AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 - days like these (r/cat).

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: - days like these (r/cat).   Lun 15 Juin - 2:44


i know there are days
when air tastes bitter in your mouth
and the world is turning you inside out.

Le soleil entame son ascension dans le ciel alors que Keat poursuit sa course à travers les rues encore endormies de Belmont Springs. Habité par une énergie peu commune, son pas est rapide alors que son esprit fonctionne plus rapidement encore, les pensées se bousculant dans sa tête avec une frénésie qui lui donne le tournis. Et il blâme la caféine, dont il admet avoir abusé ces derniers temps. Et toute la nuit, il l'a passée bouclé dans sa cuisine, soudainement pris d'une vague d'inspiration et du besoin de créer. Des heures et des heures enfermé dans le restaurant, bien après sa fermeture, à mettre son laboratoire sans dessus dessous. Et après avoir nettoyé jusqu'à la dernière assiette, il est resté tout aussi agité, probablement incapable de fermer l’œil. Et il n'a pas envie de rentrer à la maison, peu désireux de faire face à l'absence accablante de Naomi et du trou béant qu'elle a laissé derrière elle. Savoir que les enfants sont en sécurité, perdus dans le monde des songes, sous la veille attentive de sa mère est également une pensée rassurante : il fait totalement confiance à la femme qui l'a élevé, et son enthousiasme à passer du temps avec ses petits-enfants n'a pas été dissimulé. Ainsi, Keat s'autorise encore quelques instants avant de retourner à ses responsabilités, le temps de remettre un peu d'ordre dans son esprit. Alors qu'il continue sa traversée de la ville sans objectif précis, une idée lui vient - une qui semble ne l'avoir jamais quitté. Personne n'est immunisé contre les commérages à Belmont Springs, et il n'a pas pu s'empêcher d'entendre les dernières rumeurs qui remuent la ville. Il a entendu parlé des fiançailles de Cat Gallagher à l'un des célibataires les plus éminents de la côte ouest, Henry Coleman. La jeune femme lui avait assuré que toute cette histoire ne repose que sur des mensonges et Keat ne peut s'empêcher de se demander à quel point elle était touchée par tout cet attrait médiatique, connaissant la petite brune pour son caractère authentique. Il s'arrête dans une petite épicerie de quartiers pour quelques emplettes : des œufs, une baguette de pain, des champignons et une botte de menthe fraîche. Et quelques minutes plus tard, il se retrouve à frapper à la porte de Cat Gallagher. Pour s'assurer qu'elle tient le coup, pour lui proposer un peu de compagnie. Dieu sait qu'elle a été présente pour lui quand ça n'allait pas. Après un troisième coup sec, alors qu'il ne peut plus faire marche-arrière, il commence à regretter son geste. Qu'a-t-il imaginé ? Personne ne voudrait se faire déranger à l'aube. Il aurait dû appeler, au moins. Il est trop tard, la porte s'ouvre. Hey. How are you? , dit-il le souffle étrangement saccadé, comme s'il avait couru. Il lui offre un sourire timide, gêné, sincèrement désolé de ne pas avoir pesé sa décision avec plus d’instance. Sorry, I don't know what I was thinking... I thought you might be hungry, I didn't realize it was so early , ajoute-t-il, s'entremêlant les pinceaux. I should probably go... , dit-il en fixant la sortie mais en restant immobile, sur le pas de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - days like these (r/cat).   Lun 15 Juin - 3:17

i know there are days when air tastes bitter
in your mouth and the world is turning you inside out.

Le réveil-matin situé sur la table de nuit affiche l'heure tel un doigt d'honneur levé pour sa personne. Bien que le 4h50 est sonné, l'étudiante en médecine ne peut se rendormir en voyant les deux minutes venir s'ajouter au compte après plus d'observation. Un vaste soupir s'échappe de ces lèvres alors qu'elle se résigne à se levé. Prenant la route courte jusqu'à la salle de bain, elle se rafraîchit quelque peu avant de retourner dans sa chambre pour enfiler des vêtements de sports. Elle s'était négligé dernièrement avec les paparazzis qui ne cessaient de la suivre. Mais peut-être bien qu'ils arrêteraient maintenant qu'il n'y avait plus rien à dire sur elle. Ces fiançailles - totalement fausse - n'aidait en rien à les faire disparaître complètement de sa vie. Un jour, se disait-elle dans des moments d'exaspération. C'est donc vers cinq heure du matin que Cat fini de se vêtir pour se faire une queue de cheval haute. Il ne manque plus que ces chaussures à enfilé. Allant vers sa penderie, elle jette un regard au mur décoré de plusieurs photos d'elle avec sa mère et des amis, datant du temps de Los Angeles. Quelques unes sur des plateaux, alors que d'autre prise dans des parcs, à divers endroits. Et bien sûr, les autres prisent récemment, à Belmont Springs. Une vaste sourire passe sur ces lèvres alors qu'elle touche à une photo de sa mère et elle. Comme elle s'ennuie de cette merveilleuse femme. Elle détourne ces pensés pour ne plus souffrir, pour ne pas ressentir cette affreuse douleur dans le ventre qui lui serre l'estomac et lui noue la gorge. Elle sort sur la terrasse avec son tapis afin de s'échauffer et de faire un semblant de yoga avant de commencer une quelconque activité. Elle s'était promis de retourner le plus rapidement possible au gym afin de reprendre ces entraînements de boxes qui lui faisait un bien fou. Elle ne pensait plus à rien et en ce moment, c'est ce dont elle avait de besoin. Cat fut interrompu par un cognement à sa porte et se lèva avec surprise. Elle ne s'attendait pas à voir personne. La brunette fonce vers la porte et l'ouvre à la voilé avec impatience. Hey. How are you? La voix de Keat Langdon s'élève et pendant une minute Cat reste surprise. Sorry, I don't know what I was thinking... I thought you might be hungry, I didn't realize it was so early Elle le regarde doucement, avec un sourire se formant sur son visage. Elle ne savait pas ce qui la surprenait le plus ou ce qui la rendait heureuse. Le fait qu'il vienne aussi tôt, ou bien qu'il vienne tout simplement cogné à sa porte, pour la surprise. Ainsi que le fait qu'il veuille lui faire à manger, ou qu'il désire passer du temps avec elle. Momentanément heureuse elle le regarde alors qu'il continue.  I should probably go... Elle ouvre grand les yeux et lui prend le bras pour le faire entrer à l'intérieur et qu'il ne s'enfuie pas. No, please, stay! Dit-elle en refermant la porte derrière lui. You're gonna make me breakfeast?! Sa voix prend une teinte d'excitemment alors que ces yeux pétillent. Elle bat des cils avant de se rendre en cuisine le traînant et le débarrassant de ces sacs. I should go change... It's pretty... hum..tight. Elle se regarde haut en bas avant de hausser les épaules. Arf, let's just make food! Good food. Précise-t-elle rapidement avec un large sourire. How are the kids? And most importantly how are you? Finit-elle par dire en sortant le contenu des sacs et le mettant sur le comptoir. Elle sort ensuite des assiettes et des ustensiles, ne sachant absolument pas ce que Keat allait cuisiner. Elle était tout simplement heureuse d'avoir de la compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - days like these (r/cat).   Dim 21 Juin - 23:50

Keat reste planté sur le pas de la porte de Cat, parfaitement immobile et avec cette impression accablante d'avoir commis une erreur. Mais ou avait-il la tête ? Comment avait-il pu pensé que toquer à sa porte au petit matin aurait pu être une bonne idée ? Il se confond en excuses et perd lui-même le fil de ses idées. Gêné, il s'apprête à s'en aller quand elle lui attrape le bras pour l'attirer à l'intérieur de l'appartement. No, please, stay! Elle tente de le rassurer, sans doute pour se monter polie. Tout le contraire de sa propre attitude. Il soupire, et se promet de ne pas s'éterniser. Il l'ennuie probablement. You're gonna make me breakfeast?! , s'écrit Cat en le guidant vers la cuisine. Keat la laisse le débarrasser de ses sacs, sa posture sans doute un peu trop droite pour être confortable.   I should go change... It's pretty... hum..tight. Arf, let's just make food! Good food. Il n'a pas prêté attention à la tenue de la jeune femme avant que celle-ci ne la mentionne. Et maintenant qu'il la remarque, il ne peut que valider la précédente déclaration, ces vêtements laissent effectivement peu à l'imagination. Et la sienne doit être maintenue sous contrôle. Il dévie rapidement son regard, cherchant désespérément quoi que ce soit pour s'occuper l'esprit. Le changement de sujet est accueilli avec soulagement, ainsi le que le bruit qui annonce la rencontre de la porcelaine et du métal avec le comptoir de la cuisine. Il s'approche, se sentant soudainement dans son élément. How are the kids? And most importantly how are you? Il sourit, pensant à ses enfants, alors qu'il assiste dans le déballage des courses, reconnaissant d'avoir quelque chose pour occuper ses mains. They're good. My mother's looking after them. Il en apprend tous les jours un peu plus sur la paternité. Une expérience, dans son horreur, extraordinaire. Les pas sont lents et incertains, mais ils sont là, et à chaque fois un peu plus assurés. Il se souvient s'être pensé incapable d'élever ses enfants sans Naomi, et se plait à réaliser qu'il a peut-être eu tord. Peut-être qu'il pourrait le faire, finalement. Et Cat est sans doute l'élément catalyseur de cette nouvelle assurance. Il lève les yeux pour croiser le regard de la jeune femme. They miss you, you know. Et lui aussi, sans doute. Mais il se tient de préciser ce détail. Me? Well, I guess it could be worse , dit-il en haussant les épaules. Il ne peut dire qu'il va bien, ce serait un mensonge. Chaque nouvelle journée est une nouvelle claque en pleine figure, un rappel à la dure réalité. Il s'était laissé emporté par ses ambitions et a avait perdu de vue ce qui importe réellement. Et il paye ses pots cassés. Le fantôme de sa femme plane encore dans tous les recoins de la maisons, le futur est flou, et il est honnêtement terrifié. Mais, il pressent la certitude que, un jour, bientôt, il irait mieux. What about you? Of course, I heard the news. You're the talk of the town. Il sait que les fiançailles de la jeune femme sont totalement factices, et c'est justement ce qui l'inquiète. Dans quel sorte de pétrin est-elle fourrée ? Ce genre d'histoire à dormir debout est monnaie courante à Belmont Springs, mais Cat n'est pas d'ici. Sait-elle seulement dans quoi elle s'est engagé ? Pourrait-elle en sortir indemne ? Il ne peut réprimer ce sentiment d'alarme, comme si quelque chose ne tournait pas exactement rond. I'm here if you need anything. You know that, right? , dit-il en la regardant avant de vite détourner le regard. Il passe derrière, elle attrape un planche et se met à découper les champignons en fines tranches. Il a les gestes assurés d'un vrai cuisinier. Oh, I hope you like eggs! , dit-il en hachant maintenant la menthe. You cook?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - days like these (r/cat).   Lun 22 Juin - 1:26

Si la surprise trône sur son visage comme émotion, un brin - assez grand ceci dit - de joie fait aussi son apparition. Jamais personne n'était venu la visiter dans son nouvel appartement, et c'était un vrai plaisir que ce soit Keat qui inaugure le pas. Aucune énergie négative n'émanerait de son chez elle. Un départ prometteur. Après tout, il était rare qu'elle voit Keat, puisque lorsqu'elle allait chez lui, la raison principal étaient ces deux petits trésors, ces enfants. Cat étant leur nanny, bien qu'elle préférait dire tante lorsqu'il n'était pas de le coin, et s'occupait donc d'eux alors que le chef cuisinier apprenait encore à être un bon père. Chaque petit geste incertain de sa part, devenait sûr et plus appliqué après qu'elle le lui est montré. Et ensemble, ils avaient réussi à faire du chemin. Elle aimait se dire qu'il l'avait engagé pour ces talents avec les enfants, mais une partie d'elle savaient qu'il était rassuré de les laisser avec une étudiante en médecine. They're good. My mother's looking after them. Elle acquiesce tout en sortant la nourriture des sacs que le cuisinier avait apporter. Elle bavait seulement à la pensé de le voir cuisiner. Ce serait la première fois et elle savait, forcément, qu'elle serait complètement accro à sa nourriture, à ce qu'il ferait. Peu importe ce que ce serait. They miss you, you know. Son visage prend un air de surprise, lentement. Elle baisse le regard et replace une mèche de cheveux derrière son oreille, ne sachant pas réellement quoi répondre. Elle avait été absente ces derniers temps, prise avec ces examens et avec ces fausses fiançailles. Elle n'avait pas accordé beaucoup de temps à Keat et à ces enfants, et à quelque part elle se sentait mal mais tenta le plus possible de le cacher, malgré une grande déception perceptible sur son visage. Me? Well, I guess it could be worse Dit-il, alors que Cat se retourne pour voir du coin de l'oeil son haussement d'épaule. Elle soupire et pose une main sur la sienne pour le regarder. I'm here. It'll get better, I swear. Un doux sourire apparait sur ces lèvres. What about you? Of course, I heard the news. You're the talk of the town. Cat manque tomber au sol lorsqu'il prononce ces paroles. Son visage montre ces traits de surprise, ces yeux s’écarquillant et ces sourires se levant. Sa bouche s'ouvre quelques fois, mais elle la referme aussitôt ne sachant pas quoi lui dire. Elle savait que ces fiançailles avec le propriétaire du Grand Belmont était partout en ville. Mais ils en avaient parlé, bientôt tout serait terminé et enfin Cat pourrait faire ce dont elle avait envie. Certes, elle resterait sûrement en contact avec l'homme. Mais ils le savaient tous les deux, elle n'était pas future femme, comme il n'est pas son prince charmant. I'm here if you need anything. You know that, right? Il la coupe de court alors qu'elle replace gentiment une mèche de cheveux derrière son oreille, timide. Ce n'était pas la première fois qu'il lui disait ces paroles, mais à chaque fois, elle en restait estomaqué qu'il tienne tant à elle. Yes, I do. I'm okay, really. I don't love him, and it's soon gonna be over. He never told me what to do, or not. I just have to be... discrete for some things. Like if I fell in love. Un rire se transmet dans la pièce, alors qu'elle trouve ces paroles tout simplement bête mais évidente. Après tout, il ne pouvait pas l'empêcher de tomber amoureuse et de vouloir vivre cet amour avec liberté. Mais étant fiancée avec lui, elle avait des engagements. Elle avait du moins tenté de rassuré Keat pour ne pas qu'il s'inquiète. Elle lui avait dit la vérité le soir où, désespéré justement d'apprendre à propos de ces fiançailles, elle s'était redirigé chez lui un peu trop tard. Et maintenant, il le savait, aussi simple que ça. Il détourne le regard avant de passer derrière elle pour prendre une planche. Cat reste surprise par le léger contact de la hanche de Keat contre son dos et fait un certain saut de surprise. Elle le laisse commencer à couper en regardant ce qu'il faisait avec expertise. Oh, I hope you like eggs! Se mordant maintenant la lèvre et perdu dans ces pensés, elle relève le regard et hoche la tête avec un sourire. I'm sure I'll like what you cook. I love eating, so. Elle se met une note comme quoi elle devrait probablement rechercher un homme qui savait cuisiner, aimant la nourriture mais ne connaissant que la base. You cook? Cat éclate de rire alors qu'elle se dirige vers le réfrigérateur sortant du jus d'orange et du champagne afin de concocter du mimosa. Une boisson exquise qu'elle a découverte quelques années auparavant avec sa mère à LA. Elle sort des coupes et commence à verser les liquides dans les deux coupes. Yeah, a bit. Pasta, pancake, bacon, salad. Basic stuff. Does popcorn count? Dit-elle en riant au éclat après cette question stupide dont elle connait déjà la réponse. Oh! I can make cookie and cream ice cream! Elle sourit maintenant à pleine dent posant le verre de mimosa prêt du chef cuisinier. I can maybe help? I'm terrible with eggs, but, I can make coffee, or taste. I sort of have a tasting gift, if it makes any sense. Disons surtout qu'elle aimait mangé et ne serait pas contre un avant aperçu de ce à quoi ressemblait la nourriture de Keat. Elle regarde toujours ce qu'il fait, sortant quelques poêlons afin qu'il puisse y faire ces oeufs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - days like these (r/cat).   

Revenir en haut Aller en bas
 
- days like these (r/cat).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» Dog Days sous-titré en français
» ABC-JUMPING DAYS au 1er RCP 1er AOUT 2015
» boxing day!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST. :: - GIRLS ON THE BEACH - :: THIS IS SO LAST YEAR :: ISWC 1.0 :: RP-
Sauter vers: