AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS

Aller en bas 
AuteurMessage
Henry Coleman
Don't be mad. It doesn't mean I won't sleep with you.
avatar

Inscription : 04/03/2015
Messages : 1379
Faceclaim + © : Jamie dornan ~ ©monroes & tumblr
Multinicks : CG ◦ MW
Pseudo : Mashed Woods ✰ Justine

Age : 28 ans
Activité : Propriétaire "The Grand Belmont"
Statut : Célibataire
Derniers achats : un yacht, une bouteille de champagne mise aux enchères qu'il a acquit pour la maudite somme de 10 000 $, un costard de chez Paul Smith, une montre.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$
Connections:
Disponibilité: {0/3} cat, danny, bobbi & tc.

MessageSujet: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Ven 24 Juil - 18:25

happy holidays
topic commun

Après un voyage de plusieurs heures en avion, vous avez à peine le temps de poser vos valises et de visiter votre chalet tropical que vous êtes conviés au pot d'arrivée sur la plage. Revêtez un vêtement léger car ici même à 23h la température ne varie pas en dessous de 30°. Profitez des cocktails exotiques et faites connaissances avec les autres invités de ce voyage « spécial mariage ».

INFORMATION: Voici donc le sixième topic commun afin de célébrer l'été et les vacances, nous vous demanderons de ne pas poster trop long afin de faire avancer au plus vite le topic.

Afin de pimenter le jeu, nous vous proposons une série d'actions, comme d'habitude, qui vous permettront de gagner des points, qui pourraient faire évoluer votre place dans la chaîne alimentaire.

Merci de souligner vos actions afin de vous attribuer les points plus facilement.

Citation :
Faire un bain de minuit – 30 points
S’éclipser de la fête en charmante compagnie – 20 points
Embrasser quelqu'un par surprise - 20 points
Tenter une danse exotique – 15 points
Goûter un shooter goût piment, un « fuego » - 15 points
Se casser la figure de son tabouret – 15 points
Inviter quelqu'un à danser alors que la piste est vide – 15 points
Parler avec quelqu'un que l'on ne connaît pas – 15 points
Déchirer le vêtement de quelqu'un (en faisant exprès ou pas) – 15 points
Recracher la nourriture locale parce qu'on ne la trouve pas à son goût – 10 points
Confondre une personne avec quelqu'un d'autre – 10 points
Porter un toast – 10 points
Dire du mal de/des mariés – 10 points

_________________
Baby I’m preying on you tonight, hunt you down, eat you alive, just like animals, animals, like animals, maybe you think that you can hide, I can smell your scent for miles, just like animals, animals, like animals. I can never get enough.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronnie Potts
□ GOT MY GRIFT ALL SPARKLING.
avatar

Inscription : 19/03/2015
Messages : 277
Faceclaim + © : Phoebe Tonkin ~ © Mine, Tumblr.
Multinicks : GV - JR.
Pseudo : Dripping Alchemy.

Age : Twenty-five years of resting bitch face.
Activité : Model at day, smooth criminal at night.
Statut : No man is worth the aggravation.
Derniers achats : Cateye sunglasses, red lipstick, bodycon dress, designer shoes, would rather steal stuff than buy them.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$
Connections:
Disponibilité: Busy busy (otis, alfie, everett).

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Dim 26 Juil - 19:56

Les Maldives. Le soleil. Le sable. Un paradis sur terre que Ronnie Potts comptait bien explorer au cours de son séjour tout frais payés par son propre patron. Les rancœurs des précédentes semaines ayant été oubliées, Alfie lui avait dégoté un rôle de choix – celui de sa compagne. Mariage et invitation obligent, la jeune femme était probablement l’unique personne capable de tenir un rôle pareil avec un physique pareil. Car oui, si Alfie lui avait demandé de venir, c’était bien pour une raison précise. Alors la jeune femme arpentait calmement, de bonne humeur, la réception qui se profilait. Habillée d’une robe blanche légère qu’elle affectionnait particulièrement, Ronnie supportait plus ou moins le décalage horaire. Son éternel sourire narquois aux creux de ses lèvres, ses doigts prêts à bondir sur les petits fours, Ronnie attendait patiemment qu’on lui amène la nourriture tant espérée. Et ce fut chose faite. Telle une personne âgée face au buffet annuel organisé par la mairie de Belmont Spring, la brune prenait tout ce qui lui tombait sous la main. Certains petits fours avaient une couleur inhabituelle mais pour la jeune femme, peu importait. La nourriture dans l’avion ne l’avait guère satisfaite. Il fallait qu’elle mange à tout prix. Se souciant peu de ce qu’Alfie pouvait faire  à l’instant présent, Ronnit prit place à l’une des petites tables installées pour le pot et savoura chaque bouchée qu’elle prenait, comme s’il s’agissait de la dernière en ce monde. Seulement, vint un moment où, contre toute attente, l’un des petits fours la dégoûta. Un horreur sans nom que Ronnie recracha dans sa serviette discrètement, en s’assurant que personne ne la regardait. « Dégueulasse », parvint-elle à dire en s’étouffant à moitié. Horreur qu’elle laissa tomber dans le sable, sous, la table, et qu’elle recouvrit innocemment.

_________________

{ screaming, crying, storms, i could make all the tables turn, you'll come back each time you leave, darling I'm a nightmare dressed like a daydream. }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dana Gilmore
All you got is this moment, twenty-first century's yesterday.
avatar

Inscription : 13/07/2015
Messages : 1259
Faceclaim + © : Marie Avgeropoulos ~ clarity.
Multinicks : suicide blonde.
Pseudo : .skywalker ~ Océane.

Age : 28 yo.
Activité : lingerie designer.
Statut : in love with two amazing men, surrounded by her lies, she's in trouble.
Derniers achats : 501 by levi's, macbook pro, tiffany & co jewelry, flowers, a lucky strike pack.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$$.
Connections:
Disponibilité: open {henry/bobbi, wyatt, taylor}.

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Lun 27 Juil - 21:15

Ce voyage t'est plus bénéfique que tu l'aurais cru. Tu n'avais pas véritablement pris de vacances depuis longtemps, si bien que dans l'avion, tu as dormi près de onze heures d'affilée. Tu as décidé de te couper du monde extérieur - tu entends par là ton travail. Ton téléphone portable demeure éteint, et tu ne t'approches pas d'un ordinateur ou de tout moyen de communication. Tu n'es pas venue seule, mais avec Daniel. Ces premières vacances ensemble, tu les prends très au sérieux, et tu as prévu de passer un maximum de temps avec lui. Au programme, longues balades sur la plage, plongée sous-marine et navigation de plaisance. Pour l'heure, c'est seule que tu te rends au pot de départ, Daniel se déclarant trop épuisé par le voyage pour t'accompagner. Tant pis pour lui, tu te sens assez en forme pour t'y rendre seule. Vêtue d'une robe légère aux imprimés fleuris, tu arpentes la réception à la recherche de visages connus. Nombre de tes amis ont également fait le déplacement, tu espères qu'ils ne bouderont pas ce pot de bienvenue. Assise au bar, tu attrapes l'un de ces shooters colorés proposés, el fuego. Il va te falloir boire un peu pour te sentir dans l'ambiance, et ce, même si tu ne voies pas l'ombre d'une bouteille de whisky. Tu portes le liquide à tes lèvres, cul sec. Si tu t'attendais aux effets bénéfiques de l'alcool, c'est tout autre chose. Tu as la langue en feu, effet dévastateur du piment. « Ah, putain ! » t'exclames-tu, refusant un verre d'eau. Quelle horreur.

_________________

{ YOU CAN LEAVE YOUR HAT ON }
They never get tired of putting me down. And I'll never know when I come around. What I'm gonna find. Don't let them make up your mind. Don't you know. Girl, you'll be a woman soon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otis Paetz

avatar

Inscription : 04/04/2015
Messages : 865
Faceclaim + © : wifey (avatar & gif) & abba (parole)
Pseudo : yesterday./Marie

Age : 29 y.o
Activité : acteur/chanteur
Statut : célibataire
Derniers achats : iphone 6 128 GB ($849), solitaire 1895 Cartier avec diamant 4 carat ($500.000), costume Ralph Lauren ($1.395), runastic PRO ($4,99)

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$$
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Lun 27 Juil - 22:13

Otis avait beau avoir largement de quoi se payer une année sabbatique aux Maldives, il n’avait pas pu refuser l’invitation d’April Young. Jeune femme qu’il connaissait à peine et qu’il avait croisé un certain nombre de fois lors de soirées diverses & variés. Et qu’il avait dragué un certain nombre de fois. Il était donc miraculeux qu’il ai été invité. Pas du genre à refuser un voyage pareil, tout frais payé, il était bien évidement accompagné de Ginger, sa chère fiancée adorée qu’il n’aimait toujours pas mais, qu’il commençait doucement à apprécier. Miracle. Il ne l’aimerait sûrement jamais, dans le sens où il était invraisemblable, à ses yeux, qu’il puisse être amoureux d’elle mais, ils avaient déjà fait un grand pas en avant. Déposant leurs valises, ils avaient une heure à eux avant de repartir, laissant le champs libre à Ginger pour qu’elle puisse se préparer, il piqua un plongeon rapide. Autant profiter du temps qu’il avait devant lui pour se détendre. Ce n’est que quarante minutes plus tard, lorsque sa fiancée lui demanda de se dépêcher qu’il sortie de l’eau, l’air de rien, et entra dans la douche, abandonnant sans gêne son maillot de bain dans la chambre. Ils avaient beau être aux Maldives, il était hors de question qu’Otis débarque à une soirée habillé d’un maillot de bain ou d’un short. C’est donc avec un pantalon de costume & une petite chemise qu’il rejoignit la réception accompagnait de Ginger. Sa main déjà sur le flanc de cette dernière, il n’avait pas vraiment envie de jouer la comédie mais, estimait que s’ils faisaient des efforts, ils pourraient tous les deux passer une bonne soirée. « Prête ? » Un sourire sur le visage, il attrapa deux shooters & en tendit un à la rousse. Shooter qu’il descendit directement. « Fuuuuuuck. » Il avait beau avoir l’habitude de boire, il n’avait jamais goûté un truc aussi dégueulasse.

_________________
    It was like shooting a sitting duck, a little small talk, a smile and baby I was stuck I still don't know what you've done with me. A grown-up man should never fall so easily. I feel a kind of fear, when I don't have you near. Unsatisfied, I skip my pride I beg you dear... Don't go wasting your emotion lay all your love on me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliza Earhart
HOLD MY BODY DOWN

avatar

Inscription : 18/03/2015
Messages : 1075
Faceclaim + © : jlc, ©timeless
Multinicks : g.i. joe,
Pseudo : crawley, élodie.

Age : twenty six yo
Activité : new famous writer
Statut : secretly in love with her editor

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Mar 28 Juil - 17:27

C'est vêtue d'une robe dernièrement achetée qu'Eliza arrive sur la plage, seule. Sa soeur est introuvable tandis que sa meilleure amie est au bras de son fiancée. La jeune femme balaye la foule du regard, à la recherche d'un quelconque visage connu. Mais à part le célèbre chanteur et sa fiancée qu'elle aperçoit à l'autre bout de la fête, Eliza n'est capable de ne trouver aucun de ses quelques amis. C'est pas comme si elle avait beaucoup après tout, et tous étaient censés être invités au mariage d'April Young. Une inconnue, aux yeux de la romancière. Bien qui lui semblait que la future mariée lui avait une fois envoyé un mail pour lui dire à quel point elle aimait ses écrits. Prenant sur elle-même, Eliza s'orna de son plus beau sourire et avança sur le sable chaud au milieu des invités. Elle ne comptait pas rejoindre Ginger de suite, étant incapable d'approcher Otis sans bafouiller quelques syllabes, étant une vraie fan du blond. Mais du coin de l'oeil, Eliza remarqua une jeune femme assise seule à une table. Prenant une grande respiration, elle décida de s'approcher d'elle. Mais lorsqu'elle vit cette dernière recrachait et enfouir sa serviette dans le sable, Eliza se demanda si c'était une bonne idée. Après tout, elle n'avait qu'à attendre quelques minutes de plus toute seule dans son coin, et elle irait rejoindre sa meilleure amie. Eliza secoua la tête et, prenant une grande respiration, reprit sa marche. « Dites-moi, tout n'est pas aussi mauvais que ça ? » se moqua-t-elle soudainement, s'étonnant elle-même, alors qu'elle arrivait à hauteur de l'inconnue brune.

_________________
“I look at you, and I just love you, and it terrifies me. It terrifies me what I would do for you.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginger Løvdahl
◦ a star all to myself, a galaxy away from your starved fingers.
avatar

Inscription : 20/03/2015
Messages : 1768
Faceclaim + © : holland roden (© milkovich, rachel taylor).
Multinicks : cp, sb.
Pseudo : monroes ∞ johanna.

Age : twenty-five.
Activité : princess on the run.
Statut : engaged.
Derniers achats : inhaler, white wine, red lipstick, a peter pan collar dress, vegan food, miu miu shoes.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$$$$
Connections:
Disponibilité: off, ★★★.

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Mar 28 Juil - 21:05

Ginger n’avait jamais aimé la plage et cette petite escapade le cadre paradisiaque qu’étaient les Maldives ne faisait pas exception. Pourtant, et bien que ce fut sans grande joie, la jeune femme n’avait pas rechigné à y accompagner son fiancé. Bien sûr, cette démarche avait surtout été faite par intérêt, dans le but même de renforcer leur image de couple parfait alors que la presse traquait le moindre faux mouvement depuis la parution des articles de TMZ, mais pas seulement. Depuis qu’Otis et elle s’étaient mis d’accord pour se serrer les coudes dans cette union plutôt que de continuer à se taper dessus, la petite rousse avait vu le comportement de ce nouvel allié changer peu à peu et se surprenait à apprécier cette nouvelle facette qu’elle lui découvrait et donc sa compagnie. Peu après leur arrivée, les deux tourtereaux en carton se séparèrent le temps que Ginger puisse se préparer puis quand le chanteur revint, elle leva les yeux au ciel à la vue de son corps nu avant de finalement se rincer l’oeil le temps de quelques secondes. Autant il était évident qu’ils n’allaient jamais vivre une grande histoire d’amour, autant elle était forcée de reconnaître qu’il était bâti comme un véritable dieu grec et que le spectacle était agréable. Tous les deux apprêtés, lui en pantalon et chemise et elle aussi vêtue d’une chemise à lui simplement accompagnée d’une ceinture pour marquer sa taille, le couple quitta sa chambre et se retrouva peu après shooters en main. « Prête. » Mais à peine avala-t-elle sa boisson qu’elle regretta l’initiative et tira la langue dans une grimace de dégoût. « Ew. Plus jamais. » Elle reposa le minuscule verre et secoua la tête, encore écoeurée. « La prochaine fois c’est moi qui choisirai. De toute façon, de nous deux je suis celle qui a le meilleur goût et visiblement le meilleur instinct. » Quelques jours plus tôt cette remarque aurait été tranchante, aujourd’hui elle était plus taquine, presque complice. Mais seulement presque. « En attendant, on pourrait aller danser, hm ? » La piste de danse était vide mais en vérité, elle ne lui laissait pas vraiment le choix, sa main attrapant aussitôt la sienne dès qu’elle fut descendue de son tabouret pour l’entraîner avec elle.

_________________
- take away the make-up and the clothes that I wear, I've got a heart that's beating softly and it's gasping for air, afraid to show you all the mess I hold deep inside, got a knack for holding back and I'm the first one to hide, 'cause I'm alive, but I'm not living.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blythe Wilson
✖ to love is to d e s t r o y.
avatar

Inscription : 17/04/2015
Messages : 262
Faceclaim + © : elizabeth olsen, © bae, demi lovato.
Multinicks : bobbi, ren, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-four years old.
Activité : law student, works in a bridal shop.
Statut : asshole.
Derniers achats : pills, pepper spray, rings, a vintage dress, oreos, new underwear.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$
Connections:
Disponibilité: off, ✭✭✭

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Ven 31 Juil - 23:58

Les Maldives. Un cadre idyllique pour une escapade romantique. Autrefois, Blythe aurait été ravie de travailler dans un tel environnement, aujourd'hui elle n'avait ni l'envie ni la moindre motivation de faire de cette semaine un conte de fée pour toutes les personnes ici présentes. Certes elle ne travaillait pas pour tous les invités, seulement pour les mariés, mais si les mariés étaient contents et donnaient un bon spectacle, tout était censé bien se passer. Le patron de Blythe n'avait envoyé qu'elle sur les lieux pour représenter le magasin et pour une fois qu'il lui donnait un boulot moins merdique que d'habitude, la jeune étudiante en droit aurait largement préféré continuer à aller lui chercher son café et ses habits au pressing tous les matins. Les mariages l'avaient toujours faite rêver mais maintenant qu'elle avait connu les mauvais côtés de l'amour, elle n'était plus tellement impressionnée par cette promesse si sacrée. Mais c'était son boulot et sa présence était requise, on ne lui avait pas demandé son avis. Vêtue d'une robe blanche assez simple, Blythe avait tout de même décidé de profiter des quelques jours dans un cadre aussi paradisiaque — sa situation financière laissait à désirer et elle savait qu'elle ne pourrait autrement pas se payer un tel voyage elle-même. La plage était magnifique et elle comptait bien se changer les idées l'espace de quelques heures au moins. Elle n'avait pas vu Clark dans les parages et ça ne l'étonnait guère — il avait changé et chanter aux mariages était bien trop nul pour la grande rock star qu'il était devenu. Blythe se dirigea directement vers le bar pour prendre un verre d'alcool qu'elle descendit aussi vite qu'on lui avait servi. Elle enchaîna directement avec un autre, puis un autre, jusqu'à ce que la tête commence à lui tourner. Elle se mit à tituber jusqu'à trébucher — elle se rattrapa alors à la première jeune femme à ses côtés mais, dans sa chute, s'agrippa à la robe de la demoiselle dont le tissu finit par se déchirer. Evidemment ça ne l'empêcha donc pas de tomber et c'est sur les fesses que Blythe observa le résultat catastrophique. Oops. Puis, après un long silence, elle explosa de rire. C'est pas de la bonne qualité. Incapable de s'arrêter de rire, Blythe en était au point où elle pleurait et en avait mal au ventre. C'était ridicule et son état alcoolisé n'arrangeait pas la situation. L'idée de s'excuser ne lui vint même pas à l'esprit.

Libre à qui veut.

_________________
You wanna play, you wanna stay, you wanna have it all, you started messing with my head until I hit a wall, maybe I should've known that you would walk out the door.


Dernière édition par Blythe Wilson le Mer 5 Aoû - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronnie Potts
□ GOT MY GRIFT ALL SPARKLING.
avatar

Inscription : 19/03/2015
Messages : 277
Faceclaim + © : Phoebe Tonkin ~ © Mine, Tumblr.
Multinicks : GV - JR.
Pseudo : Dripping Alchemy.

Age : Twenty-five years of resting bitch face.
Activité : Model at day, smooth criminal at night.
Statut : No man is worth the aggravation.
Derniers achats : Cateye sunglasses, red lipstick, bodycon dress, designer shoes, would rather steal stuff than buy them.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$
Connections:
Disponibilité: Busy busy (otis, alfie, everett).

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Sam 1 Aoû - 14:38

Pour faire passer l’immondice que son corps avait failli avaler, Ronnie se consola avec un grand verre d’eau à défaut de ne pas avoir d’alcool à côté. Peu soucieuse de savoir si les autres convives apprécieraient ces manières, elle passa sa main dans les cheveux, comme si elle venait d’accomplir un marathon digne de ce nom. « Dites-moi, tout n'est pas aussi mauvais que ça ? » Ronnie sortit de sa torpeur et posa les yeux sur la personne qui venait de lui adresser la parole. Son ton moqueur ne lui plut guère et, pour toute réponse, elle se contenta d’hausser les sourcils avant de quitter sa table. Encore une qui se croyait intéressante, songea la jeune femme. Plutôt que de partir immédiatement à la recherche d’Alfie, l’escroc s’autorisa un détour par le bar d’où elle commanda un Mojito. Son verre en main, sur une plage des Maldives, on pouvait difficilement faire mieux. Alfie ne se rendait pas compte à quel point il faisait bien les affaires de la jeune Potts. Pas de job. Pas de drames. Juste la chaleur, la vision paradisiaque qui se dessinait sous ses yeux et la vie lui parut mille fois plus simple. Sauf que dans ce genre de situation, un « mais » venait toujours se glisser, sorti de nulle part. Les deux jeunes femmes assises à côtés d’elle semblaient en pleine discussion et curiosité oblige, quelques mots parvinrent à ses oreilles. « Ils sont tellement mignons ensemble. Tu te rends compte, te réveiller à côté d’Otis Paetz tous les matins ? Y’a pire comme situation. » Après le petit four ragoutant, la gorgée de Mojito faillit elle aussi d’étouffer la jeune femme. Peu certaine de ce qu’elle venait d’entendre, Ronnie parcourut brièvement la foule d’invités jusqu’à ce que son regard ne se pose sur l’objet de la conversation. Lui, avec une rouquine naine à ses côtés. En couple, donc. Il s’était bien foutu de sa gueule. Une colère sans nom habitait Ronnie qui, plutôt de rester les bras croisés, préféra s’avancer en direction du couple. Elle fit mine de bousculer brutalement la petite amie en question avant de mimer un semblant d’excuses, quand bien même elle n’était absolument pas désolée. « Pardon. Tellement désolée. » A peine un regard dans la direction de la rousse que Ronnie se détourna d’elle au profit d’Otis. « J’ignorais que tu avais une préférence pour les naines. » Un nouveau regard rempli de dégoût pour l’autre fille. « Pauvre de moi. Elle me filerait presque des complexes. » Un rire amer s’échappa de ses lèvres. Ronnie bouillait intérieurement. « T’as vraiment envie de te prendre un deuxième verre dans la gueule, non ? », cracha-t-elle à Otis sans une once de sentiments.

_________________

{ screaming, crying, storms, i could make all the tables turn, you'll come back each time you leave, darling I'm a nightmare dressed like a daydream. }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfie Griffiths

avatar

Inscription : 26/07/2015
Messages : 16
Faceclaim + © : michiel huisman by cam la géniale
Multinicks : Alex Martell
Pseudo : burning bridges

Age : Vingt-neuf ans
Activité : homme d'affaire le jour, escroc de renom la nuit
Statut : arna(coeur)

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: 3/3

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Mar 4 Aoû - 15:35

Alfie avait réussi en quelques années à se doter d'un réseau solide de connaissances, des pseudo-amis dont certains avaient déjà été la cible de ses escroqueries. Des personnes qui ne s'étaient doutés de rien. Il n'était donc pas étrange de le retrouver ici maintenant. Pour quelle raison n'aurait-il pas été invité au mariage ? Cela aurait été inconcevable. Ce qui aurait été aussi difficile à croire c'est de voir l'homme venir sans charmante compagnie. Oh, depuis quelques semaines, une certaine proie avait attiré son attention, une fille bien et agréable sous tout rapport qui pourrait égailler sa couche durant les quelques nuits passées ici. Une fille qui finalement ne s'était pas montré à la hauteur de ce qu'il attendait. Qui s'accrochait bien trop et rendait chaque moment passé en sa compagnie de plus en plus désagréable. Tant et si bien qu'il s'était retrouvé sans la moindre cavalière quelques jours avant le départ. Si d'autres auraient paniqués devant la situation, ce n'était point son cas. Plus que rapidement, l'option avait été trouvée en la personne de sa petite protégée. Ronnie ferait la parfaite candidate pour une fausse petite amie plus que parfaite. Même si la demoiselle avait déjà réussi à lui faire faux bond pour leur première journée. Peut-être n'avait-elle pas totalement compris la mission qui était sienne ? Peut-être qu'elle s'en moquait totalement? Une réaction plus qu'habituelle chez elle. Comme à son habitude, l'homme avait opté pour une tenue simple et en même temps classe. Un short blanc, une chemise bleue à longues manches qu'il avait retroussé jusqu'à ses coudes, une ceinture ainsi que quelques accessoires dont une de ses paires de lunette préférée. A peine arrivé au petit pot, il se commanda un cocktail avant de rechercher du regard quelques têtes connues. Quel ne fut pas sa surprise d'observer sa "petite amie" en train de parler avec un couple. Parler était sans doute un bien grand mot, une certaine colère se lisait sur ses traits. Comme si la situation ne lui plaisait pas… Comme si quelque chose la contrariait. Cela n'annonçait rien de bon, vraiment rien de bon. Abandonnant son verre à moitié commencé, il s'engage vers la poste de danse avant de délicatement poser ses mains autour de la taille de Ronnie. Un geste d'amour, un geste qui devait être sien pour la jolie comédie qu'ils étaient censés jouer. Un moyen supplémentaire de tenter de calmer sa petite tigresse. « Tu oses commencer à danser sans moi ? »  Un moyen de jouer le jeu et surtout de faire croire à ce qui n'existait pas tout en calmant les ardeurs de la jeune Potts. Des ardeurs qui pourraient lui couter cher. Et il ne laisserait rien se mettre au travers de sa route, surtout pas elle. Relâchant doucement l'étreinte, il avança sa main en direction tout d'abord de la rouquine. « Alfie Griffiths, je ne pense pas avoir la chance de vous connaitre. »  Après ce geste amical, il fit de même avec l'homme sauf que cette fois-ci sa poigne était loin d'être douce, non, elle renfermait une partie de cette rancœur qu'il entretenait pour cet homme. Cet homme qu'il connaissait. Cet homme qu'il méprisait pour ce qu'il détériorait dans son existence. Surtout à ce moment précis. « Enchanté de vous voir Monsieur Paetz, je n'ai entendu que de bonnes choses à votre encontre. » Une énième petite pause tandis que sa main se plaça autour de la taille de Ronnie. Un geste de possession, une manière de montrer le rôle qui était sien aujourd'hui. « J'ai entendu dire que nous avions quelques goûts communs Monsieur Paetz surtout dans le domaine des automobiles. » Un énième sourire agréable et doux. Un énième mensonge pour un homme contre lequel il ne ressentait qu'un profond mépris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly Geller
BARBIE GIRLBe a flamingo in a flock of pigeons.
avatar

Inscription : 26/03/2015
Messages : 497
Faceclaim + © : Margot Robbie ~ ©rivendell (avatar) & tumblr (sign)
Multinicks : HC ◦ MW
Pseudo : Mashed Woods ✰ Justine

Age : 28 ans
Activité : Propriétaire d'une galerie d'art érotique japonnais
Statut : libre comme l'air.
Derniers achats : un paquet de marlboro, une bouteille de vin, un rouge à lèvre chanel, une paire de lunettes de soleil.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $
Connections:
Disponibilité: {2/2} available

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Mar 4 Aoû - 17:44

Lorsqu'elle avait reçu l'invitation d'April Young, Carly avait levé les yeux au ciel, elle ne supportait pas cette femme. Elle l'avait rencontré en lui vendant une toile – April avait fait semblant de s'y connaître en art érotique japonnais et Carly n'avait pu s'empêcher de la reprendre à plusieurs reprises. April semblait n'avoir rien remarqué de l'air méprisant que lui avait octroyé la jeune propriétaire puisque la jeune femme s'entêtait à l'inviter à ses événements. Alors que Carly commençait à jeter l'enveloppe à la poubelle, une image paradisiaque l'arrêta, elle regarda de plus près cette invitation. Un voyage aux Maldives god et dire que j'ai faillis passer à côté de ça pensa t-elle en essayant de défroisser son invitation. Elle réfléchis quelques instants et se dit que ce n'était peut être pas le meilleur moment pour partir en vacances, en général c'est pendant la période estivale qu'elle vend le plus de toiles. Mais ce paysage paradisiaque l'appela tel un bon verre de vin, elle ne mis pas longtemps avant de se décider à prendre des vacances d'autant plus que tout était payé d'avance. Le vol avait été long, Carly avait tenté tant bien que mal de se reposer avec ce ruban bleu sur les yeux mais elle n'avait pas pensé à prendre des boules quies pour éviter d'entendre la moitié des gamins pleurer. Elle s'était retenue à plusieurs reprises de faire quelques réflexions un exploit pour elle. Pas de pression, pas de stress étaient les maîtres mots de ce voyage. Elle arriva à la réception un peu plus tard, tout simplement parce que la jolie blonde est loin de faire partie du genre de personne qui arrive en avance, elle préfère se faire désirer même si personne ne l'attendait vraiment. En arrivant elle évita une jeune femme qui était par terre, elle vérifia sa montre, elle n'était pourtant pas si en retard que ça. Non il était bien 21H mais certains ou plutôt certaines semblaient déjà avoir bénéficié de l'open bar. Elle commanda une margarita au barman puis se cala contre le bar tout en s'allumant une cigarette, interdit ou pas elle s'en fichait. Elle observa la piste de danse et y aperçut Alfie posant sa main sur Ronnie, une once de jalousie fit son apparition mais Carly la chassa rapidement, hors de question pensa t-elle. Elle soupira, se retourna face au bar, bu une gorgée de sa margarita puis retrouva sa position initiale. Ses yeux se posèrent sur la jeune femme qui était toujours par terre, son regard fit un retour rapide sur la piste, puis se posa finalement définitivement sur la jeune femme. « Et puis merde » dit-elle en écrasant sa cigarette avant de tendre sa main vers la jeune femme. Carly n'était pas le genre de personne a aider les autres, pourtant là, elle n'avait rien d'autre à faire et cette jolie blonde lui faisait légèrement pitié. « Prenez ma main, je vous préviens je ne la tendrai qu'une fois » s'exclama t-elle avec son air autoritaire habituel.

_________________
When life has cut too deep and left you hurting, the future you had hoped for is now burning and the dreams you held so tight lost their meaning and you don't know if you'll ever find the healing. The sun is rising
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otis Paetz

avatar

Inscription : 04/04/2015
Messages : 865
Faceclaim + © : wifey (avatar & gif) & abba (parole)
Pseudo : yesterday./Marie

Age : 29 y.o
Activité : acteur/chanteur
Statut : célibataire
Derniers achats : iphone 6 128 GB ($849), solitaire 1895 Cartier avec diamant 4 carat ($500.000), costume Ralph Lauren ($1.395), runastic PRO ($4,99)

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$$
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Mar 4 Aoû - 23:13

Passant au dessus de la remarque de Ginger, qu’il savait à moitié taquine, à moitié réaliste, il ne voulait pas gâcher les efforts qui avait été fait jusque-là. Il estimait avoir des très bons goûts & un instinct relativement bon. Ce n’était pas de sa faute si les mariés avaient choisi de faire boire des boissons dégueulasses à leurs invités. Sans rien dire de plus, un sourire léger sur le visage, tout de même content d’être là, il accepta avec plaisir et suivi la jeune femme sur la piste de danse encore vide. Il n’était pas le meilleur danseur au monde mais était loin d’avoir l’air ridicule. En vacances, tranquille, sur une île paradisiaque, il en oubliait sa vie Hollywoodienne & se laissait plus facilement aller. C’était un Otis souriant, qui ne jouait pas un rôle à cet instant précis, et bon dieu, faire tomber le masque faisait du bien un peu. Sourire qui disparu lorsque la rousse fut bousculé par une jeune femme qu’il mit deux secondes à reconnaitre. Stoïque, beaucoup moins souriant, ce n’était pas possible. Ronnie ne pouvait pas se trouver là. Qu’est-ce qu’elle venait foutre ici ? Comment est-ce qu’elle faisait pour rester comme ça dans sa vie ? Déboulant sans prévenir, venant tout chambouler. Le masque devait refaire son apparition. Alors que Ronnie avait été l’une des rares personnes à l’avoir vu tel qu’il était vraiment. Loin du connard arrogant. Loin de la star de la musique. Otis. Se rapprochant de Ginger, il était perdu mais était obligé d’être un fiancé exemplaire. « Ca va ? » demanda-t-il à sa chère fiancée, Ronnie n’y était pas allée de main morte. Et cette dernière commença à lui cracher son venin dessus, insultant copieusement au passage la créatrice de mode, avant de menacer sa tenue. Etrangement, il voulait lui expliquer la situation, lui expliquer que ce n’était pas ce qu’elle pensait. Il avait pensé au début qu’elle le savait mais s’en fichait, avant de comprendre au cours de leur petite soirée en tête à tête, qu’elle n’en avait aucune idée. S’il n’avait pas estimé bon de lui en parler, c’était simplement parce que ce n’était qu’un détail. Une technicalité. « Est-ce qu’on peut parler s’il te plait ? » Un regard implorant dans sa direction, il n’était pas dans son état habituel. Jamais, au grand jamais Otis Paetz n’avait ressenti le besoin d’éclaircir une situation pareille, se foutant de ce que pouvait penser la jeune femme en face de lui. Il voulait lui expliquer la réalité, retrouver la Ronnie qu’il avait découvert après une bouteille de vin. Idée qu’il abandonna rapidement lorsqu’un homme débarqua et posa sa main sur sa taille. Lui était toujours à côté de Ginger. C’était une blague. Et plus l’homme parlait, plus Otis acceptait l’idée qu’il était en train de rêver. Ou qu’il s’agissait d’une caméra cachée. Ronnie était en couple avec son patron, le connard qui avait gardé sa voiture. Ginger était au courant de cette mésaventure, et s’était copieusement foutu de sa gueule. « Alors vous êtes ensemble … » Il aurait dû savoir qu’il ne devait pas se fier aux apparences. Surtout avec Ronnie. Sauf qu’il ne réfléchissait pas à cet instant précis, il voulait juste envoyer son poing dans la figure de l’homme qui se trouvait en face de lui. Serrant la main du dit Alfie, il en profita pour lui broyer les doigts. « Donc c’est vous que je dois remercier ? C’était un tas de ferraille, j’avais prévu de l’envoyer à la casse. » Faux. Il voulait juste établir une chose : il pouvait lui en voler dix, Otis pourrait toujours en racheter une meilleure, plus puissant derrière. Alfie n’était rien, si ce n’est une mouche un peu trop emmerdante tournant autour. Un désagrément. Ce qui poussait Otis à le détester n’était pas le fait qu’il lui avait volé une voiture, c’était quelque chose que le chanteur pouvait se racheter en un claquement de doigt. Ce qui le mettait hors de lui, c’était la main du voleur sur la taille de Ronnie. Qu’il aurait adoré le foutre par terre & enchainer les coups, histoire de faire disparaitre son petit sourire satisfait sur le visage. Ce même sourire qu’il avait lui-même sur le visage. Il pouvait aussi jouer à ce petit jeu. De toute façon il était temps de remettre le masque. « Désolé, j’en oublie mes manières. Ginger, je te présente Ronnie & Alfie. On peut se tutoyer, tout le monde ne vole pas mes voitures … dit-il en se tournant rapidement vers l’individu en question. Ronnie & Alfie, je vous présente Ginger, ma fiancée. » Un grand sourire sur le visage, il déposa un baiser sur la tempe de sa prétendue future mariée, et en profita pour lui glisser quelques mots. « J’ai besoin de toi. » d’une voix désespéré. Il n’aurait jamais pensé cela mais, il avait besoin d’elle ce soir. Il avait besoin de quelqu’un pour le soutenir & pour le retenir. Elle devait jouer son rôle à la perfection, sinon il allait tout faire pour envoyer l’autre connard à l’hôpital.

_________________
    It was like shooting a sitting duck, a little small talk, a smile and baby I was stuck I still don't know what you've done with me. A grown-up man should never fall so easily. I feel a kind of fear, when I don't have you near. Unsatisfied, I skip my pride I beg you dear... Don't go wasting your emotion lay all your love on me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blythe Wilson
✖ to love is to d e s t r o y.
avatar

Inscription : 17/04/2015
Messages : 262
Faceclaim + © : elizabeth olsen, © bae, demi lovato.
Multinicks : bobbi, ren, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-four years old.
Activité : law student, works in a bridal shop.
Statut : asshole.
Derniers achats : pills, pepper spray, rings, a vintage dress, oreos, new underwear.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$
Connections:
Disponibilité: off, ✭✭✭

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Mer 5 Aoû - 23:23

Toujours par terre, Blythe rigolait à gorge déployée au milieu de la piste de danse, inconsciente de la honte qu'elle était en train de se taper. Plusieurs personnes la regardaient de loin mais aucune n'osait s'aventurer près d'elle. Elle regarda les dégâts qu'elle avait causés une nouvelle fois et se remit à rire. Décidément, voir cette femme en culotte était à mourir de rire. La pauvre, si ça lui était arrivé Blythe n'aurait pas hésité à écraser sa main sur la joue de la responsable. Mais cette pauvre fille se contenta de lui lancer un regard noir et de courir vers les toilettes, disparaissant derrière la porte. Blythe haussa les épaules mais resta par terre -une soudaine flemme l'avait envahie et elle n'avait pas envie de se lever, pas maintenant du moins. Elle arrêta cependant de rire et son regard se fixa sur un point un peu plus loin. Le regard dans le vide, elle n'entendit pas tout de suite le son d'une douce voix lui parvenir aux oreilles. Quand elle releva le regard vers la jolie blonde, elle resta un instant immobile comme si elle n'avait pas compris. Son regard fit l'aller-retour entre le visage de cette inconnue et sa main qu'elle lui tendait, avant de s'en emparer et de se relever tant bien que mal, non sans tanguer un peu. Elle se rattrapa à la jeune femme, prenant appui sur elle sans aucune gêne. Je ne la tendrai qu'une fois. répéta-t-elle d'une grosse voix, se moquant visiblement du ton autoritaire de son interlocutrice. Allait-elle la remercier pour l'avoir aidée? Tout comme s'excuser auprès de la fille dont elle venait de déchirer la robe, cela ne lui vint pas à l'esprit. Wow, faut se détendre, madame ! L'alcool lui avait définitivement monté à la tête et Blythe se permettait des choses qu'elle ne se permettait pas dans son quotidien. Si elle n'était pas réservée, elle connaissait néanmoins les limites à respecter -un mot qui pourtant, ce soir, n'existait plus. Il faut sourire dans la vie ! Je suis sûre que vous seriez tellement plus jolie avec un sourire. Et pour accompagner le geste à la parole, Blythe plaça ses deux index de part et d'autre de la bouche de la jeune femme pour étirer ses lèvres afin de créer un sourire. Blythe elle-même se mit à sourire, fière du résultat. Mais soudain, semblant se souvenir de quelque chose, elle fronça les sourcils. C'est à cause d'un garçon que vous souriez pas?

_________________
You wanna play, you wanna stay, you wanna have it all, you started messing with my head until I hit a wall, maybe I should've known that you would walk out the door.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginger Løvdahl
◦ a star all to myself, a galaxy away from your starved fingers.
avatar

Inscription : 20/03/2015
Messages : 1768
Faceclaim + © : holland roden (© milkovich, rachel taylor).
Multinicks : cp, sb.
Pseudo : monroes ∞ johanna.

Age : twenty-five.
Activité : princess on the run.
Statut : engaged.
Derniers achats : inhaler, white wine, red lipstick, a peter pan collar dress, vegan food, miu miu shoes.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$$$$
Connections:
Disponibilité: off, ★★★.

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Ven 7 Aoû - 0:01

La main d’Otis dans la sienne, Ginger entraîna son fiancé sur la piste de danse sans se soucier de son avis sur la question. À cet instant il n’était plus uniquement question de jouer cette éternelle comédie qui leur collait à la peau mais juste de s’amuser et d’être elle-même, ne serait-ce que l’espace de quelques secondes. Elle ne voulait pas être la fiancée d’Otis présente à ce mariage à cause des obligations qu’exigeaient leur couple mais juste une jeune femme qui dansait avec le plus bel homme de la réception. Mais cette liberté ne fut que de courte durée et la rousse manqua de perdre l’équilibre. Prête à se confondre en excuse en future épouse modèle, l’envie lui passa dès que la douce voix de la trouble-fête s’éleva. « À croire qu’entre une ‘naine’ et une anorexique le choix semblait évident. » Ginger était la première à se dénigrer, bourrée de complexes de toute sorte, mais il était hors de question de se laisser attaquer sans riposter. « C’est surtout vous qui allez prendre ce verre. Évitons un détour chez le teinturier voulez-vous ? Bien que ce terme ne doit pas vous êtres familier… » Un sourire désolé étira ses lèvres tandis que son regard détaillait la tenue du parasite. Cheap. La jeune femme tourna aussitôt la tête vers son fiancé quand celui-ci sembla vouloir s’isoler avec la grande brune et le regard qu’il lança à cette dernière la déstabilisa. À quoi jouait-il ? Contrariée par son comportement, sa mâchoire se contracta mais ses traits se radoucirent dès qu’ils furent rejoint pas un autre homme et bien qu’elle serra sa main, ce fut Otis qui se chargea de la présenter. « Ronnie huh… » souffla-t-elle dans un murmure tout en toisant cette dernière avant d’à nouveau se concentrer sur le couple dans sa totalité. « Ravie de faire votre connaissance. » Ce qu’elle n’était aucunement, mais simple détail. La rouquine en profita pour se lover un peu plus contre Otis et enveloppa sa taille de ses bras. Elle ignorait ce qu’il attendait d’elle, quelle était l’aide à apporter mais scella leur pacte par un doux baiser furtif. « Un voleur et… ça, donc. Je pensais ce mariage plus select, mais j’imagine que les mariés ont voulu faire preuve d’un peu d’exotisme et de fantaisie pour distraire leurs invités. » À son tour elle esquissa un large sourire, cette fois-ci hypocrite. « Vous jonglez ? Ou vous êtes plus — ce truc là, avec une planche et une boîte de conserve, comment ça s’appelle déjà ? » demanda-t-elle en claquant des doigts comme si elle était partie dans une véritable réflexion alors que le sous-entendu au sujet de leurs interlocuteurs était clair.

_________________
- take away the make-up and the clothes that I wear, I've got a heart that's beating softly and it's gasping for air, afraid to show you all the mess I hold deep inside, got a knack for holding back and I'm the first one to hide, 'cause I'm alive, but I'm not living.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joanna Fitzherbert

avatar

Inscription : 30/07/2015
Messages : 172
Faceclaim + © : accola, by bombshell
Multinicks : shy eliza, sweet cami
Pseudo : guess who's back

Age : twenty-eight years old
Activité : bright actress
Statut : single

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Jeu 20 Aoû - 21:21

Joanna avait passé l'après-midi à lézardait dans sa chambre d'hôtel, cherchant une tenue pour le soir-même, postant quelques messages sur les différents réseaux sociaux, rattrapant le décalage horaire à l'aide d'une sieste. Etait venu le soir et le moment pour la jeune actrice de se rendre à la petite fête organisée, en l'honneur des mariés. Se rendant alors sur place vêtue d'une simple robe aux couleurs estivales, la fête avait commencé il y a une bonne heure déjà. Mais Jo aimait être en retard. Se faire désirée par les autres, qu'ils se demandent où elle était, quand allait-elle arriver. Qu'on parle d'elle, voilà ce qu'elle aimait. Lorsqu'elle posa un pied sur la piste, elle s'attendit à ce que tous les regards se tournent vers elle, que certains fans lui sautent dans les bras. Au lieu de ça, elle remarqua une femme par terre, une autre recrachant ce qu'elle venait d'avaler et plusieurs invités grimaçant au goût affreux des shooters servis. Se glissant dans la foule, Joanna avança de sa démarche gracieuse jusqu'au buffet où elle se servit quelques saveurs locales. Elle se retourna, fixant les divers invités présents tout en avalant les différentes bouchées sélectionnées préalablement. Arrivée à l'une d'entre elle, Joanna ne put réprimer une grimace avant de recracher le tout dans une serviette qu'elle laissa sur le buffet, laissant le soin aux serveurs de jeter cela. Se penchant vers l'inconnu à sa droite, l'actrice parla de son habituelle voix médisante. « De la nourriture bon marché. Pas étonnant de la part des mariés... Ces deux rats se sont bien trouvés ! »

Libre à qui le veut bien !

_________________
“Once you had put the pieces back together, even though you may look intact, you were never quite the same as you’d been before the fall.”


Dernière édition par Joanna Fitzherbert le Ven 21 Aoû - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikki Dunaway

avatar

Inscription : 16/05/2015
Messages : 69
Faceclaim + © : Sophia bush + hepburns (avatar)
Multinicks : Diego, Bianca
Pseudo : Lovee (Jessica)


MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Ven 21 Aoû - 18:19

Les Maldives apparaissaient comme le paradis sur terre pour la plupart des gens, mais pas pour Nikki. Elle avait beau aimer le soleil sur sa peau qui devenait rapidement halée, elle n’aimait pas l’humidité dans ses cheveux et le décalage horaire. Nikki ne savait pas pourquoi elle était venue. Elle savait que c’était un plus d’assister à ce genre d'evènement pour son métier, mais elle regrettait déjà sa décision. Elle savait que ce séjour ne serait pas à la hauteur de ses espérances. Elle essayait au moins de voir les choses du bon côté en s’accorder une sorte de break. Elle avait eu cette envie de s’échapper de son quotidien alors elle avait accepté l’invitation pour le mariage ici-même. Elle pensait profiter du cadre pour se détendre, pensé à autre chose. Nikki pris le temps de se préparer. Elle savait qu’il y aurait peut-être du beau monde elle ne pouvait pas se permettre d’être négligé. Elle enfila une robe rouge qui mettait en valeur sa silhouette et se contenta d’un maquillage naturel. Elle n’avait pas envie que son visage se mette à briller à cause du fond de teint. Pour sa coiffure elle se contenta de mettre la moitié de sa chevelure sur le côté et de quelques boucles. Une fois prête elle descendit jusqu’au point de rendez-vous. Il y avait déjà du monde. Pour ne pas changer Nikki était en retard. Elle savait comment se faire remarquer. Aujourd’hui elle tenta de se faire discrète. Apparemment les invités ne semblaient pas plus emballés qu’elle d’être ici. La jeune femme remarqua une autre jolie blonde qui médisait allégrement. Elle se reconnaissait presque en elle. « Je n’aurais pas mieux dit ! » Lâcha Nikki. D’habitude elle ne disait pas ce genre de choses à haute voix cependant elle était fatiguée par le décalage horaire. Elle n’avait pas envie d’être politiquement correcte. Elle pris à la volée une coupe de vin blanc avant de la gouter. Le goût n’était vraiment pas bon elle pensait ne pas pouvoir tomber plus bas. Après des heures de vol la chose dont elle avait le plus besoin n’était même pas à la hauteur. « Et pour couronner le tout du vin bouchonné .. » Rajouta la jeune femme. Elle leva les yeux au ciel en espérant que la soirée ne serait pas aussi désastreuse que le buffet et la boisson. Elle risquait de prendre la poudre d’escampette si ça continuait ainsi.

Spoiler:
 

_________________

My whole world is the pain inside me. The best I can do is just get through the day. When life before is only a memory I wonder why God lets me walk through this place and though I can't understand why this happened.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronnie Potts
□ GOT MY GRIFT ALL SPARKLING.
avatar

Inscription : 19/03/2015
Messages : 277
Faceclaim + © : Phoebe Tonkin ~ © Mine, Tumblr.
Multinicks : GV - JR.
Pseudo : Dripping Alchemy.

Age : Twenty-five years of resting bitch face.
Activité : Model at day, smooth criminal at night.
Statut : No man is worth the aggravation.
Derniers achats : Cateye sunglasses, red lipstick, bodycon dress, designer shoes, would rather steal stuff than buy them.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$
Connections:
Disponibilité: Busy busy (otis, alfie, everett).

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Ven 28 Aoû - 22:50

Aveuglée par une colère noire (et probablement par une jalousie qu’elle s’efforçait de dissimuler), Ronnie en oubliait presque les bonnes manières. Que dis-je, elle se moquait éperdument d’offenser les personnes présentes à cette réception alors qu’ELLE, l’escroc, la canon Veronica Elle Potts venait d’être allègrement bafouée. Non vraiment, son ressenti passait bien au-dessus des autres. Et pour le prouver, la jeune femme s’était lancé corps et âmes dans un énième catfight avec la prétendue petite amie d’Otis, qui, visiblement, n’avait pas l’air de vouloir s’écraser. Raison de plus pour l’énerver encore plus. A peine la rouquine avait-elle ouvert la bouche que Ronnie leva les yeux au ciel, lâchant un soupir d’exaspération quand elle lui servit l’insulte de l’anorexique ou de la fille qui ignorait tout du grand monde. Un classique que la jeune Potts balaya d’un revers de la main pour se concentrer sur la source de ses ennuis. Non seulement il ne disait rien, tel un lâche, mais en plus il envoyait sa fiancée au carnage. Quel homme. « Au lieu de servir de pot à fleur Paetz, pourrais-tu, s’il te plait, éduquer ton pitbull ? Genre, lui apprendre à se la fermer ou à se mêler de ses affaires, surtout quand personne ne la sonne ? » Les bras croisés, Ronnie ne décolérait pas. Et ce n’était pas le regard implorant de l’homme lui suppliant d’entamer une discussion qui la fit changer d’avis. Bien au contraire. Fort heureusement, la situation tourna à l’avantage de l’escroc, comme toujours. Alfie venait d’apparaitre, sa main prenant place autour de sa taille, comme s’ils formaient ce couple qu’ils jouaient depuis leur arrivée. Un sourire carnassier apparut dès lors sur le visage de la brune qui tempéra brièvement ses sautes d’humeur, réfléchissant par la même occasion à un plan diabolique pour mettre la superstar hollywoodienne plus bas que terre. Mais à l’entendre, il sembla qu’Alfie avait merveilleusement bien réussi à lire dans son esprit. Son patron prenait la relève, sous le regard satisfait de sa disciple. Rien que pour ça, même si Ronnie adorait l’ennuyer, elle pourrait faire n’importe quelle mission pour le remercier. Occultant la présence de la pseudo petite-amie, laissant les deux hommes faire ‘connaissance’, ses yeux profitèrent de l’instant pour se rendre compte avec justesse qu’Alfie avait touché la corde sensible. Une corde qu’elle avait l’intention de détruire pour chaque geste de tendresse qu’Otis montrerait envers l’indésirable. A peine eut-ils terminé leur joute verbale que la petite chose rousse s’agita de nouveau. Ronnie se moquait éperdument de faire sa connaissance mais la suite lui déplut largement. Un baiser sous ses yeux. Sérieusement ? Il osait faire ça ? Elle osait faire ça ? C’était le début de la fin. Le couple cherchait vraiment à la pousser dans ses retranchements. « Il faut croire que les mariés ont également misé sur la présence de nains pour amuser la galerie. Un strip-tease, un peu de twerk... Enfin, je laisse faire les professionnels, vous savez mieux que moi comment ça fonctionne. », renchérit Ronnie, un petit rire moqueur s’échappant de ses lèvres fines. Son regard vagabonda par la suite en direction d’Otis, puis en direction d’Alfie, comme s’il s’agissait de l’homme le plus merveilleux au monde. « Et si on allait essayer ce truc dont tu me parlais tout à l’heure? Cette réception est nulle et j’ai envie de m’amuser. » La jeune femme faisait référence à une conversation d’ordre intime qui n’avait jamais eu lieu entre eux. Tout ce que Ronnie cherchait, en ce moment, c’était de faire bouillir Otis et de lui montrer que malheureusement il ne représentait rien à ses yeux. A part une sacré belle voiture qu’elle lui avait volé en un claquement de doigts. Sa main s’empara de celle d’Alfie qu’elle entraîna à sa suite. Avant de quitter le couple, Ronnie prit néanmoins le temps de s’arrêter à la hauteur d’Otis. « J’espère que tu ne tiens pas trop à ta nouvelle voiture. Un accident est si vite arrivé. » C’était du vent mais la brune se sentait obligée d’en rajouter pour enfoncer le clou. Pour montrer que quelque part, au plus profond de son être, il avait réussi à la blesser.

_________________

{ screaming, crying, storms, i could make all the tables turn, you'll come back each time you leave, darling I'm a nightmare dressed like a daydream. }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly Geller
BARBIE GIRLBe a flamingo in a flock of pigeons.
avatar

Inscription : 26/03/2015
Messages : 497
Faceclaim + © : Margot Robbie ~ ©rivendell (avatar) & tumblr (sign)
Multinicks : HC ◦ MW
Pseudo : Mashed Woods ✰ Justine

Age : 28 ans
Activité : Propriétaire d'une galerie d'art érotique japonnais
Statut : libre comme l'air.
Derniers achats : un paquet de marlboro, une bouteille de vin, un rouge à lèvre chanel, une paire de lunettes de soleil.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $
Connections:
Disponibilité: {2/2} available

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Lun 31 Aoû - 14:29

Malgré la main que lui avait tendu Carly, la blonde visiblement ivre, eut un peu de mal à se relever, posant tout son poids sur elle, Carly ne pu s'empêcher d'émettre une grimace d'agacement. Une fois à peu près debout, Carly la poussa légèrement sur un tabouret qui était situé à côté d'elle, faisant attention à ce qu'elle ne se retrouve pas une nouvelle fois les fesses par terre. Je ne la tendrai qu'une fois. répéta la jeune fille soûle d'un ton quelque peu moqueur que Carly n'appréciait guère. Pourquoi j'ai fait ça se demanda la future trentenaire. Elle n'avait pas la fibre pour aider les gens et la réflexion de la jeune bourrée lui rappela pourquoi elle ne le faisait jamais. Wow, faut se détendre, madame ! Carly eut un regard interrogateur, MADAME? elle ne pu s'empêcher de se regarder de haut en bas, avait-elle l'air si vieille que ça ? D'autant plus que même si la jeune fille semblait plus jeune qu'elle, elle ne devait pas avoir tant d'années d'écarts que ça, cinq tout au plus. « Ne me fait pas regretter de t'avoir aidée » déclara Carly d'un air quelque peu menaçant. Elle voulait bien être gentille mais il ne fallait pas trop la chercher quand même. Il faut sourire dans la vie ! Je suis sûre que vous seriez tellement plus jolie avec un sourire. Carly la regarda une nouvelle fois tout en fronçant les sourcils. C'est quoi cette niaiserie? pensa t-elle. Elle se retourna et s'empara de son verre qu'elle bu presque d'une traite. « J'ai peut être envie d'être moche ! » répondit Carly en se rendant compte qu'elle venait de s'abaisser au niveau de réplique d'une jeune femme alcoolisée. Elle reprit son verre et cette fois ci le termina. C'est à cause d'un garçon que vous souriez pas ? deuxième froncement de sourcils de la part de Carly qui commençait vraiment à se demander quel âge avait la jeune fille en face d'elle. Avant de pouffer légèrement. « Pas vraiment ! Et toi, si tu m'as posé la question j'imagine que c'est un mec qui t'as mise dans cet état ? » lui dit-elle en donnant un coup de tête dans sa direction. Finalement peut être que la jolie blonde n'était pas si méchante et qu'elle s'était juste fait briser le cœur, ce qui serait l'explication la plus probable à son état d'ébriété.

_________________
When life has cut too deep and left you hurting, the future you had hoped for is now burning and the dreams you held so tight lost their meaning and you don't know if you'll ever find the healing. The sun is rising
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blythe Wilson
✖ to love is to d e s t r o y.
avatar

Inscription : 17/04/2015
Messages : 262
Faceclaim + © : elizabeth olsen, © bae, demi lovato.
Multinicks : bobbi, ren, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-four years old.
Activité : law student, works in a bridal shop.
Statut : asshole.
Derniers achats : pills, pepper spray, rings, a vintage dress, oreos, new underwear.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$
Connections:
Disponibilité: off, ✭✭✭

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Sam 5 Sep - 19:22

En titubant, Blythe suivit tant bien que mal la jeune femme jusqu'au tabouret auquel elle l'amenait. La jolie blonde l'aida à s'installer dessus mais Blythe dût se tenir au comptoir à côté d'elle pour ne pas tomber — de cette hauteur, elle pourrait se faire très mal. Quand son interlocutrice la menaça, les yeux de l'étudiante s'arrondirent. Ouuuh. exagéra-t-elle sa peur, une peur qu'elle ne ressentait aucunement. Elle n'avait pas peur d'une femme qui avait la même carrure qu'elle — elle était une future avocate, un vrai requin. Certes elle n'était pas en état de se défendre tout de suite mais là n'était pas la question. Quand la jeune femme répliqua qu'elle avait peut-être envie d'être moche, Blythe éclata de rire une nouvelle fois. Décidément, l'alcool la rendait toute légère et joyeuse. Vous êtes très très drôle, on vous l'a déjà dit? Pourquoi s'embêtait-elle à continuer à la vouvoyer alors que la femme ne faisait pas preuve de cette politesse? Blythe était ivre, difficile de savoir ce qui se passait dans sa tête ou de deviner son raisonnement. Mais soudain son humeur changea, devenant tout à coup plus sombre. Peut-être qu'elle n'était pas si heureuse quand elle était bourrée, finalement. Oui. répondit-elle tout doucement, presque comme une petite fille qui venait de faire une bêtise. Enfin j'ai bu toute seule, mais c'est à cause de lui. précisa-t-elle comme si sa réponse précédente pouvait être ambiguë et que la jeune femme puisse s'imaginer que l'homme en question l'avait physiquement forcée à boire. Elle poussa un long soupir. Il m'a trompée. Et je l'ai appris via sa sex-tape. C'est pas horrible, franchement? demanda-t-elle avant de fondre en larmes, bruyamment. Son visage ravagé par les larmes n'avait plus qu'à être débarrassé du surplus de maquillage mais ce n'était pas sa préoccupation principale à ce moment-là. Elle finit par s'avachir sur le comptoir, les bras étendus devant elle et sa joue collée au métal froid. Elle pleurait toujours mais se calmait petit à petit, son regard perdu dans le vide jusqu'à ce qu'il retrouve le visage de la jeune femme. Vous êtes pas si moche que ça. Désolée d'avoir été méchante. finit-elle par sortir le plus naturellement du monde, comme si toute cette conversation avait une suite logique.

_________________
You wanna play, you wanna stay, you wanna have it all, you started messing with my head until I hit a wall, maybe I should've known that you would walk out the door.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly Geller
BARBIE GIRLBe a flamingo in a flock of pigeons.
avatar

Inscription : 26/03/2015
Messages : 497
Faceclaim + © : Margot Robbie ~ ©rivendell (avatar) & tumblr (sign)
Multinicks : HC ◦ MW
Pseudo : Mashed Woods ✰ Justine

Age : 28 ans
Activité : Propriétaire d'une galerie d'art érotique japonnais
Statut : libre comme l'air.
Derniers achats : un paquet de marlboro, une bouteille de vin, un rouge à lèvre chanel, une paire de lunettes de soleil.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $
Connections:
Disponibilité: {2/2} available

MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   Ven 25 Sep - 15:32

Aider les gens ne faisait pas partie de la nature de Carly. Sûrement parce qu'elle n'avait jamais demandé d'aide à personne. Elle était le genre de femme à assumer pleinement ses actions et ce qu'elle disait. Pourtant, ce soir la bonté l'avait frappé, et elle n'avait pas d'autres choix que d'aider cette jeune femme — qui lui faisait quelque peu pitié, jusqu'au bout. Ouuuh. dit la jeune femme suite à sa menace. Carly n'y fit guère attention de toute façon la petite blonde était plus que ivre et elle ne se souviendrait sûrement pas de tout ça demain. Vous êtes très très drôle, on vous l'a déjà dit? Carly pouffa légèrement. « Pas vraiment » répondit-elle le plus sérieusement. Elle n'était pas connue pour être la femme la plus drôle même si des fois sans le vouloir dans son comportement elle en faisait rire plus d'un. A vrai dire elle avait surtout de l'humour avec ses meilleures amies. Très peu de personnes pouvaient profiter de ses talents de soit-disant comique. Oui. Enfin j'ai bu toute seule, mais c'est à cause de lui. Il m'a trompée. Et je l'ai appris via sa sex-tape. C'est pas horrible, franchement? avoua la jeune femme ce qui permis à Carly de comprendre le pourquoi du comment elle était dans cet état d'ébriété avancée. Puis elle se mis à fondre en larmes. « Oh non pitié pas ça » dit Carly dans un son à peine audible étant donné que tout était couvert par les pleurs bruyants de la jeune femme. Elle commençait à vraiment regretter de lui avoir tendue la main et commença à douter sur son âge peut être qu'elle était plus jeune que ce qu'elle ne pensait au vu de sa réaction face à ce qui c'était passé dans sa vie. « Darling ! Il faut te réveiller, regarde dans quel état tu es pour un garçon qui t'as humilié et en public qui plus est. Tu devrais être en train de préparer un plan de vengeance plutôt que de vider tout le mini bar de ta chambre d'hôtel ! » lança Carly qui tenta tant bien que mal de la raisonner. Elle ne supportait pas les jeunes femmes qui s’apitoyaient sur leur sort. Elle se disait souvent que si ce genre de spécimen n'existaient pas, les mecs ne prendraient pas autant de plaisir à les tromper. Vous êtes pas si moche que ça. Désolée d'avoir été méchante. finit-elle par dire tandis que Carly soupirait, cette conversation ne menait à rien et elle ne comprenait pas pourquoi elle continuait de répondre à une jeune femme qui ne s'en souviendrait sûrement pas le lendemain.

_________________
When life has cut too deep and left you hurting, the future you had hoped for is now burning and the dreams you held so tight lost their meaning and you don't know if you'll ever find the healing. The sun is rising
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS   

Revenir en haut Aller en bas
 
- TC N°6 □ HAPPY HOLIDAYS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Happy B-day tooooooo youuuuuuuuuuuu! ^^
» POURQUI ET POURQUOI DES DRAGES AUX COCHONS???HAPPY FATHER S DAY !
» Happy Material!? (spoiler from Negima!? 14)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST. :: - OUT OF SPACE - :: THE WORLD AT YOUR FEET-
Sauter vers: