AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 heartbreak dreamers (valentin)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: heartbreak dreamers (valentin)   Ven 19 Juin - 15:56


every long lost believer caught in the fight,
all the heartbreak dreamers gonna be alright

Le bouton de l'ascenseur s'alluma en rouge, mais elle laissa le doigt enfoncé dessus obsessionnellement, comme si ça allait le faire monter plus vite. Elle pouvait sentir son regard brûler un trou entre ses omoplates, et elle haussa les épaules, comme pour l'en chasser. "Seah…" Elle l'entendit soupirer depuis l'autre côté du couloir, et elle poussa plus fort sur le bouton. Si elle devait attendre vingt secondes de plus, rien à faire d'être au onzième étage, elle prendrait l'escalier. Elle l'entendit prendre une respiration, s'apprêtant à dire quelque chose. "Don't," elle lâcha, les dents serrées, tandis que l'ascenseur montrait le bout de son nez dans un ping! salvateur. Elle s'engouffra à l'intérieur avec ses deux gros sacs remplis de toutes les affaires qu'elle avait oublié avoir laissé traîner chez Garrett, dont elle était certaine qu'elle finirait par jeter la moitié, mais pour rien au monde elle n'aurait voulu laisser quoi que ce soit lui ayant appartenu dans son appartement à lui.  Elle attendit d'être sûre que la porte se soit refermée complètement avant de se retourner, de peur de croiser son regard et qu'il remarque qu'elle avait les yeux rouges. Elle ne lui donnerait jamais cette satisfaction. C'est dans tous ses états que, onze étages plus tard, Seah fit claquer ses talons dans le hall rutilant de l'immeuble. Ça faisait un potin énorme, à cause de l'écho, et avant, ça la mettait mal à l'aise. Désormais, elle n'en avait plus rien à faire. Elle avait toujours détesté cet immeuble prétentieux et froid. Et dire qu'elle avait failli emménager ici. Bon débarras. Elle dut se contorsionner pour ouvrir les deux différentes portes du sas et faire passer son gros sac entre elles, ce qui acheva de lui faire perdre le peu de patience qu'il lui restait, et c'est complètement à bout qu'elle se mit à remonter la rue en espérant de tomber sur un taxi. Le soir tombait et, dans ce quartier uniquement résidentiel, ce n'est pas comme si ça se bousculait côté trafic. Puisqu'elle n'avait pas prévu de passer chez Garrett aujourd'hui et que ça avait été une décision de dernière minute, pour s'obliger à arrêter de repousser l'échéance, elle n'avait même pas sa voiture sous la main. Elle était à ça de craquer et d'appeler Roxie pour qu'elle vienne la chercher – son portable était déjà dans sa paume - mais elle était sûrement occupée, et Seah s'était toujours targuée d'être indépendante et débrouillarde. Taxi, it is. Voyant que l'écran s'illumina pour la prévenir de l'arrivée d'un nouveau message vocal, elle porta le téléphone à son oreille (ce qui s'avéra passablement athlétique dans la mesure où elle essayait de balancer le poids entre son sac à main et ses affaires) et la voix d'une de ses clients, dont elle devait organiser la cérémonie de renouvellement de vœux, déversa ses exigences timides. Seah n'avait franchement pas la tête à ça à cet instant précis, mais si elle avait appris une règle dans ce job, c'était de ne jamais se laisser dépasser. Il y avait du vent, aussi. Beaucoup. Il avait plu la veille et depuis, l'air était menaçant. Tous ces éléments ont eu pour conséquence que, quand Seah descendit du trottoir pour traverser au milieu de la rue, le cœur gros, les bras chargés, dans ses Manolo qui lui tuaient la voûte plantaire, son portable à l'oreille et ses cheveux se plaquant inconfortablement à sa joue sous l'effet du vent, elle ne vit pas débarquer la voiture. C'était un moment très dramatique, très sitcom, tandis qu'en une fraction de seconde, elle eut l'impression d'être la biche paralysée par les feux de la voiture et lâcha sous le coup de la surprise son sac, envoyant les objets qui le surmontaient valser sur le macadam. La voiture s'arrêta dans un crissement sec, et tout ce que Seah trouva à faire, sur le moment, fut lever ses yeux au ciel. "For fuck's sake." Envoyant son iPhone valser dans son sac, elle s'accroupit dans un soupir exaspéré. C'en était trop pour une seule journée. Tout ce dont elle avait envie, c'était aller se faire couler un bain et insulter Garrett auprès de Roxie. Tandis qu'elle ramassait une sandale compensée et la fourrait dans son sac, elle entendit le bruit d'une portière s'ouvrir et des pas. Sans lever les yeux, elle leva la main comme pour dire à la personne de ne pas s'approcher. "I know, it was my fault. I'm sorry, alright? Got a bit distracted. You car's fine."
Revenir en haut Aller en bas
 
heartbreak dreamers (valentin)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST. :: - GIRLS ON THE BEACH - :: THIS IS SO LAST YEAR :: ISWC 1.0 :: RP-
Sauter vers: