'était le même qu'elle faisait à Henry lorsqu'il l'a prenait dans ses bras. Il dénoua légèrement sa cravate, il avait besoin d'air. J'ai aussi un enregistrement audio. Il releva alors les yeux vers son amie. « Je veux l'entendre. C'est le seul moyen pour que je sois sûr. » renchérit-il. Entendre sa petite amie au lit avec un autre homme, qui plus est, son frère ne l'enchantait pas, mais il savait que si elle simulait il arriverait à le savoir et de ce fait, il oublierait les photos. Le regard que lui lança Bobbi lui disait presque de ne pas le faire, mais la jeune femme s'exécuta et appuya sur le bouton de son enregistreur. Pendant plusieurs minutes ils entendirent la partie de jambes en l'air de Dana et Daniel. Henry fit signe d'un geste de la main à Bobbi qu'elle pouvait appuyer sur stop. D'un mouvement brusque, il se retourna violemment vers la fenêtre, comme si le fait de regarder dehors allait l'aider à surmonter ce qu'il était en train de vivre. Je suis désolée, Henry... henry passa une main dans ses cheveux rapidement, il avait peur, peur pour son buisness, il avait perdu Dana mais il ne voulait pas perdre tout ce pourquoi il se battait depuis un peu plus d'un an. « Tu n'as pas à l’être, Bobbi. Tu n'as fais que ce que je t'ai demandé. » dit-il tout en enlevant sa main de la sienne. Il appréciait sa compassion mais là il avait besoin de faire les 100 pas, si il n'avait pas un casino à diriger, il serait d'ailleurs sûrement parti faire un tour en mer. « Excuse moi, c'est juste que c'est dur à encaisser. »lui avoua t-il sincèrement. Il savait qu'avec elle, il pouvait se laisser aller, il n'était pas obligé d'avoir la casquette, du matcho manipulateur qu'on lui donnait le plus souvent. « Merci. » lui dit-il simplement. « Sans toi, j'aurai encore des doutes, je me demande juste comment je vais faire maintenant. » dit-il. C'est vrai, le fait que Dana lui donne des infos était bien pratique, à moins qu'il ne fasse comme si de rien était et qu'il l'a prenne à son propre jeu.

_________________
Baby I’m preying on you tonight, hunt you down, eat you alive, just like animals, animals, like animals, maybe you think that you can hide, I can smell your scent for miles, just like animals, animals, like animals. I can never get enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Wilkes
✖ love is a r i d d l e.
avatar

Inscription : 13/03/2015
Messages : 494
Faceclaim + © : crystal reed, © milkovich, neon trees.
Multinicks : ren, blythe, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-nine years old.
Activité : fashion blogger.
Statut : everett's ex, single mom.
Derniers achats : high heels, red lipstick, iphone 6 plus, a new zuhair murad dress, toys for james.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: on, ✭✭✩

MessageSujet: Re: when everything go wrong ~ w/Bobbi   Lun 13 Avr - 23:19

Quand Henry lui demanda de jouer l'enregistrement audio, Bobbi lui lança un regard qui se voulait avertisseur. Entendre ce qu'elle avait entendu n'allait pas lui plaire. Elle tenait tellement à Henry, et il n'avait pas besoin qu'elle le lui dise pour qu'il le sache. Entendre cette femme qu'il aimait coucher avec un autre, une femme que Bobbi elle-même appréciait, avait été dur rien que pour elle et elle ne pouvait pas imaginer ce que ça allait faire à Henry. Ils n'étaient pas si différents, tous les deux, et elle le connaissait mieux que personne: il n'allait pas montrer qu'il était blessé, il passait presque pour un homme sans coeur, mais Bobbi savait que ce n'était qu'une façade. Ils étaient principalement manipulateurs et solitaires mais de temps à autre ils arrivaient à ouvrir leur coeur à certaines personnes, et comme ça ne leur arrivait pas souvent, ils aimaient encore plus. Ils se donnaient entièrement à cette personne et quand ils finissaient avec un coeur brisé, ça faisait mal. Très mal. Bobbi appuya alors sur le bouton pour démarrer l'audio, observant d'un oeil attentif la réaction d'Henry. Un oeil extérieur aurait pu penser qu'il y était indifférent mais Bobbi reconnaissait les signes, les légers rictus qui déformaient son visage et disparaissaient aussi tôt. Elle arrêta l'enregistrement quand il le lui demanda puis se redressa, le regardant faire sans rien dire. Elle n'avait jamais été une grande bavarde mais elle aimait donner son avis: cependant, Henry n'avait pas besoin de son jugement à l'heure actuelle. Elle voulait lui donner le temps dont il avait besoin pour digérer la nouvelle et ne pas s'imposer à lui tout en lui montrant son soutien. Une situation à laquelle elle n'était pas habituée. La question ne se pose pas, Henry. Le silence était passé et maintenant était venu le temps d'exprimer son opinion. Il lui avait aussi demandé son aide pour ça, non? Elle t'a trahi et il ne te reste plus que ton avenir professionnel. Il faut que tu te concentres là-dessus et pour y arriver tu vas devoir la trahir à ton tour. Tu ne peux pas perdre les deux. Bobbi ne doutait pas parce qu'elle pensait comme lui la plupart du temps et que pour elle tout était clair: Dana n'était plus un problème et Henry ne devait se concentrer que sur son objectif professionnel. Bobbi prit appui sur le bureau derrière elle, à moitié assise dessus, face à Henry. Continue ce petit jeu, continue de récolter les informations sans lui dire que tu es au courant. Et s'il avait besoin d'elle pour quoi que ce soit, que ce soit pour récolter elle-même des informations auprès de Daniel ou pourrir la réputation de Dana, elle serait toujours là pour lui. Et fais tout ce que tu peux pour l'oublier et passer à autre chose.

_________________
There you go, messin' with my mind, I am usually better when I lie, there i go, stuck inside a shell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry Coleman
Don't be mad. It doesn't mean I won't sleep with you.
avatar

Inscription : 04/03/2015
Messages : 1379
Faceclaim + © : Jamie dornan ~ ©monroes & tumblr
Multinicks : CG ◦ MW
Pseudo : Mashed Woods ✰ Justine

Age : 28 ans
Activité : Propriétaire "The Grand Belmont"
Statut : Célibataire
Derniers achats : un yacht, une bouteille de champagne mise aux enchères qu'il a acquit pour la maudite somme de 10 000 $, un costard de chez Paul Smith, une montre.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$
Connections:
Disponibilité: {0/3} cat, danny, bobbi & tc.

MessageSujet: Re: when everything go wrong ~ w/Bobbi   Sam 18 Avr - 19:01

Il avait envie de tout envoyer balader mais il resta calme, comme si rien ne c'était passé. On pouvait tout reprocher à Henry mais il avait un self-control exemplaire qui lui permettait de montrer un visage différent de ce qu'il ressentait au fond de lui-même. Même si il savait que Bobbi n'était pas dupe et qu'elle était consciente de ce qu'il éprouvait à cet instant. La question ne se pose pas, Henry. il releva la tête, son sang froid et cette façon qu'elle avait d'être imperturbable le réveilla. Elle t'a trahi et il ne te reste plus que ton avenir professionnel. Il faut que tu te concentres là-dessus et pour y arriver tu vas devoir la trahir à ton tour. Tu ne peux pas perdre les deux. elle avait raison, il ne devait pas se laisser abattre, il devait continuer ce pourquoi il se battait depuis quelques mois, quitte à s'y jeter corps et âme et à oublié que la femme de sa vie l'avait trahi. Il était conscient qu'il ne l'oublierait pas si facilement et qu'elle hanterait sûrement ses pensées pendant quelques temps, mais après tout il était Henry Coleman, ce n'était pas une femme qui allait le changer. Une petite voix dans sa tête essayait de le persuader tandis que son cœur le faisait atrocement souffrir. Continue ce petit jeu, continue de récolter les informations sans lui dire que tu es au courant. Il savait que c'était la meilleure chose à faire, mais là tout de suite, il s'imaginait mal pouvoir faire face à Dana sans avoir envie de la faire souffrir à son tour. Bobbi avait toujours eu de très bons conseils et elle était sûrement la plus objective à cet instant même et la plus apte à élaborer un plan de secours. Il devait faire ce qu'il y avait de mieux pour son avenir et faire semblant avec Dana semblait être la meilleure solution même si ça ne l'enchantait pas. Il savait émettre le sourire le plus hypocrite envers ses ennemis mais il avait du mal à cacher sa haine envers les personnes qui le trahisse. « Tu as raison. » dit-il tout en essayant de se convaincre. « C'est sûrement la meilleure chose à faire. » reprit-il, pour tenter de se persuader encore une fois. Et fais tout ce que tu peux pour l'oublier et passer à autre chose. Il regarda Bobbi intensément, sa phrase avait fait tilte dans sa tête. Comment n'avait-il pas pu remarquer que Bobbi était la femme qui lui fallait à cet instant même. Celle en qui il avait toujours eu confiance. Celle qui lui avait prouvé à maintes reprises sa loyauté, celle sur qui il avait fantasmé quelques jours après leur rencontre. D'un pas décidé et sans réfléchir, il s'approcha d'elle, posa une main sur sa joue, se pencha légèrement vers elle et l'embrassa fougueusement. Il avait envie de tout oublier et de s'adonner dans ses bras. A cet instant, plus rien n'avait d'importance.

_________________
Baby I’m preying on you tonight, hunt you down, eat you alive, just like animals, animals, like animals, maybe you think that you can hide, I can smell your scent for miles, just like animals, animals, like animals. I can never get enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Wilkes
✖ love is a r i d d l e.
avatar

Inscription : 13/03/2015
Messages : 494
Faceclaim + © : crystal reed, © milkovich, neon trees.
Multinicks : ren, blythe, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-nine years old.
Activité : fashion blogger.
Statut : everett's ex, single mom.
Derniers achats : high heels, red lipstick, iphone 6 plus, a new zuhair murad dress, toys for james.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: on, ✭✭✩

MessageSujet: Re: when everything go wrong ~ w/Bobbi   Lun 4 Mai - 22:36

Bobbi et Henry n'entretenaient pas une amitié normale, ils ne se confiaient que très rarement l'un à l'autre et quand c'était le cas c'était pour demander de l'aide à l'autre afin de détruire leur ennemi ou la personne qui leur avait fait du mal et non pas pour se morfondre sur leur sort. Ils n'étaient pas du genre à discuter de leurs petits malheurs autour d'un café mais plutôt à élaborer des plans machiavéliques autour d'une bouteille de whiskey. Cela ne voulait pas dire qu'ils ne tenaient pas à l'autre ou qu'ils ne se connaissaient pas, bien au contraire. Bobbi connaissait Henry et elle voyait bien que cette nouvelle avait eu le même effet qu'un poignard enfoncé en plein coeur. Elle ne se sentait pas pour le moins coupable d'avoir été la porteuse de mauvaises nouvelles mais elle compatissait, un sentiment qui ne lui était pas familier mais qu'elle accueillait les bras ouverts pour son ami. Et plus que ça encore, elle avait mal pour lui et elle était énervée. Elle en voulait à Dana, qui avait été son amie mais qu'elle ne voyait plus que comme une traitresse, et elle voulait le lui faire payer. Lui faire autant de mal qu'elle en avait fait à Henry. Malheureusement ce n'était pas son combat, et à moins qu'Henry ne lui demande de faire quelque chose, Bobbi resterait sur le côté pour épauler son ami dès qu'il en aurait besoin. Elle hocha légèrement la tête quand il affirma que c'était la meilleure chose à faire. Elle en était convaincue mais Bobbi n'était pas comme la plupart des individus — les conversations à coeur ouvert n'étaient pas ce qu'elle préférait et dans son monde, tout n'était question que de revanche. A la place d'Henry, elle serait déjà en train d'élaborer un plan pour ternir sa réputation ou lui briser le coeur d'une telle façon qu'elle ne se laisse plus jamais aimer, mais c'était la décision de son ami et qu'importe ce qu'il déciderait, elle le soutiendrait. Mais quand l'homme d'affaire s'avança vers elle d'un air déterminé et qui ne laissait place à aucun doute, Bobbi se redressa légèrement et se laissa embrasser, surprise par une telle évidence. Henry était un bel homme et elle ne l'avait jamais remis en question, mais elle ne s'était jamais demandé s'il l'attirait ou non. Maintenant que sa bouche était contre la sienne, elle se rendait compte que ce moment devait finir par arriver à un moment ou à un autre. Et comme Bobbi n'était pas connue pour réfléchir aux conséquences avant d'agir ni pour peser le pour et le contre, elle se laissa complètement aller et lui rendit son baiser, ses mains se glissant dans ses cheveux bruns. Elle s'assit alors sur le bureau derrière elle et écarta les jambes pour laisser Henry s'approcher un peu plus d'elle alors que, sans quitter ses lèvres, ses mains commençaient déjà à le débarrasser de sa veste.

_________________
There you go, messin' with my mind, I am usually better when I lie, there i go, stuck inside a shell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry Coleman
Don't be mad. It doesn't mean I won't sleep with you.
avatar

Inscription : 04/03/2015
Messages : 1379
Faceclaim + © : Jamie dornan ~ ©monroes & tumblr
Multinicks : CG ◦ MW
Pseudo : Mashed Woods ✰ Justine

Age : 28 ans
Activité : Propriétaire "The Grand Belmont"
Statut : Célibataire
Derniers achats : un yacht, une bouteille de champagne mise aux enchères qu'il a acquit pour la maudite somme de 10 000 $, un costard de chez Paul Smith, une montre.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$
Connections:
Disponibilité: {0/3} cat, danny, bobbi & tc.

MessageSujet: Re: when everything go wrong ~ w/Bobbi   Mar 12 Mai - 15:11

Henry est loin d'être le genre d'homme à exprimer ses sentiments. On venait de lui briser le cœur mais il n'allait pas s’apitoyer sur son sort pour autant. Il n'allait pas non plus pleurer dans les chaumières ou espérer avoir la compassion de Bobbi. Il fit ce qu'il faisait toujours, fuir, ne plus penser au problème à résoudre et trouver autre chose qui le fera se sentir vivant. Cette « chose » n'était autre que Bobbi, elle était là devant lui, il avait envie de tout oublier, de ne plus penser à rien et elle semblait être la parfaite distraction. Une distraction qu'il avait toujours secrètement espéré avoir, depuis le jour de leur rencontre, mais qu'il avait préféré voir comme amie plutôt que comme amante. Aujourd'hui il ne pensait plus qu'à une chose, lui arracher ses vêtements et faire ça sur son bureau. Un fantasme qu'il avait rêvé d'assouvir avec Dana mais cela ne l'effleura que quelques secondes. Il préférait se concentrer sur la femme qu'il avait en face de lui. D'ailleurs il ne sentit aucune résistance de la part de la jeune femme, cette dernière attrapa ses cheveux, il continuai de l'embrasser,  son énèrvement contre Dana ne rendait ses baisers que plus fougueux, comme si Bobbi représentait son échappatoire, celle qui lui ferait oublier pendant quelques minutes qu'il a le cœur brisé en milles morceaux. La jeune femme prit place sur le bureau et laissa Henry venir s'aventurer entre ses jambes. Tandis qu'elle lui enlevait sa veste, lui, desserrait le col de sa chemise, en quelques secondes à peine il se retrouva torse nu, laissant la jolie brune admirer ses abdos. Il ne mit pas longtemps non plus à venir glisser les bretelles de sa robe pour y apercevoir cette magnifique poitrine ornée d'un sous vêtement des plus sexy. D'une main, il le dégrafa, avec son autre main, il caressa sa poitrine, comme un antidouleur qu'il pressait dans la paume de sa main, il ne mit pas longtemps à sentir l'excitation montée et déboutonna rapidement le haut de son pantalon. Quant à Bobbi, elle était toujours vêtue de sa robe mais peu importe, il voulait la satisfaire là maintenant tout de suite. Il ne mit pas longtemps à trouver le chemin pour lui ôter son dernier sous vêtements, ni une ni deux, il l'attrapa de manière à ce qu'ils ne fassent plus qu'un avec leurs deux corps. S'en suivit alors des vas et viens intensifs puis une vingtaine de minutes plus tard, tout était terminé. Henry souffla bruyamment, ça lui avait fait un bien fou et il espérait que Bobbi ait ressenti la même chose. Il n'y avait rien à redire, Bobbi était douée, très douée et ce corps en aurait fait fondre plus d'un. Henry reboutonna son pantalon et s'empara de sa chemise. En la soulevant, il y découvrit la petite culotte de Bobbi.   « Je crois que ceci t'appartiens » lui dit-il en lui tendant du bout des doigts. C'était la seule chose qu'il avait trouvé à dire. En tant normal, Henry et Bobbi ne se parlaient pas plus que ça, alors pourquoi faire exception, parce qu'ils ont couché ensemble ? Peu probable.

_________________
Baby I’m preying on you tonight, hunt you down, eat you alive, just like animals, animals, like animals, maybe you think that you can hide, I can smell your scent for miles, just like animals, animals, like animals. I can never get enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Wilkes
✖ love is a r i d d l e.
avatar

Inscription : 13/03/2015
Messages : 494
Faceclaim + © : crystal reed, © milkovich, neon trees.
Multinicks : ren, blythe, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-nine years old.
Activité : fashion blogger.
Statut : everett's ex, single mom.
Derniers achats : high heels, red lipstick, iphone 6 plus, a new zuhair murad dress, toys for james.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: on, ✭✭✩

MessageSujet: Re: when everything go wrong ~ w/Bobbi   Ven 15 Mai - 22:45

Bobbi n'avait jamais su qu'elle désirait autant Henry avant la collision de leurs lèvres. Désormais elle ne pouvait plus s'en passer et voulait sentir ses mains parcourir son corps entier, la faire frissonner. Elle savait qu'elle n'était qu'une distraction, que son ami s'était jeté sur elle pour penser à autre chose que la femme de sa vie qui lui avait brisé le coeur, mais peu importe. Elle était adulte et responsable et surtout elle faisait ce qu'elle voulait de son corps. Elle s'était faite sauter par bien plus salaud que lui et elle en avait autant envie que lui à ce moment-là. Elle n'en assumerait pas les conséquences car il n'y avait aucune conséquence à assumer, tout simplement: ils étaient deux amis qui décidaient de partager une nuit, il n'y avait ni de bonne ni de mauvaise raison, ils suivaient simplement leurs désirs et leurs corps semblaient se marier parfaitement l'un à l'autre. Sans lâcher la bouche d'Henry qu'elle embrassait passionnément, Bobbi se dépêcha de le débarrasser de sa chemise, passant ses mains sur son torse musclé. Les baisers d'Henry étaient fougueux, trahissant toute la colère qu'il ressentait au plus profond de lui. Bobbi se laissa complètement faire entre ses mains expertes alors qu'il baissait sa robe et lui enlevait son soutien-gorge, ayant libre accès à sa poitrine. Elle l'aida à enlever sa culotte le plus rapidement possible pour enfin le sentir en elle et ressentir autant de plaisir qu'elle voulait lui en donner. Ils étaient tous les deux sexuellement actifs et savaient comment s'y prendre pour satisfaire leurs partenaires. Ils se connaissaient depuis longtemps, partageaient une relation singulière, et l'alchimie qui passait entre eux était évidente. Ses mains dans le dos d'Henry, elle enfonçait ses ongles dans sa chair pour s'accrocher à lui et le rapprocher un peu plus d'elle alors qu'il faisait des vas-et-viens rapides et secs. Vingt minutes plus tard, Bobbi se releva du bureau, essoufflée, et retrouva son soutien-gorge qu'elle remit avant de le couvrir de sa robe. Son regard cherchait sa culotte mais Henry la devança en lui tendant le minuscule bout de tissu. Un léger sourire étira ses lèvres alors que ses yeux rencontrèrent ceux d'Henry. Tu peux la garder, j'en ai d'autres. Elle se fichait pas mal de perdre une culotte ou de ce qu'Henry pouvait en faire (rien, elle l'espérait, ce serait inquiétant), elle voulait simplement faire plus d'effet. Elle s'approcha de lui et déposa un baiser au coin de ses lèvres, sa main se glissant dans sa nuque. Elle n'avait pas besoin de lui dire qu'elle l'appellerait ou de lui demander de la tenir au courant, ils n'étaient pas de ce genre. Un regard était amplement suffisant pour tout faire passer. Bobbi repartit du bureau de Henry la tête haute, comme elle était arrivée, avec un sourire en plus qui ne semblait pas quitter son visage.

( topic terminé )

_________________
There you go, messin' with my mind, I am usually better when I lie, there i go, stuck inside a shell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: when everything go wrong ~ w/Bobbi   

Revenir en haut Aller en bas
 
when everything go wrong ~ w/Bobbi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 03. What's wrong with you ?
» [1616] Right way to do Wrong.
» Keith Graham ~ Love all, Trust a few, do Wrong to none. [FINI]
» what's wrong with a little chaos ?
» Haitian Population: Sick and Tired but Still an Asset‏

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST. :: - GIRLS ON THE BEACH - :: THIS IS SO LAST YEAR :: ISWC 1.0 :: RP-
Sauter vers: