AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 loving her was red / emrys.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: loving her was red / emrys.   Dim 27 Sep - 18:27



“It's strange what the heart can
do when the mind is giving the directions.”

Quand il s'agissait du coeur des femmes, Raleigh était le pire conseiller possible. C'était surement la raison pour laquelle personne ne le consultait en cas de problème sentimental. Parce que oui, c'était bien connu, lui-même ne savait gérer ses relations personnelles. D'ailleurs, c'est pour ça qu'il était, à vingt-et-une heures du soir, sur la route. Il se dirigeait vers Dana Point, un quartier qu'il connaissait comme sa deuxième maison puisqu'une personne particulière y résidait.  Enfin, cela faisait bien quelques semaines qu'il n'y avait plus mis les pieds. Ce laps de temps coïncidait avec ce fameux dîner où entre le steak et les frites, Emrys lui avait juste simplement annoncé que c'était fini. Pas fini comme ces nombreuses fois où elle ou lui avait dit qu'ils n'étaient plus ensemble mais fini comme je ne pense pas que je puisse te revoir de nouveau. Deux trois mots qui avaient laissé Raleigh sans voix. En fait, il avait même pensé à une blague, une parole en l'air qu'elle avait dit parce qu'elle avait eu une dure journée. Mais non, cette fois là elle avait été sérieuse. Sans trop réfléchir, il était parti de chez elle en pensant que cela lui passerait mais depuis lors, elle n'avait pas cherché à le contacter ou même répondre à ses appels. Il est vrai qu'ils n'avaient jamais été fixés sur leur relation, en couple ou pas, amis ou pas, c'était toujours d'une confusion intergalactique. Ils traînaient l'un chez l'autre, dans les bras l'un de l'autre, s'échangeaient des insultes comme des mots doux, c'était le feu un jour et la brume l'autre. Et pourtant, les deux concernés n'étaient pas particulièrement des personnes aussi peu responsables de base mais apparemment, l'un réveillait en l'autre une certaine instabilité émotionnelle. Les bases de leurs sentiments étaient étrangement fixes mais fragiles, un lien unique et pourtant si vague qui les unissait. Il savait qu'il y avait des efforts à fournir mais jamais n'avait-il songé à tout terminer comme ça, du jour au lendemain comme elle l'avait fait. Pourquoi d'ailleurs? Parce que oui, ces jours-ci il n'arrivait pas à comprendre le pourquoi de son agissement. Etait-ce vraiment la fin fin? Raleigh n'osait y croire. Déterminé à enfin saisir ce que Emrys avait en tête, il s'était décidé à venir la voir à son domicile même. Il la connaissait, elle n'était pas du genre à sortir un samedi soir. Garant sa voiture non loin du bâtiment résidentiel de la brunette,  il s'avança dans la rue tandis que l'entrée était illuminée d'une petite lampe. La porte était évidemment bloquée, il devait sonner pour qu'elle lui ouvre. La question était : allait-elle lui ouvrir? Il appuya alors une fois. Aucune réponse. Une deuxième fois, toujours personne. Il prit un peu de recul et jeta un oeil à l'étage d'Emrys, aucune lumière. Il retenta une dernière fois mais toujours rien. Il songea un petit temps en faisant deux trois pas, attendit cinq dix minutes puis en conclut qu'elle était surement allée se coucher ; chose peu étonnante. Lorsqu'il se tourna pour repartir, voilà qu'une voiture s'arrêta devant l'entrée. Un rire se fit entendre, celui d'Emrys. Puis, une voix masculine qui la salua lorsqu'elle sortit de la voiture, toute sourire. Raleigh fronça des sourcils, le jeune homme au volant n'était pas un de leurs amis communs, il ne l'avait jamais vu. Il avait cessé toute activité physique, comme si son corps ne répondait plus à aucun signal neurologique. Emrys salua l'inconnu jusqu'à ce qu'il s'en aille et lorsqu'elle se tourna enfin vers sa résidence, elle remarqua enfin la présence de Raleigh au pied de sa porte. « Salut. » lâcha-t-il en levant la main, comme si de rien n'était. Elle était d'abord bouche bée mais sembla rapidement reprendre ses esprits puisque après un soupir, elle passa devant lui sans même le regarder. « T'y vas fort quand même, tu vas me laisser dehors? » demanda-t-il à moitié sérieux en rigolant. Apparemment, il ne se rendait toujours pas compte du sérieux de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
 
loving her was red / emrys.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05_ i just can't stop loving you
» Distributeur de sourires – ft. Emrys
» ❝ I want to spend my lifetime loving you ❞ Olivia & Timothy
» Emrys World | Un partenariat ?
» I'm not sorry -Emrys -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST. :: - GIRLS ON THE BEACH - :: THIS IS SO LAST YEAR :: ISWC 1.0 :: RP-
Sauter vers: