AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 can't find my way. (blythe)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: can't find my way. (blythe)   Jeu 4 Juin - 22:48

Blythe & Ruth

✬ ✬ ✬

Deuxième jour après la séparation définitive, Ruth était mal, très mal. Surtout qu'elle était sensible, malgré qu'elle ne le montrait parfois pas. Pendant plusieurs mois, elle était restée seule en découvrant sa stérilité, repoussant Diego, son ex-fiancé, et n'allant plus vraiment voir ses amis proches. Peu à peu, elle était revenue vers ces derniers, en leur prétextant simplement qu'elle avait beaucoup de travail. A vrai dire, ce n'était pas un mensonge, puisque c'était vrai. Mais c'était bel et bien un prétexte pour cacher ce qu'il n'allait pas vraiment. Et elle avait décidé qu'elle ne resterait plus seule, pas ce soir, elle avait besoin de quelqu'un, de compagnie. De Blythe, son amie, celle avec qui elle passait des soirées chez l'une et chez l'autre en parlant parfois de leurs problèmes amoureux. Ainsi, en cette soirée, la jeune femme avait besoin de la compagnie de celle qu'elle prenait parfois pour sa petite sœur. L'ex-fiancé de la blondinette lui avait laissé la villa, un logement qu'elle avait toujours trouvé trop grand, qu'elle n'affectionnait pas particulièrement malgré qu'elle approuvait largement la beauté du domicile, alors que beaucoup rêveraient d'habiter un tel lieu. C'était bien trop vide. Il n'y avait désormais plus qu'elle et son chat, Roxy, à qui elle faisait pleins de caresses et papouilles, se confiant à lui. Autour d'eux, il n'y avait souvent aucun son, parfois un simple bruit de fond de télévision, qu'elle ne regardait même pas. Elle en avait tout simplement marre de rester dans cet endroit, qui en fait, était surtout rempli de mauvais souvenirs de son couple, puisqu'ils s'y étaient installés peu avant que les problèmes n'arrivent. Autant dire que ce lieu ne lui avait jamais porté chance. Mais sans doute qu'elle irait bientôt à l'hôtel, pour laisser le logement à Diego. Alors en quelques temps, Ruth se retrouvait devant la maison de Blythe, un sac avec quelques affaires pendu à son bras. Le soleil allait bientôt se coucher, il commençait ainsi à se faire tard pour venir chez une amie, mais celle-ci était une très proche amie. Ruth frappait quelques coups à la porte, ne portant même pas attention à la sonnette. Finalement, lorsque Blythe se faisait enfin voir, la jeune femme lui demandait directement en penchant quelque peu la tête. - Je peux rester cette nuit ? Une voix douce, et les yeux tels le chat botté. Bien sûr, elle espérait ne pas déranger Blythe, sinon elle partirait sur le champ. Peut-être même qu'elle était avec Clark, mais évidemment, Ruth ne savait rien de ce qui s'était passée récemment. Elle était vraiment à l'ouest pour tout, et était restée enfermée un peu trop longtemps, cheminant entre l'hôpital, son lieu de travail et le domicile.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.


Dernière édition par Ruth O'Connor le Mar 7 Juil - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blythe Wilson
✖ to love is to d e s t r o y.
avatar

Inscription : 17/04/2015
Messages : 262
Faceclaim + © : elizabeth olsen, © bae, demi lovato.
Multinicks : bobbi, ren, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-four years old.
Activité : law student, works in a bridal shop.
Statut : asshole.
Derniers achats : pills, pepper spray, rings, a vintage dress, oreos, new underwear.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$
Connections:
Disponibilité: off, ✭✭✭

MessageSujet: Re: can't find my way. (blythe)   Mar 30 Juin - 23:36

Avachie sur son canapé, Blythe avait fini par s'endormir. Epuisée par sa journée de cours, la jeune femme s'était posée devant la télévision, un programme de télé-réalité pourri qui l'avait tellement ennuyée qu'elle avait fini par s'assoupir. A vrai dire elle n'était pas sûre que la faute était celle du programme, elle aurait pu s'endormir devant son film préféré ou le sketch le plus drôle du monde tellement elle était à la ramasse. Quand la sonnerie résonna dans la petite maisonnette, la jeune femme se réveilla en sursaut. Elle avait chaud, trop chaud, elle était même en sueur. Pas étonnant quand on savait qu'elle avait rêvé de Clark. La jeune femme soupira et se passa une main sur le visage. Elle détestait ce pouvoir qu'il avait encore sur elle alors que tout ce qu'elle souhaitait, c'était de l'oublier, comme s'il n'avait jamais existé. Certaines personnes ne renonceraient en rien à l'histoire vécue malgré une rupture douloureuse — Blythe, elle, aurait aimé faire des choix différents. Elle avait trop mal et la douleur était insupportable, tellement vive qu'elle l'empêchait de vivre. Elle était encore jeune mais passait à côté de sa vie à cause de lui. Parce qu'aujourd'hui elle n'avait plus confiance en personne et ne voulait plus jamais tomber amoureuse. L'envie de s'amuser n'était également plus présente et rares étaient les amis qui avaient encore de ses nouvelles. Une énième sonnerie la ramena à la réalité. Habillée d'un simple short et d'un débardeur, ses cheveux relevés dans un chignon décoiffé et quelques mèches collées à la sueur de sa nuque, Blythe se fichait pas mal de son apparence et n'essaya même pas de s'arranger un tant soit peu avant d'aller ouvrir. Toujours sur ses gardes, elle regarda par le judas et ouvrit immédiatement quand elle vit Ruth de l'autre côté de la porte. Elle lui attrapa le bras et la tira à l'intérieur pour la faire rentrer le plus vite possible, refermant la porte derrière elle. Non mais t'es pas bien de venir ici aussi tard? Tu sais que c'est dangereux, la prochaine fois préviens-moi que je puisse m'assurer que tu arrives en un seul morceau. la réprima-t-elle comme une enfant qui engueulait son enfant. Blythe avait l'habitude de ce quartier mal famé dans lequel elle habitait depuis des années mais rien ne l'empêchait de se balader avec une bombe lacrymo dans son sac à tout moment. Elle soupira et observa enfin son amie, qui ne semblait pas dans son assiette. Bien sûr que tu peux rester, quelle question. Les sourcils froncés, Blythe s'empara du sac de Ruth pour l'en débarrasser et l'invita à s'installer sur le canapé, la télé toujours allumée bien que l'émission avait changé. Blythe n'avait aucune idée de quoi il s'agissait. Alcool ou glace? Ou les deux? Cela faisait un moment qu'elles ne s'étaient pas parlées et Ruth ne serait pas venue ici à cette heure-ci si quelque chose ne clochait pas. Malgré ses problèmes personnels et son envie de rester seule, Blythe ferait passer Ruth en premier et serait là pour elle aussi longtemps qu'il le faudrait.

_________________
You wanna play, you wanna stay, you wanna have it all, you started messing with my head until I hit a wall, maybe I should've known that you would walk out the door.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: can't find my way. (blythe)   Mar 7 Juil - 17:27

Blythe & Ruth

✬ ✬ ✬

Ruth ne savait pas vraiment ce dont elle avait besoin, mais savait en tout cas qu'elle ne voulait pas se retrouver toute seule, pas comme elle l'avait fait pendant tant de tant. Tant de mois, où elle s'était renfermée sur elle-même, mais désormais, elle s'était rendue compte que ça n'avait pas été la meilleure des solutions à adopter. Elle ne recommencerait donc pas cette erreur une seconde fois. C'est donc ce qu'elle avait appliquée en se rendant chez Blythe, qui la fit rentrer à toute vitesse en lui tirant le bras pour finalement refermer la porte derrière elle, à peine lui eut-elle demandée si elle pouvait rester chez elle pour la nuit. - Non mais t'es pas bien de venir ici aussi tard ? Tu sais que c'est dangereux, la prochaine fois préviens-moi que je puisse m'assurer que tu arrives en un seul morceau. Ruth s'était quasiment faite engueulée, et lui faisait alors une petite grimace, pour plaisanter. Mais à vrai dire, la jeune femme n'avait pas vraiment fait attention à cet aspect là, pourtant elle avait bien raison, mais peu lui importait à ce moment-là. Elle était bel et bien là, en un seul morceau, sans que rien ne lui soit arrivée sur le chemin. - Bien sûr que tu peux rester, quelle question. Elle lui adressa donc un sourire, qui voulait signifier 'merci', son amie le savait. Finalement, lorsqu'elle eut les mains libres puisque Blythe lui ôtait son sac, l'aînée des deux se rendit sur le canapé, s'y asseyant confortablement, sans réellement regarder la télévision se trouvant en face d'elle. Ruth se redressait, adossée sur le dossier du canapé pour regarder la plus jeune. - Alcool ou glace ? Ou les deux ? Un nouveau sourire malicieux se planta sur le visage de Ruth à la suite de cette question. Elle laissait une pause, faisant mine de réfléchir. Mais le choix était vite fait. - Je pense que tu as déjà deviné ma réponse... Les deux, bien sûr ! Puisqu'elle lui proposait, autant ne pas se priver. Elle en avait besoin, tout comme Blythe en avait certainement besoin. En effet, Ruth l'avait aisément deviné, son amie n'était elle non plus pas au meilleur de sa forme, elle n'avait pas besoin de lui dire pour qu'elle le comprenne. Ruth se demandait ainsi souvent quand est-ce qu'elle retrouvait des temps de sérénité, de bonheur, sans aucun problème, cela faisait bien longtemps désormais. - Je suis désolée de te déranger à une telle heure, mais je ne savais pas quoi faire d'autre. Il fallait bien qu'elle s'excuse pour venir alors qu'il faisait nuit noire.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blythe Wilson
✖ to love is to d e s t r o y.
avatar

Inscription : 17/04/2015
Messages : 262
Faceclaim + © : elizabeth olsen, © bae, demi lovato.
Multinicks : bobbi, ren, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-four years old.
Activité : law student, works in a bridal shop.
Statut : asshole.
Derniers achats : pills, pepper spray, rings, a vintage dress, oreos, new underwear.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$
Connections:
Disponibilité: off, ✭✭✭

MessageSujet: Re: can't find my way. (blythe)   Jeu 16 Juil - 20:12

Blythe esquissa un nouveau sourire pour assurer à Ruth qu'elle ne la dérangeait pas et qu'elle était la bienvenue. Ce n'était pas le bon moment mais là encore ce n'était pas la bonne période tout court — qu'importe quand Ruth aurait décidé de passer, elle serait toujours tombée à un mauvais moment. Au moins Blythe était juste assoupie et pas en train de pleurer comme une fille pathétique au coeur brisé. Elle invita alors son amie à s'asseoir sur le canapé, lui proposant de l'alcool ou de la glace. C'est souvent ce qui permet de panser les blessures, du moins pendant quelques minutes, et puisqu'elles semblaient toutes les deux à bout de force elles l'avaient bien mérité. Blythe disparut alors dans la cuisine pour préparer deux coupes qu'elle remplit de plusieurs boules de glace aux parfums différents, puis elle sortit la bouteille de rhum du placard et revint dans le salon avec le tout dans les mains qu'elle posa sur la table basse devant Ruth avant de s'asseoir à ses côtés. Elle glissa sa coupe de glace vers elle et plaça la bouteille de rhum au milieu. Si elle voulait boire alors elle pourrait le faire au goulot — au point où elles en étaient, après tout. Arrête de dire des bêtises, tu ne me déranges pas. Ca me fait plaisir d'avoir de la compagnie. Au moins je n'aurais pas à me sentir coupable en vidant la bouteille toute seule, j'ai une excuse maintenant. plaisanta-t-elle en s'emparant de la bouteille qu'elle portait à ses lèvres pour prouver ce qu'elle avançait. C'était plus acceptable de se bourrer à deux plutôt que toute seule en pleurant et en écoutant du Céline Dion. Elle tendit ensuite la bouteille à son amie, essuya sa bouche à l'aide du revers de sa main. Il s'est passé quelque chose avec Diego? demanda-t-elle alors en fronçant les sourcils, plus sérieuse. Ruth était son amie et elle n'avait pas l'air dans son assiette, évidemment que Blythe était inquiète. Cela faisait des semaines qu'elle n'avait pas eu de ses nouvelles, elle n'avait aucune idée de ce qui se passait dans sa vie tout comme Ruth ne savait pas que Blythe et Clark n'étaient plus ensemble — enfin, peut-être avait-elle vu la sextape qu'il avait généreusement fait circuler sur internet simplement pour l'atteindre. Il avait réussi son coup et en plus de subir une rupture douloureuse, Blythe allait devoir affronter l'humiliation publique de ses proches ayant vu la vidéo.

_________________
You wanna play, you wanna stay, you wanna have it all, you started messing with my head until I hit a wall, maybe I should've known that you would walk out the door.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: can't find my way. (blythe)   Sam 18 Juil - 23:19

Blythe & Ruth

✬ ✬ ✬

Regardant toujours son amie s'affairer, Ruth avait quant à elle sa tête entre les deux mains, les coudes posées sur le dossier du canapé pour faire face à Blythe qui alla finalement vers la cuisine pour en revenir quelques secondes plus tard avec deux coupes de glaces et une bouteille dont elle ne connaissait pas vraiment la contenance. Elle était vraiment nul pour reconnaître les alcools, et encore plus lorsqu'elle était mal, en ayant plutôt rien à foutre de savoir ce qui s'y trouvait. Peu importe l'alcool, il ferait l'affaire. - Arrête de dire des bêtises, tu ne me déranges pas. Ca me fait plaisir d'avoir de la compagnie. Au moins je n'aurais pas à me sentir coupable en vidant la bouteille toute seule, j'ai une excuse maintenant. De toute façon, même si c'était le cas, son amie ne lui aurait certainement pas dit que Ruth la dérangeait. Ruth avait ainsi légèrement lâché un petit rire à la suite des paroles de la blonde pour finalement prendre la bouteille qu'elle lui tendait alors que Blythe revenait au sérieux, posant la question fatidique. - Il s'est passé quelque chose avec Diego? A la suite de cette question, la jeune femme but plusieurs gorgées de l'alcool, laissant sur son visage une légère grimace. Ce n'était pas tout le temps qu'elle buvait du rhum, quasiment jamais d'ailleurs. Mais dis donc, ça faisait un bien fou, malgré la mine qu'elle affichait. - Tu devines bien. Elle déposait ainsi la bouteille sur la table se trouvant juste devant elles. - On s'est quittés, définitivement. Et elle avait bien insisté sur ce dernier mot, certaine qu'ils ne se remettraient jamais ensemble, malgré que rien ne soit jamais sûr. Pour l'instant, elle lui en voulait tellement qu'elle en était pleinement sûre. Tout comme Ruth ne savait rien de l'histoire entre Blythe et Clark, il en était de même de Blythe pour Ruth et Diego. Cela faisait des mois qu'ils étaient distants, que Ruth était au plus mal, et personne n'en avait rien su. Mais la rupture était l’événement de trop. - Il m'a trompée. Clair, net et précis. Pas plus simple à comprendre, même si Blythe ne devait sans doute pas comprendre pourquoi ils en étaient arrivés là alors que les dernières nouvelles étaient les fiançailles. Mais bon, le fait qu'elle avait abandonné directement sa bague le prouvait bien. Néanmoins, face à Blythe, elle arborait un joli sourire, presque pour lui prouver qu'elle allait bien, mais le fait qu'elle soit venue chez elle à une telle heure prouvait plutôt le contraire.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blythe Wilson
✖ to love is to d e s t r o y.
avatar

Inscription : 17/04/2015
Messages : 262
Faceclaim + © : elizabeth olsen, © bae, demi lovato.
Multinicks : bobbi, ren, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-four years old.
Activité : law student, works in a bridal shop.
Statut : asshole.
Derniers achats : pills, pepper spray, rings, a vintage dress, oreos, new underwear.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$
Connections:
Disponibilité: off, ✭✭✭

MessageSujet: Re: can't find my way. (blythe)   Mar 21 Juil - 21:26

Blythe eut un léger sourire quand Ruth grimaça après avoir ingurgité l'alcool. Le rhum, c'était fort, mais Blythe avait l'habitude d'en boire, surtout ces derniers temps, et la brûlure des débuts s'était atténuée avec l'habitude. Mais son sourire n'avait rien d'amusé ou de jovial, il renfermait une tristesse sans nom. Parce que son amie n'était pas bien et elle pouvait se reconnaître dans son malêtre. Il y a encore quelques mois elles étaient heureuses, passaient des soirées ensemble à rire jusqu'à en avoir mal au ventre, s'organisaient des double-rencards avec Diego et Clark. Le monde de Blythe s'était écroulé et celui de Ruth semblait en avoir fait de même. Mais c'était Ruth qui était venue lui demander de l'aide, du soutien, et c'était donc sur son histoire qu'elles allaient se concentrer. La rupture de Blythe était tellement récente que l'étudiante en droit n'était pas certaine de vouloir déballer tout ce qu'elle avait sur le coeur. Quoi? Ruth avait l'air tellement résolue, et elle pouvait la comprendre. Mais la différence entre son couple et celui de Ruth, c'est que tout le monde avait averti Blythe que ça n'allait pas durer, que la gloire et l'argent finiraient par lui enlever Clark. Ruth et Diego étaient heureux, posés et avaient même été jusqu'à se fiancer. La dernière fois qu'elle avait vu Ruth, c'était pour apprendre la bonne nouvelle. Il y avait tout un monde entre cette visite et aujourd'hui et Blythe avait du mal à comprendre comment les choses avaient pu dégénérer de la sorte. Mais pourquoi? demanda Blythe avant de secouer la tête, réalisant que sa question était idiote. Je veux dire, vous aviez l'air si heureux. Vous étiez le couple parfait, un modèle pour Clark et moi. Blythe avait toujours admiré Ruth. Son amie était une femme forte et indépendante et sa relation amoureuse était solide. Elle se voyait déjà demoiselle d'honneur à leur mariage et marraine de leur premier né, avant que ce ne soit à son tour de vivre ce conte de fée avec Clark. Aujourd'hui les deux amies se retrouvaient seules, leurs destins plus liés que jamais. Qu'est-ce qui s'est passé? Je refuse de croire qu'il est allé voir ailleurs comme ça, il t'aime tellement. N'était-ce pas ce qu'elle avait pensé de Clark? Malgré ses inquiétudes qui avaient causé tant de disputes, Blythe était restée avec Clark parce qu'elle était persuadée qu'il l'aimait assez pour que ne pas laisser ce monde les séparer, pour ne pas céder à la tentation. Elle s'était trompée, et peut-être que Diego était un aussi beau menteur que Clark, finalement.

_________________
You wanna play, you wanna stay, you wanna have it all, you started messing with my head until I hit a wall, maybe I should've known that you would walk out the door.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: can't find my way. (blythe)   Jeu 23 Juil - 16:51

Blythe & Ruth

✬ ✬ ✬

Quand Blythe lui avait demandé s'il s'était passé quelque chose avec Diego, Ruth avait préféré ne pas tourner autour du pot. Elle ne lui avait pas fait de confidences depuis des mois, ni à elle ni à personne. De toute façon, son amie avait aisément deviné ce qui clochait, avant même que la jeune femme l'en informe. En même temps, quoi d'autre aurait-il pu la mettre dans un tel état ? Ce ne pouvait être que son couple ou son travail. - Quoi ? Blythe en était surprise, et c'était normal, elle n'avait rien su de l'histoire. - Mais pourquoi ? Avant même qu'elle ne put dire quoi que ce soit, Blythe reprit. - Je veux dire, vous aviez l'air si heureux. Vous étiez le couple parfait, un modèle pour Clark et moi. S'ils en étaient là, c'était bien qu'ils étaient loin d'être un couple parfait. Comme on disait, les apparences sont parfois trompeuses. Et puis, quels étaient vraiment les critères pour qualifier un couple de parfait ? La joie, la compréhension, la confiance... Tant de choses qui faisaient qu'ils n'étaient plus parfaits s'ils l'avaient été avant. - Il va falloir que vous vous trouviez un autre couple pour modèle., lança-t-elle simplement pour plaisanter. Ou pas tant que ça finalement. Pendant tant de mois où ça n'allait plus, ils avaient quand même continués, juste en façade. Lorsqu'ils sortaient, ils venaient ensemble et souriaient aux autres gens, ils avaient décidé que c'était mieux ainsi. Mais désormais, ils ne pouvaient plus continuer, c'était trop, trop insupportable. Ils s'étaient quittés, et finalement, cette solution était la meilleure même si ça lui faisait terriblement mal. - Ça fait des mois que ça n'allait plus, peu de temps après l'annonce des fiançailles. La jeune femme décidait de répondre au pourquoi de son amie. - J'ai merdé... j'ai toujours prôné la vérité aux mensonges et pourtant... Elle laissait échapper un soupir, baissant légèrement la tête, symbolisant peut-être sa honte. Honteuse d'avoir gâché cette relation, d'avoir réagi bien trop tard, seulement lorsque tout était déjà fichu et qu'il n'y avait plus rien de récupérable, après qu'il ait été voir ailleurs. - Tout ça a commencé par ma faute. Une nouvelle pause pour finalement lâcher la cause. - J'ai appris être stérile, et j'ai préféré garder cette information, en ne disant rien à Diego. Et puis, je suis devenue exécrable avec lui. D'ailleurs, elle pesait le mot exécrable, elle avait vraiment été horrible avec lui pendant un moment. - Je me suis éloignée, je voulais pas qu'il reste avec moi par dépit si je lui annonçais. Ruth était totalement sincère dans ses propos, c'était la simple vérité, malheureuse soit-elle. - Puis, il a eu son accident, et c'est là que je me suis rendue compte de ce que j'avais fait, je voyais bien qu'il m'en voulait terriblement. A ce moment-là, il avait déjà couché avec une autre. Finalement, ça allait de mieux en mieux, il était revenue à la maison. Mais j'ai découvert qu'il m'avait trompé. Elle lui avait fait un simple résumé alors que ces événements étaient en fait survenus en bien plus que de simples secondes. - Et je ne peux pas. Je ne peux pas rester avec lui pour ce qu'il m'a fait, alors que je revenais doucement vers lui. Je sais très bien que je n'aurais pas dû lui cacher une telle chose, mais est-ce que c'est vraiment une raison pour m'avoir trompée ? Cette question, elle la posait vraiment à Blythe pour avoir une réponse, c'était celle qui lui trottait lourdement dans la tête. Finalement, elle reprit possession de la bouteille pour en boire bien plus qu'elle en buvait d'habitude, elle en avait besoin. Elle regardait ensuite son amie qui venait de l'écouter déballer ce qu'elle avait préféré garder pour elle.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blythe Wilson
✖ to love is to d e s t r o y.
avatar

Inscription : 17/04/2015
Messages : 262
Faceclaim + © : elizabeth olsen, © bae, demi lovato.
Multinicks : bobbi, ren, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-four years old.
Activité : law student, works in a bridal shop.
Statut : asshole.
Derniers achats : pills, pepper spray, rings, a vintage dress, oreos, new underwear.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$
Connections:
Disponibilité: off, ✭✭✭

MessageSujet: Re: can't find my way. (blythe)   Sam 1 Aoû - 16:55

Blythe se sentait coupable. Coupable de ne pas avoir été là pour son amie, coupable de s'être éloignée de tout et de tout le monde suite à sa rupture avec Clark. Ruth en avait fait de même et les amies s'étaient naturellement perdues de vue, mais elles étaient toujours là l'une pour l'autre. Après des mois de silence des deux côtés, c'était comme si rien ne s'était passé entre elles, comme si elles n'avaient jamais perdu contact. Après tout elles étaient très proches, et le rôle d'une amie était bien de se montrer présente et ce même si cela voulait dire laisser l'autre personne respirer et prendre du temps pour elle. Ruth avait voulu s'éloigner et Blythe n'avait pas insisté, puis ça avait été au tour de Blythe de se refermer sur elle-même. Au final elles n'avaient fait que respecter les souhaits de l'autre et maintenant que Ruth était prête à parler, Blythe était là pour l'écouter. C'était son rôle. Je ne pense pas qu'on en aura besoin. Le couple qu'ils avaient tant admiré avait volé en éclats et le leur aussi. Clark et Blythe n'existaient plus alors ils n'avaient plus besoin d'un modèle auquel aspirer. La jolie blonde soupira et secoua la tête avant de boire une nouvelle gorgée du liquide alcoolisé. Elle s'empara ensuite de sa coupe de glace et en mangea quelques cuillères, attentive aux propos de son amie qui avait décidé de se livrer. Elle avait passé des mois dans le silence à subir sans rien dire à personne, il était normal qu'au bout d'un moment, le besoin de se confier se fasse ressentir. Blythe n'avait aucune idée de l'enfer qu'elle avait traversé durant toutes ces semaines, elle avait été complètement aveugle et s'en voulait pour n'avoir rien vu. Evidemment que ce n'est pas une raison. Il n'existe aucune raison valable pour tromper quelqu'un. Comme Clark qui prétendait avoir couché avec une autre pour lui donner raison. Elle avait tellement remis sa parole en question mais elle n'avait jamais vraiment douté de lui. Ses insécurités venaient d'elle, son petit ami, lui, ne lui avait jamais donné de quoi avoir peur. Tu n'as rien à te reprocher, Ruth. Certes Diego avait dû souffrir de la situation, mais au lieu d'aller voir ailleurs à la première occasion il aurait dû être patient et remarquer que quelque chose n'allait pas. Blythe glissa sa main sur celle de son amie et la serra légèrement pour lui montrer son soutien. Je suis désolée, je n'en avais aucune idée... Apprendre sa stérilité avait dû être un véritable coup dur pour la pédiatre, Blythe savait à quel point elle aimait les enfants. Et en plus de devoir accepter ce triste sort, elle devait subir une rupture des plus douloureuses. La future avocate avait beau être pessimiste et amère depuis quelques semaines, elle ne souhaitait en aucun cas le malheur de ses amis, surtout lorsqu'il s'agissait d'une personne aussi sincère que Ruth. Tu sais que si tu as besoin, je suis là, hein? Tu peux même t'installer à la maison quelques temps. Blythe regarda autour d'elle — son salon était dans un état pitoyable, des tas de trucs s'empilaient les uns sur les autres pour la simple et bonne raison qu'elle n'avait pas la place de stocker ses affaires autre part. Sa maisonnette était vraiment riquiqui. Je sais que c'est pas très grand mais je suis sûre qu'on peut te trouver une place. dit-elle en haussant les épaules et en esquissant une légère grimace.

_________________
You wanna play, you wanna stay, you wanna have it all, you started messing with my head until I hit a wall, maybe I should've known that you would walk out the door.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: can't find my way. (blythe)   Sam 1 Aoû - 17:49

Blythe & Ruth

✬ ✬ ✬

Ruth considérait Blythe vraiment comme très bonne amie, elle lui confiait ce qu'elle ne pouvait pas dire à d'autres, elle adorait être en sa présence, elle avait totalement confiance en elle et elles se connaissaient toutes deux énormément, malgré qu'il y ait eu une exception ces derniers temps. Les deux jeunes femmes avaient pourtant quelques années d'écart d'âge, soit quatre, mais ça ne faisait rien, ça ne changeait absolument rien, si ce n'est que Ruth aurait peut-être des rides plus tôt. - Je ne pense pas qu'on en aura besoin. - Ruth ne répondait rien à cela mais ce que Blythe venait de lui dire la faisait douter sur le jeune couple que formait Clark et Blythe. En tout cas, cette phrase n'était pas entrée dans l'oreille d'une sourde, Ruth écoutait tout, elle était très attentive. Finalement, c'est elle-même qui avait tout dit à son amie, ou quasiment, bref le plus important. Ça lui faisait extrêmement de bien d'avoir une oreille, quelqu'un à qui se confier. Blythe était cette personne. - Evidemment que ce n'est pas une raison. Il n'existe aucune raison valable pour tromper quelqu'un. Ruth s'était beaucoup remise en question dans le peu de temps suivant la rupture, elle s'était posée beaucoup de questions. - Tu n'as rien à te reprocher, Ruth. - Pourtant, il m'a souvent dit être la fautive. La blondinette avait toujours clamé qu'ils étaient deux, que les deux avaient causé cette rupture, mais il ne l'avait pas vu ainsi, et quelque part, ça l'avait vraiment blessé qu'il ne voit pas tout de suite cet adultère comme la plus grosse erreur. Parce qu'elle avait été distance et blessante, il pouvait se permettre de la tromper ? Non, ce n'était pas ainsi qu'elle le voyait, et c'en était de même pour Blythe qui avait confirmé ce qu'elle pensait déjà. Blythe lui serrait légèrement la main, ce geste et les paroles de son amie lui faisant un peu de bien, la rassurant.- Je suis désolée, je n'en avais aucune idée... - C'est normal, tu ne pouvais pas deviner. Tu n'es pas Patrick Jane., fit-elle en faisant référence au mentaliste. Soudain, elle formait un o avec sa bouche, mine de surprise. - Tu l'es peut-être ? Ruth gardait son total sérieux, bien qu'évidemment, elle connaissait son amie. Si elle était une sorte de voyante, elle l'aurait su, ou aurait espéré le savoir en tout cas. Là n'était pas vraiment le sujet, mais parler de choses futiles entre quelques paroles loin de l'être, c'était pas mal aussi. La demoiselle posait la bouteille qu'elle avait longuement gardé, écoutant de nouvelle l'étudiante. - Tu sais que si tu as besoin, je suis là, hein? Tu peux même t'installer à la maison quelques temps. Blythe était tellement gentille et généreuse, c'était des qualités totalement indéniables chez elle. - Juste pour cette nuit alors. Je pense ensuite retourner à l'hôtel, pour être un peu seule, puis me trouver un appartement peut-être, je verrais bien, j'en sais rien pour l'instant. Ruth se trouvait dans un moment où elle était totalement paumée, ne sachant pas vraiment quoi faire, vivant au jour le jour, alors qu'elle aimait bien être une personne organisée. - Je sais que c'est pas très grand mais je suis sûre qu'on peut te trouver une place. - Merci. Vraiment merci. Elle posait sa main sur celle de Blythe pour approuver ses propos. - C'est très bien ici. Même si tu me proposais une pièce remplie de rats, ça m'irait. Elle répétait, plus vraiment consciente de ce qu'elle disait. Peut-être que l'alcool lui montait déjà, sans doute même. Au moins, Blythe comprendrait qu'ici, c'était parfait. - Même si tu me proposais une pièce remplie de rats, ça m'irait. Une pause, pour finalement reprendre après avoir fait semblant de réfléchir. - Ou peut-être pas tant que ça. Le doigt levé posé sur l'extrémité de ses lèvres et un doux sourire puis elle profitait de ce moment où elles ne parlaient plus du couple Ruth/Diego pour en venir à celui que formaient Blythe et Clark. - Alors, avec Clark ? Il se passait quelque chose, la pédiatre l'avait bien deviné mais Blythe n'avait sans doute pas osé lui en parler.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blythe Wilson
✖ to love is to d e s t r o y.
avatar

Inscription : 17/04/2015
Messages : 262
Faceclaim + © : elizabeth olsen, © bae, demi lovato.
Multinicks : bobbi, ren, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-four years old.
Activité : law student, works in a bridal shop.
Statut : asshole.
Derniers achats : pills, pepper spray, rings, a vintage dress, oreos, new underwear.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$
Connections:
Disponibilité: off, ✭✭✭

MessageSujet: Re: can't find my way. (blythe)   Mer 5 Aoû - 23:45

Dans le discours de Ruth, Blythe avait l'impression de se reconnaître. Les deux amies avaient été très heureuses en couple, avaient partagé ensemble ce bonheur, et aujourd'hui leur monde s'écroulait en même temps. A croire que le destin s'amusait avec elles mais ça ne les faisait pas du tout rire. Enfin, Ruth n'avait encore aucune idée de ce qui se passait entre elle et Clark mais ce n'était pas le moment de lui dire. Elle avait besoin d'une amie, de quelqu'un à qui parler, à qui se confier pour lâcher tout ce qu'elle gardait à l'intérieur depuis des mois. Pour se défaire de sa culpabilité. Mais il a tort, tu n'as rien fait pour mériter ça. S'il l'a fait pour se venger alors tu es beaucoup mieux sans lui. Essayait-elle de convaincre Ruth ou de se convaincre elle-même? Clark aussi l'avait tenue responsable de son infidélité, lui avait affirmé que c'était à cause de ses incertitudes qu'il avait décidé d'aller voir ailleurs, pour lui donner raison. Les hommes étaient infidèles mais ne l'assumaient pas et mettaient ça sur le compte des femmes pour se justifier et ne pas se sentir coupables. Blythe refusait de se torturer à cause de ça et elle ne voulait pas que Ruth y croit non plus. Elle avait traversé une période très difficile et au lieu d'être patient et de la soutenir, Diego lui avait donné de quoi être encore plus malheureuse. Blythe avait toujours pensé du bien de lui mais s'il était ce genre d'homme alors son amie était beaucoup mieux sans lui. Moi qui pensais passer inaperçue encore quelques temps, tu as découvert mon secret. plaisanta-t-elle en levant les mains en l'air, signe qu'elle rendait les armes. Elle accueillait cette légèreté avec plaisir, le ton de la conversation était beaucoup trop sombre depuis le début mais malheureusement ça allait continuer sur cette lancée. Ma proposition sera toujours valable. dit-elle tout simplement. Elle connaissait Ruth, elle n'avait sûrement pas envie de s'imposer et Blythe respectait ses choix mais son amie devait quand même savoir qu'elle aurait toujours un endroit où se réfugier si besoin est. Soudain, Blythe éclata de rire. Tu l'as déjà dit, ma belle. Elle essuya une larme qui perlait au coin de son oeil, la bêtise de son amie l'amusant fortement. Elle se pencha pour attrapa la bouteille et en boire une gorgée, comme si ce qui venait de se passer n'était pas un signe suffisant qu'elles avaient déjà assez bu. Mais quand Ruth la questionna sur Clark, le visage de Blythe se referma et elle fronça les sourcils. Elle n'avait pas envie de parler de ça mais si elle n'en parlait pas à Ruth, elle n'en parlerait à personne. Il fallait qu'elle se confie à quelqu'un et qu'elle arrête de souffrir seule dans son coin. C'est fini. Elle essayait tellement de se montrer forte et indifférente depuis que ça s'était passé, mais là, devant son amie, Blythe éclata en sanglots.

_________________
You wanna play, you wanna stay, you wanna have it all, you started messing with my head until I hit a wall, maybe I should've known that you would walk out the door.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth O'Connor

avatar

Inscription : 14/03/2015
Messages : 1877
Faceclaim + © : teresa palmer, hepburns (av) + olenamanning (sign).
Pseudo : crick, dorine.

Age : 28.
Activité : pediatrician, media personality.
Statut : single.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: available (blythe, diego, ren)

MessageSujet: Re: can't find my way. (blythe)   Lun 17 Aoû - 23:42

Blythe & Ruth

✬ ✬ ✬

Ruth avait un long moment douté de la sincérité de Diego au début de leur relation, se disant qu'il ne lui disait que de belles paroles. Avant qu'elle ne soit avec lui, il était plutôt charmeur, et elle s'était bien dit ne pas pouvoir avoir de relation sérieuse et durable avec lui. Pourtant, c'était arrivé. Ils s'étaient mis ensemble, et la confiance s'était aveuglément installée, elle ne l'avait pu vu de la même manière que d'autres personnes pouvaient le voir. Plus elle avait appris à le connaître et plus elle l'appréciait, lui et ce qu'il était réellement. On lui avait pourtant dit de se méfier, mais elle n'en avait fait qu'à sa tête, et avait bien fermé le clapet à beaucoup de personnes, elle en était fière. Finalement, ils avaient eu raison, elle avait eu complètement tord. Et dieu sait qu'elle détestait avoir tord, mais il fallait se rendre à l'évidence, c'était bel et bien le cas. - Pour se défaire de sa culpabilité. Mais il a tort, tu n'as rien fait pour mériter ça. S'il l'a fait pour se venger alors tu es beaucoup mieux sans lui. Ruth n'avait jamais pensé à le tromper, parce que lui ne le méritait pas, et puis parce qu'elle n'en avait pas eu l'envie. Si elle n'était elle-même pas bien, elle n'aurait jamais souhaité rendre Diego malheureux, même si c'est bien ce qui était arrivé, elle l'avait finalement compris. - Je ne sais même pas pourquoi il l'a fait, je ne sais plus si je dois croire ses paroles ou non... Elle soupirait, semblant désespérée. Telle était la vérité, il lui avait dis des choses, répondu parfois à ses pourquoi mais devait-elle le croire après ce qu'il lui avait fait ? - Moi qui pensais passer inaperçue encore quelques temps, tu as découvert mon secret. La jeune femme souriait doucement, bien contente de faire une petite pause dans cette discussion. - Ma proposition sera toujours valable. - Et je t'en remercie vraiment... Tu as si bon cœur. Ruth en avait les yeux humides, larmoyants, carrément. Beaucoup trop d'émotions qui voulaient s'emparer d'elle, qui s'entremêlaient, trop d'opposées. Elle était vraiment heureuse d'avoir Blythe à ses côtés. Finalement, quand la demoiselle parlait de pièce remplie de rats, ce qui n'avait d'ailleurs pas grand chose avec la conversation, Blythe se mit à rire, ce que la blondinette ne comprit pas tout de suite, ne sachant déjà plus ce qu'elle avait dit à vrai dire. - Tu l'as déjà dit, ma belle. Elle penchait la tête, les yeux levés vers le plafond, ou vers son cerveau. - Oh, c'était juste parce que je pensais que tu ne m'avais pas entendue. Ce n'était pas tellement vrai, mais bon, un mensonge qui pouvait totalement passer inaperçue et qui n'avait rien de grave. - C'est fini. - Quoi ? Oh non... La jeune femme était un peu surprise, et totalement déçue pour Blythe, qui se mit à fondre de pleurs. Instinctivement, Ruth se rapprocha de Blythe pour la cajoler dans ses bras, lui massant ou caressant le dos, comme pourrait le faire une maman afin de la soulager. - C'est normal de pleurer, de ressentir ce que tu ressens. Ne te retiens pas. Sa voix était totalement douce, Blythe ne devait pas avoir honte ou peur de pleurer. Elle lui parlait en connaissance de cause car Ruth s'était elle-même retenue pendant des mois, et les conséquences en étaient désastreuses pour elle-même. - Mais...qu'est-ce qui s'est passé ? La scène se réitérait, les rôles s'échangeaient. Blythe et Ruth étaient donc dans la même situation, la relation de chacune des deux femmes était terminée, malgré que la fin du couple de Blythe était peut-être moins étonnante si on le voyait de l'extérieur. Ruth l'avait seulement conseillé une fois de ne pas se mettre avec lui, elle connaissait trop bien le milieu. Mais évidemment, son amie n'en faisait qu'à sa tête. Puis Ruth s'était dit que ça fonctionnerait peut-être, qu'il fallait leur laisser une chance. Elle aurait pu lui dire quelque chose du genre 'je te l'avais dit' comme beaucoup pourraient lui dire, mais loin de là, Blythe n'en avait certainement pas besoin. - On devrait finalement former un couple. Nous deux. Je suis bien sûre qu'on serait bien moins déçue par les hommes. Oui car évidemment, Ruth se doutait que cela avait à voir avec Clark. De toute façon, même si Blythe avait fauté dans sa relation, Ruth la soutiendrait toujours, quoi qu'il arrive.

_________________

i’ve got a fire in me. there’s so much i have to see from where i was before to how far i’ve yet to go. i’m gonna raise my hands, gonna take a stand, gonna turn my voice up loud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blythe Wilson
✖ to love is to d e s t r o y.
avatar

Inscription : 17/04/2015
Messages : 262
Faceclaim + © : elizabeth olsen, © bae, demi lovato.
Multinicks : bobbi, ren, eiza.
Pseudo : hepburns ✿ romane.

Age : twenty-four years old.
Activité : law student, works in a bridal shop.
Statut : asshole.
Derniers achats : pills, pepper spray, rings, a vintage dress, oreos, new underwear.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$
Connections:
Disponibilité: off, ✭✭✭

MessageSujet: Re: can't find my way. (blythe)   Dim 30 Aoû - 21:40

Blythe n'aimait pas voir son amie si perdue. Elle avait été trompée -comme elle- et se remettait en question. S'il y avait bien quelqu'un bien placé pour comprendre ce qu'elle vivait, c'était la jeune étudiante. Que tu le crois ou non, ça ne change rien. Le mal est fait et il ne pourra jamais rien faire pour l'apaiser. Blythe avait toujours avancé dans la vie en respectant deux règles à propos des hommes — ne jamais laisser un homme la tromper ni lever la main sur elle. Clark avait fauté une fois et leur histoire s'était terminée terriblement, elle espérait que Ruth serait assez intelligente pour ne pas retourner dans les bras de son fiancé. Pour l'instant elle semblait décidée à ne pas le faire parce que c'était encore frais et qu'elle lui en voulait, mais après quelques semaines elle changerait peut-être d'avis. Blythe ne pouvait pas lui interdire de retourner avec Diego mais elle serait là pour la conseiller. Un homme qui trompe une fois finira toujours par fauter une nouvelle fois, peu importe ce qu'il dit et peu importe ce qu'il veut. Blythe esquissa un sourire sincère à son ami, posant sa main sur la sienne pour la serrer légèrement, lui montrer qu'elle était là pour elle. Les amies étaient faites pour ça après tout et jamais elle ne tournerait le dos à l'une de ses amies dans le besoin. Elle aimerait que le contraire soit vrai et c'est tout à fait ce dont elle avait besoin en ce moment, car Ruth n'était pas la seule à subir les conséquences d'un acte douloureux. Depuis qu'elle avait vu cette vidéo, Blythe n'avait plus confiance en personne. Elle qui était autrefois si optimiste se demandait comment elle avait pu être aussi naïve, comment elle avait pu croire que Clark était différent des autres hommes alors qu'au final ils étaient tous les mêmes. Une leçon qu'elle avait appris de la manière forte. Il m'a trompée. réussit-elle à sortir, entre un pleur et un rire sarcastique. N'était-ce pas ironique de pleurer pour ça alors qu'il y a quelques minutes, elle consolait son amie pour la même chose? Elle secoua la tête et essuya ses larmes d'un revers de la main. Il a été jusqu'à filmer pour être sûr que je le vois. Elle refusait de croire que la sex-tape était sortie par accident — il fallait être complètement stupide pour se filmer en train de tromper sa petite amie si on ne voulait pas que ça se sache. Certes le grand public n'était pas au courant de l'existence de Blythe mais ses proches, si. L'humiliation était suffisante. D'autant plus que Clark n'avait pas essayé de s'excuser quand il était passé par chez elle il y a quelques jours. Il avait voulu lui donner raison, il avait voulu lui faire du mal et il avait gagné. Il l'avait brisée. Fais attention à ce que tu dis, je pourrais te prendre aux mots. répondit-elle en rigolant, essuyant de nouvelles larmes. Tout en essayant de calmer sa crise de pleurs, Blythe observa Ruth. Elle n'avait pas tort, finalement — les hommes étaient tous des abrutis; les femmes, au moins, savaient ce dont elles avaient besoin. C'est vraiment pas con ce que tu dis... C'était l'alcool qui parlait, sans aucun doute, et c'était aussi l'alcool qui la poussa à se pencher vers Ruth et à déposer ses lèvres sur les siennes. Mais après quelques secondes, elle explosa de rire contre ses lèvres avant de s'en détacher et de venir se coller près de son amie pour se lover contre elle. Pourquoi t'es pas un mec? Blythe n'avait rien contre les relations entre même sexe mais ce n'était pas pour elle. Elle soupira. Enfin, si tu l'étais tu serais probablement un connard comme tous les hommes donc au final, c'est très bien que tu sois une fille. Ce qui est moins bien, c'est que j'aime pas les filles. La vie était bien triste parfois.

_________________
You wanna play, you wanna stay, you wanna have it all, you started messing with my head until I hit a wall, maybe I should've known that you would walk out the door.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: can't find my way. (blythe)   

Revenir en haut Aller en bas
 
can't find my way. (blythe)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST. :: - BELMONT SPRINGS, CA - :: DANA POINT :: Sleepy Hollow Lane-
Sauter vers: