AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 need a doctor. (w/diego)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: need a doctor. (w/diego)   Mar 21 Avr - 1:05

Diego & Ruth

I'm in this fight and I'm swinging and my arms are getting tired I'm trying to.

Une semaine. Une longue semaine était passée depuis que Diego avait pris ses affaires, claquant la porte du domicile du couple. Il était parti après qu'elle lui ait annoncé ne plus l'aimer. Un pur mensonge qui n'avait été là que pour la protéger, c'est ce qu'elle pensait en tout cas. Elle avait osé dire que son changement avait été dû au fait qu'elle ne l'aimait plus désormais. Et voilà, il était tout simplement parti, sans qu'ils ne se disent quoi que ce soit d'autre. Elle était restée plantée dans le salon, ne bougeant pas pour finalement se résigner à se poser dans le canapé. Une nuit où elle ne dormit pas le moindre du monde. Le lendemain où elle ne fut pas en forme pour aller travailler, alors qu'elle devait absolument l'être, encore plus puisqu'elle travaillait avec des enfants. Aucune erreur ne devait être faite. Mais il fut impossible de dormir pour elle, ni la première nuit, ni les autres nuits qui suivirent. Elle était complètement fatiguée, exténuée. Mais surtout attristée. Rien n'avait pu sortir de ses yeux pendant un moment. Puis finalement, elle s'était laissée aller mais pas beaucoup, juste un peu. Elle ne savait vraiment plus où son couple en était rendu. Pouvait-elle encore dire le mot couple ? Sans doute que non. Le départ de Diego signait l'arrêt de ce couple, de ces fiançailles et de ce futur mariage. Elle ne pouvait se résigner à dire qu'il en était bel et bien le cas. Pourtant, elle n'avait rien fait pour remédier à tout cela. Ruth ne l'avait ni appeler, ni envoyer de messages et ni aller le voir. Cette dernière solution aurait été peu probable si elle l'avait voulu puisqu'elle ne savait aucunement où il était allé pendant tout ce temps. Il l'avait laissé à la villa, et lui était parti. Finalement, elle put aujourd'hui recevoir une nouvelle de Diego. Mais certainement pas celle qu'elle aurait souhaité. Alors qu'elle avait quitté l'hôpital pour retourner chez elle, assise sur le canapé inlassablement en train de ruminer, elle entendit la sonnerie de son portable. Y répondant après quelques temps d'attente puisqu'elle fut plongée dans ses pensées, on lui annonça que son sans doute, ex-futur mari se trouvait à l'hôpital. Elle connaissait parfaitement celle qui l'avait appelé, travaillant à l'hôpital, même si ce n'était pas dans la même partie du bâtiment. Elle lui disait ne pas savoir du tout ce qu'il avait. Ainsi, Ruth était complètement anxieuse et nerveuse, lorsqu'elle reprit de nouveau sa voiture pour prendre la route vers l'hôpital. Lorsqu'elle eut les informations pour savoir dans qu'elle pièce il se trouvait, la belle s'y rendit. Elle se souciait de son apparence et là, elle était vraiment affreuse. Un chignon défait, un léger maquillage quelque peu coulé, elle se trouvait effectivement horrible. La jeune femme ne savait pas comment elle allait le retrouver. Peut-être qu'il avait eu un accident de voiture, qu'il était dans le coma. Tant de scénarios qu'elle s'imaginait. Tellement de peur pour ce qui pouvait lui être arrivé. C'était de sa faute, elle le savait. Ce qu'elle lui avait dit l'avait affecté, c'était ça. Finalement, elle toquait rapidement à la porte pour entrer et le voir. La porte fermée, elle s'activa rapidement vers lui, lui demandant ainsi ce qu'il avait eu. - Qu'est-ce qui t'es arrivé ? Comment tu vas ? Dis-moi. Est-ce que tu vas bien ? Des questions qu'elle avait enchaîné. Diego était au moins amoché, elle le voyait directement. C'était plutôt mauvais, il avait mal. Peut-être qu'il avait plus que cela. Mais au moins, il était vivant, n'avait pas eu de crise cardiaque et il n'était pas le coma ou quoi que ce soit d'autre. Malgré ça, elle s'inquiétait vraiment pour lui et ce qu'il avait.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Vescovi

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 226
Faceclaim + © : Matt Bomer (mashed wood)
Multinicks : Nikki, Bianca
Pseudo : Lovee (Jessica)

Age : Trente-deux ans
Activité : Agent sportif
Statut : Célibataire

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: need a doctor. (w/diego)   Mar 21 Avr - 17:49


♢ ♢ ♢
I gave you all of me But it still ain’t enough to make you happy
It feels like I walked 5 thousand miles and didn’t even come close.


Diego n’était pas en état de conduire aujourd’hui alors un ami l’avait ramené en voiture. On était en fin de journée, mais il était déjà au bout du rouleau. On pouvait dire que depuis sa rupture avec Ruth il était au fond du gouffre. Il se laissait complètement allé. Alors qu’ils étaient en voiture, une autre voiture venant de la gauche leur coupa la priorité et le choc fut inévitable. Ce fut le côté de Diego qui pris le plus gros choc. Il fut rapidement emmené à l’hôpital. Il perdit connaissance lors de l’accident et ne se réveilla que quelques heures plus tard dans une chambre. Un médecin lui expliqua qu’il avait quelques côtes cassées ainsi que quelques hématomes sur le corps et sur le visage. D’après lui c’était un miracle qui ne soit pas plus amoché. Diego voulait rentrer chez lui puisqu’il n’avait rien de grave, mais le médecin le lui interdit. Il voulait le garder en observation à cause de son traumatisme crânien par sécurité. Diego n’avait pas vraiment le choix alors il se reposa dans son lit d’hôpital. Il voulait simplement que le temps passe vite. Il détestait cet endroit. Si au départ Diego avait refusé les médicaments pour soulager sa douleur par fierté mal placée, mais il finit par les accepter. Il souffrait énormément surtout lorsqu’il respirait à cause de ses côtes. Il avait l’impression qu’un bus lui était passé dessus. C’était presque le cas. Soudain Diego entendit la voix de Ruth dans le couloir. Sa surprise fut grande lorsqu’il l’a vit entrer dans la chambre. Elle était la dernière personne qu’il imaginait venir à son chevet. Elle semblait vraiment inquiète, elle courut presque jusqu’à son lit. Diego était surpris de la voir. Dire qu’il n’est pas touché serait mentir, mais il n’avait pas la force de la voir. Il ne pensait pas qu’elle devrait se trouver ici. Sa place n’était plus auprès de lui après tout elle avait mis un terme à leur relation au moment où elle lui avait dit qu’elle ne l’aimait plus. C’était trop facile de venir le voir maintenant qu’il n’allait vraiment pas bien. « Mais qu’est-ce que tu fais ici ? » Lui demanda Diego. Il se demandait bien pourquoi elle était venue. Désormais elle ne lui devait plus rien, elle avait été clair puisqu’elle avait tout fait pour le faire fuir de la maison, maintenant qu’elle avait ce qu’elle voulait il ne s’attendait pas à sa présence. « Je vais très bien, tu peux t’en aller maintenant. » Lui répondit le beau brun. Il se montrait rude, mais c’était compréhensible. En plus de ses blessures physiques il souffrait aussi à cause de cette rupture. Il pensait qu’en répondant le plus rapidement à ses questions elle s’en irait. Il se contentait donc de répondre qu’il allait bien, qu’il était en un seul morceau pour qu’elle s’en aille. Les circonstances de l’accident et ses blessures ne l’a regardait pas. Elle avait devant elle un homme blessé et pas seulement à cause de l’accident.

_________________

Reaching for something in the distance so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin no one else can feel it for you. Only you can let it in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: need a doctor. (w/diego)   Mar 21 Avr - 18:27

Diego & Ruth

I'm in this fight and I'm swinging and my arms are getting tired I'm trying to.

Voir Diego dans cet état l'affectait énormément. Elle avait eu beau lui dire ne plus l'aimer, elle aurait voulu lui dire toute autre chose. Elle aurait souhaité qu'il ne la croit pas, qu'il le voit qu'elle avait menti. Mais comme s'il s'en foutait complètement, il était parti. Comme si ça ne l'avait pas affecté. Alors, elle ne savait plus quoi penser. Est-ce qu'il l'aimait encore lorsqu'elle lui avait dit cela ? Elle ne l'espérait pas. Pendant une semaine, elle avait réfléchi à tout ce qui s'était passé, à ce qu'elle avait fait, à Diego, à leur couple. Elle s'était longuement remise en question. Et même si cela ne servait absolument à rien, elle s'était questionnée sur ce qu'elle aurait dû faire, ce qu'elle aurait dû changer. Bien sûr, avec des si et des mais, on fait bien des choses. Elle regrettait ses actes. Elle regrettait d'avoir agi comme elle l'avait fait. Des regrets, bien évidemment, elle en avait. Mais Diego le savait, la jeune femme agissait toujours sur le moment non sans le regretter par la suite. Et voilà que désormais, son ex-futur mari se retrouvait dans un lit d'hôpital, et il semblait souffrir. C'était de sa faute, bien sûr. - Mais qu’est-ce que tu fais ici ?, il lui demanda après qu'elle fut proche de lui, proche du lit et qu'elle pouvait bien voir ses traits du visage. Il avait l'air surpris de la voir. Mais ce n'était absolument pas surprenant pour Ruth, d'être là. C'était tellement normal. Elle tenait à lui, plus qu'il ne le croyait. Ils avaient vécus tellement de choses ensemble, comment pouvait-il croire autre chose ? Qu'ils ne soient plus ensemble ne voulait en rien dire ce qu'il pensait des sentiments de Ruth. - L'hôpital m'a appelé, tu avais mis mon numéro comme celui de secours., aussi simplement, elle lui répondait, même s'il n'attendait peut-être pas de réponse et que sa question voulait sans doute signifier qu'il ne voulait pas d'elle ici. Mais ici, dans ce lit, dans cet hôpital, il n'allait pas pouvoir partir, et la jeune femme ne partirait pas non plus. Pas maintenant. Elle voulait savoir ce qui s'était passé, et comment il allait vraiment, puisque finalement, il lui répondit mais bien faussement. - Je vais très bien, tu peux t’en aller maintenant. Ses paroles prouvaient parfaitement qu'il ne souhaitait pas la voir, qu'il voulait qu'elle parte. Il disait qu'il allait très bien, mais jamais elle n'aurait pu le croire. Elle le connaissait trop bien, pour avoir passé des années en sa compagnie, avec lui, dans de bons moments mais aussi de mauvais. Et puis de toute façon, personne, pas même le plus idiot, pas même un inconnu, n'aurait pu le croire dans l'établissement dans lequel il se trouvait. - S'il te plaît, ne me rejette pas. Elle restait à sa place, debout, le regardant et le suppliant presque alors qu'elle ne le faisait que très rarement avec lui. Elle commençait vivement dans le sujet, ne l'évitait pas. Elle adoptait une voix tellement douce, celle qui lui correspondait. Etre douce était ce qu'elle était vraiment. Elle était patiente aussi. Et elle attendrait qu'il lui parle. De n'importe quoi. De ce qu'il avait eu pour qu'il se retrouve dans cette situation, ou de leur relation, ou même de la pluie et du beau temps. Peu importe, elle voulait qu'il lui parle franchement.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Vescovi

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 226
Faceclaim + © : Matt Bomer (mashed wood)
Multinicks : Nikki, Bianca
Pseudo : Lovee (Jessica)

Age : Trente-deux ans
Activité : Agent sportif
Statut : Célibataire

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: need a doctor. (w/diego)   Mar 21 Avr - 21:22

Diego était passé à près de la mort. Il avait vu sa vie défilé devant ses yeux et il avait revu en boucle son histoire avec Ruth. Maintenant qu’elle était là il ne se sentait pas soulagé. Il n’avait pas envie de la prendre dans ses bras et de la serrer. Il lui en voulait de l’avoir tant fait souffrir. Il lui en voulait pour leur dernière conversation. Pourtant dieu sait qu’il l’aimait et qu’il avait besoin d’elle. Cet accident l’avait profondément secoué. Il avait eu peur, le grand Diego avait eu peur et il ne cessait d’y repenser en boucle. Il luttait pour ne pas s’effondrer devant la jeune femme. Il se rendait compte à quel point la vie était fragile Il prenait conscience que son comportement n’était pas le bon, mais pour autant il ne pouvait accepter la présence de Ruth. Cela lui faisait beaucoup trop de mal de la voir devant lui sachant qu’elle n’était plus à lui. Lorsque Ruth lui expliqua qu’elle était son numéro d’urgence il baissa les yeux. Il n’avait pas pensé à faire les changements. Peut-être inconsciemment il espérait que tout ceci s’arrange malheureusement ça n’était pas le cas. Diego pensait qu’elle était présente par obligation, elle n’était pas le diable en personne alors elle ne souhaitait pas sa mort. « Je ferais les changements nécessaires, ne t’inquiète pas. » Lui répondit Diego. Il ne tenait pas à ce qu’elle se sente responsable de lui. Il allait désormais prendre soin de lui. Si cet accident lui a appris quelque chose c’est qu’il ne veut pas mourir. Il veut vivre, vraiment même si cela signifie ne plus être avec elle. Ruth lui demandait de ne pas la rejeter, elle le suppliait presque. C’était le monde à l’envers. Il ne comprenait pas pourquoi elle agissait de la sorte. Il y a quelques jours elle se fichait bien de savoir ce qui pouvait lui arriver et maintenant qu’il avait frôlé la mort elle s’intéressait à lui. Elle ne semblait pas se rendre compte que son comportement lui faisait du mal. Il avait espéré pendant des mois qu’elle lui prête attention en vain. C’était trop tard pour revenir en arrière. Elle lui avait donné le coup fatal il y a une semaine. Il avait l’impression que c’était comme si c’était hier, elle avait osé le regarder dans les yeux en lui disant qu’elle ne l’aimait plus lui brisant ainsi le cœur. Désormais elle n’était plus en droit de venir ici et d’essayer de le soutenir. « Pourquoi est-ce que je ne le ferais pas ? » Lui demanda le beau brun en la regardant droit dans les yeux. Malgré la douleur physique il soutenait son regard. Il ne baissait pas les yeux et il l’a regardait avec le même mépris qu’elle l’avait fait des centaines de fois. « Tu as été plutôt clair la dernière fois sur tes sentiments et je l’ai été en m’en allant. On a plus rien à faire ensemble alors tu peux prendre la porte et retourner à ta vie. Je ne suis plus ton problème. » Lui rappela Diego toujours en soutenant son regard. Il ne voulait pas se venger, mais il tenait à ce qu’elle comprenne qu’il n’est pas un jouet avec lequel elle peut jouer lorsque l’envie lui dit. A ses yeux, Ruth ne l’aimait plus, elle avait tourné la page. Il s’en tenait à ses paroles. Puisqu’elle avait voulu l’éloigner d’elle, elle devait assumer les conséquences de ses actes.

_________________

Reaching for something in the distance so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin no one else can feel it for you. Only you can let it in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: need a doctor. (w/diego)   Mar 21 Avr - 22:23

Diego & Ruth

I'm in this fight and I'm swinging and my arms are getting tired I'm trying to.

Elle était vraiment mal. Pendant longtemps, elle l'avait caché de tout le monde. Mais elle baissait ses armes, elle se dévoilait. Il pouvait la voir telle qu'elle était réellement. Ses yeux, particulièrement humides, le démontraient parfaitement. Il pouvait voir qu'elle était réellement blessée. Que cette pourtant belle histoire, l'avait terriblement amochée. Elle se trouvait mal au plus haut point. C'était dur. Lorsqu'elle avait auparavant été froide, même glaciale, ignorante et indifférente, il s'était occupée d'elle, il avait tout fait. Mais désormais qu'elle redevenait celle qu'elle était réellement, il n'en avait plus rien à faire, il s'en foutait royalement. Leur histoire n'avait pas compté pour lui, c'est ce qu'il laissait apercevoir, ce qu'il voulait qu'elle croit en tout cas. Il voulait lui faire savoir. Mais non, elle ne pouvait se faire à cette idée, c'était beaucoup trop dur. - Je ferais les changements nécessaires, ne t’inquiète pas. Non, ce n'était pas ce qu'elle lui demandait, ce n'était pas cela qui l'inquiétait. Elle était inquiète à propos de lui, de comment il allait. Elle était bien heureuse d'avoir été appelée, même si effectivement, la jeune femme aurait préféré qu'il n'ait rien. Néanmoins, ça lui avait permis de le revoir. Un autre contexte aurait largement été préférable. - Diego, je m'en fiche des changements. Je veux juste savoir ce qu'il s'est passé, pourquoi tu es ici. C'était comme si la situation avait été inversé. Elle était désormais celle qui voulait savoir, qui voulait qu'il lui parle. Et lui, il ne voulait pas, il ne voulait pas avoir affaire avec elle. Elle s'était toujours intéressée à lui, même quand elle ne semblait pas l'avoir été. Elle lui avait d'ailleurs avoué lors de leur dernière conversation, qu'elle avait toujours peur qu'il lui arrive quelque chose. Et voilà que maintenant, il lui était réellement arrivé quelque chose. Comme soi sa peur n'était pas infondée. - Pourquoi est-ce que je ne le ferais pas ? Il avait raison, il avait tous les droits de la rejeter, mais ce n'était pas ce qu'elle souhaitait. Elle ne voulait pas, et elle ne pouvait pas, ne supportait pas être rejetée de l'homme avec qui elle devrait être mariée. Celui avec qui elle pensait passer tout le restant de sa vie. - Parce qu'on était fiancés, qu'on était amoureux et heureux ? Mais j'imagine que ce n'est pas assez. Ruth baissait la tête, se remémorant ce qu'elle avait dit. Ils avaient vraiment été ces trois choses à la fois, il avait tellement été heureux, un amour passionnel qui les enivrait à chaque fois comme au premier jour. Ils s'étaient même promis de ne pas devenir un vieux couple, de toujours se surprendre. Finalement, ils s'étaient surpris mais pas de la façon dont ils auraient dû. - Tu as été plutôt clair la dernière fois sur tes sentiments et je l’ai été en m’en allant. On a plus rien à faire ensemble alors tu peux prendre la porte et retourner à ta vie. Je ne suis plus ton problème. Pourquoi était-il si dur avec elle ? Il n'avait jamais été son problème, il était horrible. On pouvait donc confirmé que la situation avait bel et bien été inversée. Elle relevait enfin la tête, le soutenant du regard. - Tu es capable de balayer tout ce qu'on a vécu, comme ça ? Juste comme ça ? Et bien moi, je n'en suis pas capable. Je ne peux pas, je n'y arrive pas. Du fond du cœur, elle le sortait. Ses paroles étaient vraies. Et elle espérait que pour lui, ce ne soit pas le cas, qu'il n'ait pas oublié en seulement une semaine leur couple, leurs moments passés ensemble.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Vescovi

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 226
Faceclaim + © : Matt Bomer (mashed wood)
Multinicks : Nikki, Bianca
Pseudo : Lovee (Jessica)

Age : Trente-deux ans
Activité : Agent sportif
Statut : Célibataire

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: need a doctor. (w/diego)   Mer 22 Avr - 17:54

Cette journée ne tournait réellement pas comme Diego l’avait prévu. D’abord l’accident puis ensuite l’arrivée de la femme qu’il aimait. C’était invraisemblable.  Ruth avait les larmes aux yeux. Il n’avait pas vu ça depuis tellement longtemps qu’il avait dû mal à y croire. Peut-être que l’avoir vu passé à côté de la mort lui faisait réalisé quelque chose à propos de leur couple. Il n’en savait rien parce qu’elle ne disait rien sur ses sentiments. Elle restait énigmatique et cela le rendait encore plus perdu. Cette situation le rendait dingue, elle le rendait dingue. Diego en avait assez qu’elle le harcèle avec ses questions. Il devait lui expliquer la situation afin qu’elle lui fiche enfin la paix. Il était déjà assez secoué par l’accident sans qu’elle n’en rajoute une couche. « J’ai eu un accident de voiture avec Richard. Il me ramenait à l’hôtel lorsqu’une voiture nous a grillé la priorité. Tu es contente maintenant ? » Lui demanda le beau brun. Il savait qu’elle n’était pas contente, mais il était en colère alors il passait ses nerfs sur elle. Il en avait tout à fait le droit. Au cours de ses derniers mois c’est ce qu’elle avait fait encore et encore. Il ne voulait pas se venger, mais lui faire comprendre que la vie n’est pas juste, qu’elle n’est pas juste. Diego pense ne plus rien lui devoir surtout depuis qu’elle a plus ou moins mis un terme à leur relation en lui disant qu’elle ne l’aimait plus. Il avait pris ça comme un clap de fin. Alors non il n’avait pas envie de lui donner les détails. Il lui en disait le moins possible. Il évitait de lui dire que c’était de son côté et qu’il avait des côtes cassés, un traumatisme crânien ainsi que les bleus un peu partout. Il ne voulait pas qu’elle s’inquiète pour lui sinon elle voudrait rester. Elle ne voudrait pas rester parce qu’elle est amoureuse de lui, mais parce qu’elle se sent coupable. Il est hors de question qu’il accepte sa pitié. Ruth osait lui sortir le complet du couple heureux et amoureux qu’ils étaient auparavant. Apparemment au nom de cet amour il ne devrait pas la rejeter. Il avait l’impression qu’elle oubliait ce qui s‘était passé ces derniers mois. « Non ça n’est pas assez puisque tu n’as pas hésité à tout foutre en l’air du jour au lendemain .. » Lui rétorqua l’homme. Il ne comptait pas la laisser s’en sortir aussi facilement. Maintenant elle jouait les fiancées éplorées alors qu’elle avait fait de son mieux pour le faire fuir. Diego pensait qu’elle se fichait clairement de lui pour oser mentionner leur couple. Cette fois-ci il ne se laissait pas faire. Il avait trop souffert ces derniers mois et l’accident n’était que la goutte d’eau. Il ne supportait plus cette situation. Ruth décida d’en rajouter une couche en lui disant qu’elle était incapable de tout balayer contrairement à lui. Il l’a regarda droit dans les yeux avec mépris. Il se demandait si elle était bipolaire ou si elle était amnésique. Ce revirement de situation était invraisemblable. « Mais qu’est-ce que tu veux bon sang ? » Lui demanda Diego. Il ne comprenait plus cette femme qu’il appelait autrefois sa fiancée. Il avait l’impression qu’il ne l’a connaissait pas. Elle était une autre personne qui semblait habituée par la culpabilité et le regret. Cependant elle essayait aussi de se faire passer pour la victime en disant que contrairement à lui elle n’arrivait pas à tourner la page. C’était ironique quand on sait qu’elle l’a poussé vers la sortie. Il commençait à se dire qu’elle voulait se déculpabiliser en rejetant une fois de plus la faute sur lui. C’est plus facile que de s’excuser pour son comportement. « Tu m’as regardé droit dans les yeux en me disant que tu ne m’aimais plus, que notre histoire est terminé et maintenant tu n’arrives pas à aller de l’avant. » Lui rappela le beau brun. Il tenait à remettre les choses dans son contexte. Elle ne devait pas oublier que s’ils en étaient ici aujourd’hui c’était par sa faute. Elle agissait comme si c’était le salaud de l’histoire alors que ça ne s’est pas passé ainsi. « J’en peux plus tu ne comprends pas. Je suis fatigué de me battre avec toi, fatigué d’avoir mal. Tout ce que je veux c’est que ça s’arrête. » Rajouta Diego. Cela se voyait comme le nez au milieu de la figure qu’il était au bout du rouleau. Il avait beau l’aimer son comportement n’était pas acceptable. Elle ne pouvait pas revenir comme une fleur en clamant vouloir prendre de ses nouvelles, s’inquiéter pour lui. Ruth avait cessé de s’inquiéter pour lui il y a longtemps à ses yeux. Si elle voulait qu’il croit en ce qu’il disait elle devait se montrer plus claire et lui donner une explication. Pour le moment il avait juste l’impression qu’elle retournait le couteau dans la plaie.

_________________

Reaching for something in the distance so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin no one else can feel it for you. Only you can let it in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: need a doctor. (w/diego)   Mer 22 Avr - 22:03

Diego & Ruth

I'm in this fight and I'm swinging and my arms are getting tired I'm trying to.

Et dire que pendant toute cette semaine passée, Ruth avait impatiemment attendu de le voir. Elle ne croyait en aucun cas au destin pourtant. Ni au fait qu'il serait venu la voir. Pourtant, elle avait espéré. C'était normal d'espérer. Elle l'avait fait, souhaité qu'ils se parlent, qu'il lui parle. Elle aurait tellement voulu. Et voilà que le moment qu'elle avait souhaité arriver était enfin là. Malgré cela, elle aurait préféré le croiser par hasard dans la rue, enfin non, cela aurait été bien trop bizarre et il serait sans doute parti en l'ignorant comme elle l'avait fait pendant des semaines. Finalement, ils se retrouvaient dans une salle d'hôpital, avec Diego sur un lit. Une bien triste situation, pas vraiment celle qu'elle avait voulu. Elle n'était pas cruelle, pas à ce point en tout cas. J’ai eu un accident de voiture avec Richard. Il me ramenait à l’hôtel lorsqu’une voiture nous a grillé la priorité. Tu es contente maintenant ? Diego avait finalement décidé de lui répondre à la question, qu'elle lui avait posée deux fois. Il savait sans doute qu'elle ne lâcherait pas avant de savoir, et il savait bien puisqu'elle aurait continué. Il croyait qu'elle était contente. - Bien sûr que non, je ne suis pas contente. Tu me crois vraiment comme ça ? Jamais elle n'aurait pu été heureuse de le savoir avoir eu un accident de voiture. C'était même horrible. Et puis, elle se souvenait de ce qu'il avait dit, lui annonçant ainsi qu'il dormait à l'hôtel alors qu'il aurait pensé qu'il serait parti chez un ami. - Tu pourras revenir à la maison, je demanderai à Faye de m'héberger. La maison. C'est ainsi qu'elle appelait cette villa où ils avaient vécu tellement de choses, des rires surtout. Cette ère lui semblait tellement loin, comme révolue. - Mais qu’est-ce que tu veux bon sang ? - Je ne sais pas ce que je veux. Mais je sais ce que je ne veux pas. Et je ne veux pas ça. Ça, ou autrement dit le comportement de Diego. Il n'avait jamais été ainsi comme ça. Leur couple, ou plutôt ancien couple, n'avait jamais été ainsi. Mais comme on disait, il fallait bien une première à tout. - Tu m’as regardé droit dans les yeux en me disant que tu ne m’aimais plus, que notre histoire est terminé et maintenant tu n’arrives pas à aller de l’avant. Evidemment, il lui faisait remémorer cette scène. Une horrible scène. La subir avait sans doute dû être affreux. Ruth avait été affreuse, elle n'aurait jamais pu imaginer ce qu'il avait ressenti. - J’en peux plus tu ne comprends pas. Je suis fatigué de me battre avec toi, fatigué d’avoir mal. Tout ce que je veux c’est que ça s’arrête. - Je m'en veux, je te promets que je m'en veux. La belle avait quasiment chuchoté, elle n'osait pas. Ce n'était pas assez, mais elle voulait qu'il le sache. Il voudrait plus que de telles paroles, ou peut-être qu'il n'attendait plus rien d'elle, qu'il ne voulait plus jamais la voir comme il lui avait dit. Que ça s'arrête. Qu'ils ne se parlent plus jamais. Non. Non. Et non. Ce n'était pas ce qu'elle avait voulu. Enfin si. Lors de leur dernière conversation, c'est bel et bien ce qu'elle avait souhaité, qu'il s'en aille. Mais elle avait réfléchi, bien réfléchi. Vraiment. Elle aussi était tellement épuisée. Mais ce n'était pas grave, elle était là pour lui, malgré qu'il ne veuille rien d'elle. La jeune femme, après avoir vu une chaise, la prit et la déplaça près de Diego pour finalement s'y asseoir. Elle resterait. C'était peut-être égoïste, mais elle serait là.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Vescovi

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 226
Faceclaim + © : Matt Bomer (mashed wood)
Multinicks : Nikki, Bianca
Pseudo : Lovee (Jessica)

Age : Trente-deux ans
Activité : Agent sportif
Statut : Célibataire

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: need a doctor. (w/diego)   Mer 22 Avr - 23:04

Diego lui avait raconté une partie de l’histoire pour la contenter. Il espérait qu’elle s’en aille maintenant, mais non. Elle avait décidé de continuer la conversation. Il avait beau être fatigué elle ne lui donnait pas de répit. Il savait très bien qu’elle n’était pas contente qu’il ait eu un accident, mais il ne pensait pas que ça la touchait parce qu’elle l’aimait encore. Il voyait ça comme de la culpabilité à cause de son comportement. D’ailleurs sa dernière phrase lui fit penser qu’il avait raison. Ruth se proposait de lui laisser la maison pour qu’il se rétablisse. C’était très noble de sa part mais hors de question. Pendant des semaines elle l’avait fait dormir sur le canapé, elle avait voulu gentiment le virer de la maison et maintenant elle décidait qu’il pouvait avoir la maison. Diego ne pouvait pas accepter cela. Il n’en restait pas moins un homme il n’avait pas y aller parce qu’elle le voulait. « Ce n’est pas la peine, je suis très bien où je suis. » Lui confia Diego. Il refusait évidemment par principe. Heureusement l‘argent pourrait lui permettre d’avoir une chambre confortable et une infirmière attirante si la solitude commence à lui peser. Il ne voulait pas de l’aide de la jeune femme. Il ne voulait pas lui devoir quelque chose. Ruh critiquait son comportement. Elle ne savait pas ce qu’elle voulait, mais elle ne voulait pas qu’il l’a rejette. A vrai dire cela lui faisait une belle jambe. Elle était incapable de faire le point sur ses sentiments et c’était agaçant. Il était en colère contre elle, contre le monde entier. Il était à l’étape de la colère si on suit le processus de deuils parce que pour lui leur rupture s’apparente à un deuil. « Je suis désolé si ça ne te convient pas, mais c’est comme ça et pas autrement. » Lui rétorqua le beau brun. Il ne prenait pas des gants. Il en avait pris pendant trop longtemps. Maintenant il partait du principe qu’elle avait rompu avec lui en quelque sorte et qu’il ne lui devait plus rien. Il allait la traiter comme une femme lambda. Si elle pensait qu’il était impossible en fiancé elle allait découvrir comment il était en tant qu’ex-fiancé. Il espérait secrètement la faire fuir. Sa présence retournait le couteau dans la plaie. Elle était ici avec lui, elle voulait le soutenir et c’était pire que tout. Pire que tout parce qu’il savait qu’elle n’était plus à lui. Il l’avait perdu il y a déjà des mois, mais il s’en rendait compte seulement maintenant. Diego se rendait compte qu’il n’arriverait pas à tourner la page si elle était dans le coin à vouloir prendre soin de lui. C’était insupportable pace qu’il continuait de l’aimer. Cela le mettait en colère de continuer à l’aimer comme un idiot. Il aurait dû cesser de l’aimer tourner la page, mais c’était plus facile à dire qu’à faire. Ruh lui confia qu’elle s’en voulait, vraiment elle s’en voulait. Il voulait bien la croire, mais il ne comprenait pas. Elle restait évasive sur les raisons. Est-ce qu’elle s’en voulait de lui avoir fait du mal ? Est-ce qu’elle s’en voulait d’avoir laissé traîner la situation au lieu de le quitter directement ? Est-ce qu’elle regrettait leur rupture ? Diego n’en avait pas la moindre idée parce qu’elle restait énigmatique et cela le fatiguait. En tant qu’homme il a besoin qu’on lui explique, il ne peut pas deviner ou lire dans les pensées. « De quoi est-ce que tu t’en veux au juste ? » Lui demanda Diego. Autant battre le fer quand il est encore chaud. Il tenait à pousser la jeune femme dans ses retranchements. Il voulait la comprendre et peut-être qu’il arrêterait de lui en vouloir et de la rejeter. Elle devait faire un effort. La situation était inversée. D’habitude Ruth le rejetait en boucle et lui revenait. Cette fois-ci c’était elle qui revenait encore et encore. Il avait beau essayer de s’en débarrasser elle ne voulait pas s’en aller. Pire Ruth pris une chaise et s’assit à côté de son lit. Décidément elle faisait l’opposé de ce qu’il attendait d’elle. Il se demandait si elle faisait exprès. « Si j’avais su qu’il fallait que j’ai un accident pour attirer ton attention j’aurais fait ça il y a des mois. » Lui fit remarquer le beau brun avant de laisser échapper un rire ironique. Il avait le droit de faire de l’humour. Puisqu’elle comptait rester contre son avis elle devrait subir sa mauvaise humeur.

_________________

Reaching for something in the distance so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin no one else can feel it for you. Only you can let it in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: need a doctor. (w/diego)   Mer 22 Avr - 23:46

Diego & Ruth

I'm in this fight and I'm swinging and my arms are getting tired I'm trying to.

Il semblait la détester, avoir de la haine contre elle. C'était le sentiment le plus horrible que l'on pouvait ressentir. Elle n'en voulait pas de cette haine. De cette indifférence aussi, la même qu'elle lui avait livré plus tôt, quand ils étaient encore ensemble mais sur le déclin. - Ce n’est pas la peine, je suis très bien où je suis. Evidemment. Elle s'en était parfait doutée. Il refuserait, c'était obligé. Elle ne le connaissait que trop bien, quoi qu'il puisse en dire. Ce n'était donc pas la peine d'insister sur ce sujet-là, il ne changerait pas d'avis. Il était bien trop têtue. Un trait de caractère totalement semblable à celui de la jeune femme. Ils étaient d'ailleurs les même sur bien d'autres points. Peut-être trop finalement ? Le dicton disant que les opposés s'attirent était peut-être vrai. Ruth et Diego n'étaient certainement pas des opposés. Mais ils s'étaient tout de même attirés. Tout de suite. Et puis des sentiments en étaient nés. De l'amour. Actuellement, ils en étaient à un tout autre stade. On pourrait le qualifier d'une fin, mais ça ne faisait qu'une semaine, c'était encore bien trop frais pour que Ruth se dise que c'était le cas. L'espoir faisait vivre, Ruth en avait suffisamment. - De quoi est-ce que tu t’en veux au juste ? Une bonne question qu'il lui posait là. Ruth se disait qu'ils avaient franchis une étape. Car finalement, il ne lui disait plus ne pas vouloir d'elle ici. Il lui parlait enfin. Il voulait savoir, cette relation ne pouvait pas se terminer ainsi. Pas sans savoir. Elle était inconsciemment heureuse qu'il lui pose cette question, et finalement douteuse, ne sachant pas vraiment quoi lui répondre. Mais elle devait parler avec son cœur, dire ce qu'il en était vraiment. Lui donner la bonne, la vraie réponse. Elle devait tenter. - Je m'en veux de t'avoir fait du mal. Et... je m'en veux de ne pas t'avoir parlé, sur ce qui n'allait pas. J'ai des regrets. Evidemment que j'en ai. Si c'est ça que tu souhaitais entendre, oui j'en ai. C'était difficile de lui dire ces choses-là. - Et je suis désolée. Voilà, c'était sorti. Et il ne pouvait pas l'avoir loupé. Il l'avait entendu. Ça avait été encore plus dur de lui dire qu'elle est désolée. Mais elle devait le dire, elle le voulait en plus de ça. Peu à peu, elle se livrait, elle se déshabillait, se mettait à nu. C'était tout ce qu'il avait voulu. C'était vraiment stupide mais peut-être qu'il aurait dû avoir ce comportement plus tôt. Et qu'ainsi, elle aussi lui aurait dit ces choses-là. Il aurait dû la rejeter. Mais lorsqu'elle était dans son état, elle s'était foutue de tout. Alors, on ne pouvait pas vraiment savoir. Malgré ça, il aurait dû tout essayé. S'il tenait réellement à elle, il aurait dû tout essayer, vraiment tout. Comme elle aurait dû faire tant de choses. - Si j’avais su qu’il fallait que j’ai un accident pour attirer ton attention j’aurais fait ça il y a des mois. Elle le regardait, le scrutait, tremblant quasiment. Ses mains étaient toutes deux rassemblés, jouant avec. Elle était mal à l'aise, n'importe qui pouvait l'apercevoir. Il en fallait beaucoup pour qu'elle soit dans cet état, ou bien lorsqu'elle avait une mauvaise annonce à porter à des parents. - Arrête... Ne dis pas ça. Sa voix était toujours aussi douce, ainsi que son regard. Comme si elle était métamorphosée depuis leur dernière conversation. Qu'elle n'était plus la même, une autre femme. Son humour, le rire qu'il avait lancé, elle ne savait pas comment le prendre. Elle ne savait plus rien de toute façon.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Vescovi

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 226
Faceclaim + © : Matt Bomer (mashed wood)
Multinicks : Nikki, Bianca
Pseudo : Lovee (Jessica)

Age : Trente-deux ans
Activité : Agent sportif
Statut : Célibataire

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: need a doctor. (w/diego)   Jeu 23 Avr - 17:36

L’atmosphère était pesante. Ils n’arrivaient pas encore à se pardonner mutuellement le mal qu’ils se sont fait. La rupture est encore trop récente pour que ça puisse atténuer la douleur. Finalement peut-être que cette accident va leur permettre de tourner la page. Diego n’imagine pas sa vie sans Ruth après de lui. Il l’aime encore énormément cependant il va devoir se faire à l’idée. La vie est pleine de surprises. Il ne va sûrement pas finir sa vie avec celle qu’il aime, peut-être qu’il tomberait à nouveau amoureux. Il n’en savait rien. Pour le moment il avait besoin de panser ses blessures. Au moins Ruth arrêtait de rejeter la faute sur lui. Elle ouvrait petit à petit son cœur pour lui. Diego aurait préféré entendre qu’elle était désolée d’avoir foutu en l’air leur couple et qu’elle tenait encore à lui, mais c’était mieux que rien. Elle prenait sur elle la responsabilité d’avoir fait trainer en longueur la situation. Il ne pouvait pas la forcer à l’aimer. Il ne voulait pas non plus de quelqu’un qui ne l’aime pas profondément. Il pense mériter mieux. Certes il souffre, mais c’est mieux que d’attendre après quelqu’un qui ne reviendra jamais. « Tu aurais dû me dire que tu ne voulais plus être avec moi au lieu de laisser la situation traîner. Ça aurait été mieux que de se déchirer comme on l’a fait. » Lui confia Diego.  Il ne comprenait pas comment elle avait pu mettre autant de temps à le quitter. Elle aurait évité cette situation désastreuse. Peut-être qu’il se serait remis de leur rupture et qu’il serait heureux à cette heure-ci. Mais Ruth s’excusait cela le touchait. Elle reconnaissait pour la première fois être désolée, être fautive. C’était un grand pas sachant son caractère. « J’apprécie tes excuses. » Lui répondit le beau brun. En aucun cas il ne lui pardonnait c’était encore trop tôt, mais il arriverait à le faire devant l’avenir grâce à ça. Il n’oubliera jamais, mais il pense pouvoir surmonter ça. Apparemment Ruth n’appréciait pas son sens de l’humour. Il préférait prendre son accident sur ce ton plutôt que de faire face à la vérité. La vérité c’est qu’il a failli mourir et qu’il a pensé à elle tout au long de ce moment. Pour autant elle ne lui reviendra pas. Puisqu’elle a décidé de rester à son chevet au lieu de vaquer à ses occupations de femme libre il doit faire la conversation. Diego n’a jamais été très à l’aise avec le silence. Il ne comprenait toujours pas le comportement de la jeune femme. Elle lui parlait avec une voix douce, elle le regardait tendrement. C’était invraisemblable. Elle ressemblait plus à une compagne qu’à une ex-fiancée. Il ne voulait pas tirer de conclusion, mais son comportement prêtait à confusion. « Ne me regarde pas comme ça .. » Lâcha Diego. L’humour avait laissé place à l’incompréhension. Il détourna le regard parce que c’était trop difficile. Elle n’avait plus le droit de le regarder ainsi, de se comporter ainsi. Au moins lorsqu’elle était méchante cela lui faisait moins mal de savoir qu’ils étaient séparés. Il avait l’impression de voir la femme qu’il aimait devant lui, celle qui avait disparu il y a quelques mois. C’était très difficile à supporter.

_________________

Reaching for something in the distance so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin no one else can feel it for you. Only you can let it in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: need a doctor. (w/diego)   Jeu 23 Avr - 18:50

Diego & Ruth

I'm in this fight and I'm swinging and my arms are getting tired I'm trying to.

Comment cette relation allait-elle se terminer ? Ruth n'était vraiment pas bonne pour prédire l'avenir. En tout cas, elle ne voulait pas que ça se termine mal. Normal. Elle ne voulait juste pas couper les ponts avec lui. Mais elle se demandait si elle pourrait être ami avec celui qui aurait dû être mari. En fait, elle ne savait jamais ce qu'elle voulait. Elle verrait bien, mais elle ferait tout pour que leur relation soit bonne. Est-ce qu'ils pouvaient encore essayer de se remettre en couple ? Peu de chance, elle se disait. Il ne voulait plus d'elle, il lui avait dit. Et puis, peut-être aussi qu'elle ne se sentirait pas prête. De toute façon, ce ne serait pas fait dans les quelques jours. Elle l'avait profondément blessé. Mais elle espérait atténuer ses blessures. Lui dire qu'elle n'avait jamais voulu ça, que ça n'avait jamais été son intention. Si elle avait eu un tel comportement, c'était à cause de sa stérilité, qu'elle ne voulait pas faire subir à Diego. Elle aurait eu l'impression d'être un poids si elle lui avait dit, qu'il serait resté mais n'aurait plus voulu d'elle. Alors autant en finir par elle-même, c'est ce qu'elle s'était dit. - Tu aurais dû me dire que tu ne voulais plus être avec moi au lieu de laisser la situation traîner. Ça aurait été mieux que de se déchirer comme on l’a fait. Il ne comprenait pas. Elle n'avait jamais voulu ne plus être avec lui. Elle voulait préparer leur mariage, se marier avec lui, et avoir des enfants. Puis, avait eu lieu une annonce qui avait tout brisé, tout. Alors qu'elle aurait dû renforcer leur lien, les rendre plus unis. Encore aurait-il fallu qu'elle lui dise. Mais désormais, elle ne pensait plus du tout à lui dire. Elle verrait le moment venu, lorsqu'elle le souhaiterait. Ou peut-être jamais. Elle n'en savait rien, et ne se projetait pas. - Ce n'est pas ce que je souhaitais. Une pause puis elle s'expliquait. - Je ne voulais pas notre rupture, je ne le voulais pas. Mais je croyais que c'était mieux. Il devait le savoir, alors elle lui avait dit. Mais, elle se disait qu'il allait en savoir plus, qu'il allait vouloir savoir pourquoi elle avait provoqué cette rupture. - J’apprécie tes excuses. Il ne la pardonnait pas, mais elle était contente qu'il lui dise ça. Il était bien plus doux qu'auparavant, bien moins distant, même s'il le restait. - Ne me regarde pas comme ça... Elle était fébrile et totalement vulnérable. Il ne la regardait plus, avait détourné le regard, et elle se laissait adonner à quelques larmes, qu'elle effaça rapidement du revers de la main, ne souhaitant pas qu'il la voit ainsi. Elle avait causé tout ceci, et n'avait pas le droit de pleurer. Pas devant lui en tout cas. Et dire qu'auparavant, au tout début de leur relation, la jeune femme avait eu peur qu'il le blesse comme d'autres hommes avaient pu le faire avant, étant donné qu'elle n'avait jamais été chanceuse en amour. Et une fois qu'elle avait trouvé le bon, c'est finalement elle qui l'avait blessé. Les deux étaient désormais silencieux.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Vescovi

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 226
Faceclaim + © : Matt Bomer (mashed wood)
Multinicks : Nikki, Bianca
Pseudo : Lovee (Jessica)

Age : Trente-deux ans
Activité : Agent sportif
Statut : Célibataire

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: need a doctor. (w/diego)   Ven 24 Avr - 17:49

Diego ne savait pas où cette discussion allait se finir. Ruth était évidemment présente, mais il y avait des hauts et des bas. Ils avaient encore beaucoup de choses à régler entre eux. Une rupture ne signifie pas que tout est terminé du jour au lendemain. Il faut du temps pour pouvoir tourner la page. Ruth paraissait vraiment sincère dans ses propos. Elle ne souhaitait pas le faire souffrir de la sorte. C’était au moins une bonne chose, elle n’essayait pas de le faire souffrir par plaisir. Elle n’était pas aussi méchante qu’il le pensait. A force de vivre dans une relation aussi toxique il s’était fait un portrait machiavélique de la jeune femme. C’était plus fort que lui, une façon de se protéger de la réalité qui était plus compliquée que ça. Les paroles de la jeune femme rendait la situation encore plus compliquée à chaque fois qu’elle ouvrait la bouche. Diego n’était pas sûre de comprendre ce que venait de dire Ruth. On aurait dit qu’elle essayait de lui faire comprendre que la situation elle en avait perdu le contrôle, qu’elle avait fait ça en pensant que c’était la bonne solution alors que finalement ça ne l’était pas. Pire on aurait dit qu’elle essayait de lui dire qu’elle regrettait d’avoir mis un terme à leur relation. Il ne voulait pas mal interpréter ses propos. Il voulait la comprendre. Il savait qu’il se faisait sûrement des illusions une fois de plus parce qu’il en était amoureux. Il voulait croire ce qui l’arrangeait le plus. Qui n’a jamais eu envie de croire que l’amour de sa vie a envie de revenir ? Il pouvait baisser les yeux, faire comme si de rien était. C’est ce qu’il faisait pendant quelques secondes. Il ne disait rien. Il faisait comme s’il n’avait rien entendu. D’ailleurs un long silence s’installa notamment après qu’il lui ait dit de ne pas le regarder comme ça. Il avait vraiment l’impression que Ruth était redevenue la femme dont il était tombé amoureux. Il se surprenait à nourrir un espoir idiot de la retrouver. Il savait que c’était absurde. C’était sans doute la culpabilité qui parlait. Mais les larmes de la jeune femme le laissait perplexe. Elle avait beau essayer de se cacher il voyait bien ses larmes. Il ne savait pas quoi en conclure. Ca associé au reste il était totalement perdu. Ruth lui envoyait des signaux contradictoires. Il remuait cela dans sa tête dans tous les sens et cela le rendait dingue. Une question lui brûlait les lèvres celle de savoir ce qu’elle voulait vraiment lui dire. Il tentait de se retenir, mais au bout de quelques minutes il craqua. « J’interprète sûrement mal tes propos, mais je mettrais ça sur le compte de la morphine. Est-ce que tu es en train de me dire que tu regrettes notre rupture ? » Lui demanda Diego.Il préférait que Ruth soit claire une fois pour toute. Il prenait le risque de souffrir à nouveau, mais c’était nécessaire. Il détestait l’incompréhension. Il avait besoin de fermeté. La jeune femme avait un choix à faire, la balle était dans son camp. A vrai dire il ne lui en voudrait pas de réitérer le fait de ne plus l’aimer, il ne pouvait pas la forcer. Ruth était déjà présente ce qui voulait dire qu’elle tenait à lui, peut-être pas de la façon dont il le voudrait, mais c’était mieux que rien. Il devait soit aller de l’avant, l’oublier une fois pour toute ou alors tenter le tout pour le tout. Il ne pouvait pas vivre dans l’incertitude.

_________________

Reaching for something in the distance so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin no one else can feel it for you. Only you can let it in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: need a doctor. (w/diego)   Ven 24 Avr - 20:30

Diego & Ruth

I'm in this fight and I'm swinging and my arms are getting tired I'm trying to.

Le silence semblait long, et il était réellement long puisqu'il dura plusieurs minutes, mais Ruth en avait besoin pour se reprendre, pour sécher ses larmes. Elle détestait se montrer ainsi, à Diego, comme à n'importe qui. Et encore plus dans une telle situation. Il pourrait tout à faire lui dire que c'était bien fait, qu'elle le méritait pour le mal qu'elle lui avait offerte. Et pourtant, il la vit. Elle sentait un léger regard posé sur elle, et il ne dit rien. Absolument rien. Elle souhaitait bien évidemment qu'il délaisse sa méchanceté et sa colère contre elle, qu'il soit tendre avec elle, pas trop brusque, mais pourquoi l'était-il ? Pourquoi ne s'acharnait-il pas sur elle, ne lui envoyait pas de méchancetés au visage ? Peut-être à cause, ou grâce à l'état hospitalier dans lequel il se trouvait. Les magazines avaient beau dire des tas de choses sur lui, il n'était pas ce qu'ils en disaient. Pour la plupart en tout cas. Lui-même était bien souvent modeste quand ils se parlaient. Et c'est bien dans ce sens qu'elle le préférait. Finalement, elle n'avait pas été bonne avec lui, pour leur couple. Elle n'avait pas fait ce qu'il fallait, rien de ce qu'il fallait même. Alors qu'auparavant les hommes n'avaient pas été ce qu'elle avait souhaité d'eux, lui l'avait été. Il avait tout été, il avait tout fait pour elle. Désormais, elle se mettait tous les tords. Lui mettre les tords avait juste été une facilité, et dans ces moments-là, elle n'avait juste pas voulu se compliquer. Actuellement, Diego se retrouvait blessé. Blessé physiquement comme moralement, elle le devinait aisément. L'état dans lequel il se trouvait résumait parfaitement leur couple, leur relation. Leur ancienne, rectifions-le. Finalement, le silence fut rompu puisqu'il se mit à parler, et même à la questionner. - J’interprète sûrement mal tes propos, mais je mettrais ça sur le compte de la morphine. Est-ce que tu es en train de me dire que tu regrettes notre rupture ? La jeune femme relevait alors doucement la tête, les yeux encore humides. Pour ce qu'elle avait à lui dire, qui se trouvait bien simple, concis, bref, elle ne put que le regarder. Juste le regarder comme elle l'avait désormais fait lorsqu'elle lui parlait. Et elle se trouvait toujours sur cette chaise, près de lui, sans être trop proche. - Tout ce que je peux te dire, c'est que je t'aime. Tu dois le savoir, malgré le fait que je t'ai dit le contraire lors de notre dernière conversation. Mais aimer n'était sans doute plus suffisant pour leur couple, alors elle ne pouvait pas lui dire si elle regrettait ou non leur rupture. Rupture qui n'avait pas officielle, ils n'en avaient même pas réellement parlés, mais leur dernière dispute avait semblé très claire, soldée par un fiancé quittant la résidence du couple pour finalement s'installer à l'hôtel. Pourtant, la demoiselle portait toujours cette bague de fiançailles. C'était bien trop tôt, trop frais pour faire quoi que ce soit quant à ce sujet.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego Vescovi

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 226
Faceclaim + © : Matt Bomer (mashed wood)
Multinicks : Nikki, Bianca
Pseudo : Lovee (Jessica)

Age : Trente-deux ans
Activité : Agent sportif
Statut : Célibataire

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: need a doctor. (w/diego)   Ven 24 Avr - 21:33

Diego redevenait vulnérable en la présence de la jeune femme. Il était bien loin de l’image qu’on a de lui. Il n’était pas quelqu’un de mauvais profitant de l’argent des autres, étant narcissique et arrogant. Il avait une image qui ne lui correspondait pas pourtant il l’assumait entièrement. Il nourrissait cette image parce que ça empêchait les autres d’être trop proche de lui et de le blesser. Il pouvait facilement se cacher derrière ça si jamais les choses tournaient mal. On attendait nettement moins de lui. Tout le monde sauf Ruth. Elle savait qu’il était et elle l’aimait quand même du moins c’est ce qu’elle prétendait. Elle l’aimait toujours. Il avait tellement voulu entendre ça depuis des mois et des mois. Encore plus depuis leur rupture pourtant il ne se sentait pas mieux. Il savait qu’elle cachait toujours quelque chose et que ça ne changeait rien à leur situation. Ils s’aimaient toujours c’était indéniable, mais tant que Ruth n’est pas prête à travailler sur ce qui ne va pas Diego ne voit pas d’issue. Cela le touchait, mais finalement c’était encore plus compliqué. Il pouvait la détester de ne pas l’aimer, de le quitter, mais il ne pouvait plus la détester. Ruth était perdue et il ne savait pas vraiment quoi faire. Il n’avait pas la solution miracle. Diego ne se voyait pas encore lui forcer la main pour qu’elle s’ouvre à lui sur ce qui la ronge. Elle n’était pas prête la brusquer risquerait d’aggraver à nouveau la situation. Sans comprendre pourquoi il pris la main de Ruth. Il l’a serra doucement. Sa présence finissait par lui faire du bien. Il ne voulait pas être seul. Il avait tout fait pour la faire fuir aujourd’hui, mais à présent il se rendait compte qu’il avait besoin d’elle. Il ne lui demandait rien, il n’attendait rien d’elle. Il cessait de toujours vouloir quelque chose. Il pensait que peut-être il fallait laisser le temps. « Je ne sais pas où ça va nous mener tout ça, mais merci d’être venu.. » Lâcha Diego. Il n’avait plus envie de l’attaquer. Il était fatigué alors il déposait les armes. Il se laissait aller à enlever sa carapace. Il prenait un risque parce qu’elle pourrait de nouveau changer, mais à ce moment précis il était plus calme. Diego n’avait pas envie d’aller à l’hôtel. Il avait envie de retourner chez eux, avec elle. Il ne savait pas ce que ça voulait dire. Ils ne sont plus ensemble officieusement.

_________________

Reaching for something in the distance so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin no one else can feel it for you. Only you can let it in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: need a doctor. (w/diego)   Mer 6 Mai - 17:11

Diego & Ruth

I'm in this fight and I'm swinging and my arms are getting tired I'm trying to.

Regardant ce fameux bijou, signe d'un tas de choses, Ruth était perdue. Complètement, comme elle n'avait fait que de l'être depuis un bout de temps. Qu'allait-il en advenir ? Le garderait-elle ou lui faudrait-elle qu'elle l'enlève ? Elle ne pouvait le dire. Elle ne savait pas ce qu'elle voulait. Et alors que Diego avait auparavant clairement dit qu'il ne voulait plus jamais la revoir, il s'était largement adouci. Ça lui faisait du bien. Elle n'avait pas besoin qu'il lui crie dessus pour qu'elle soit mal de lui avoir fait tout ça. La blesser ne lui apprendrait rien, elle savait ce qu'elle avait fait, en avait malheureusement pleinement conscience. Elle savait pourtant qu'il était normal qu'il l'attaque, comme pour lui renvoyer la balle. Il voulait peut-être lui montrer sa colère, sa tristesse ou se venger. Elle n'en savait rien, elle ne pouvait plus lire dans sa tête, dans ses pensées. Elle ne le devinait plus, ne savait pas exactement ce qu'il pouvait ressentir même si elle s'en doutait un peu. En tout cas, la délicate et tendre version fonctionnait bien plus. Evidemment, elle n'attendait que ça. Elle ne connaissait plus ses sentiments, mettrait probablement du temps à les reconnaître, mais elle aimait Diego, d'une façon ou d'une autre, de la mauvaise ou de la bonne. Finalement, il lui prit la main, et elle se laissa faire. Elle en était extrêmement surprise, ne s'attendant certainement pas à un tel geste. Peut-être n'était-ce que l'un des effets de son état actuel, mais elle ne le refusa pas. Il lui serrait sa main, comme pour lui dire qu'il avait vraiment envie de faire ce geste. - Je ne sais pas où ça va nous mener tout ça, mais merci d’être venue... - Je le voulais, je ne me voyais pas faire autrement. J'ai conscience de ce que j'ai fait, mais je suis là, quoi qu'il arrive. La jeune femme avait adopté un tendre ton, et affectueux. Elle était totalement sincère en ce qui concerne ce qu'elle venait de lui dire. La sincérité, chose qu'elle n'avait pas assez usé ces derniers temps avec lui, et dont elle aurait bien plus dû. Car le mensonge les avait quasiment ruiné, ou peut-être révéler finalement. C'était bien trop confus pour l'instant. Finalement, elle changeait de sujet, c'était peut-être mal, ou bien, mais elle sentait qu'il fallait le faire.- Donc, qu'est-ce que tu as ? Une question bien trop approximative qu'elle se dû de préciser. - Je veux dire, qu'est-ce que les médecins t'ont constaté ?

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: need a doctor. (w/diego)   

Revenir en haut Aller en bas
 
need a doctor. (w/diego)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche Technique de Diego
» [EVENT] Witch Doctor give us the magic words ▬ pv Lilinn & Warren
» [Terminé]Aaaaaah c'est toi... [Ft. Diego]
» Diego M. Lutherbin
» (M) DIEGO BARRUECO, run for your life.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST. :: - GIRLS ON THE BEACH - :: THIS IS SO LAST YEAR :: ISWC 1.0 :: RP-
Sauter vers: