AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 just you, just me, bullshit – w/ Alfie

Aller en bas 
AuteurMessage
Carly Geller
BARBIE GIRLBe a flamingo in a flock of pigeons.
avatar

Inscription : 26/03/2015
Messages : 497
Faceclaim + © : Margot Robbie ~ ©rivendell (avatar) & tumblr (sign)
Multinicks : HC ◦ MW
Pseudo : Mashed Woods ✰ Justine

Age : 28 ans
Activité : Propriétaire d'une galerie d'art érotique japonnais
Statut : libre comme l'air.
Derniers achats : un paquet de marlboro, une bouteille de vin, un rouge à lèvre chanel, une paire de lunettes de soleil.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $
Connections:
Disponibilité: {2/2} available

MessageSujet: just you, just me, bullshit – w/ Alfie   Ven 7 Aoû - 13:51


I'm thinking it over, the way you make me
feel all sexy but it's causing me shame
I wanna lean on your shoulder

La nuit avait été courte, Carly avait finalement commandé plus de margaritas qu'elle ne le pensait lors de la réception, son léger mal de tête en témoignait ou peut être était-ce l'alcool qui était plus corsé sur cette île paradisiaque. Son portable indiquait 10H du matin et pour elle hors de question de rester à traîner toute la matinée dans son bungalow sur pillotis, elle faisait partie de ces personnes qui ressentaient le besoin d'être en constante agitation. Elle alla prendre une douche, plusieurs petits flacons d'huiles étaient à sa disposition, elle se dit qu'elle en testerait un chaque matin, ça sentait tellement bon. Une serviette nouée au niveau de la poitrine, Carly se dirigea vers sa commode sur laquelle était posée un grand nombre de flayers destinés à proposer les activités disponibles sur l'île. Elle en feuilleta quelques uns avant de tomber sur un qui attira son attention, le ski nautique, elle en avait fait un peu durant sa jeunesse à Belmont Springs, mais voilà longtemps qu'elle n'avait pas eu le temps de ré-essayer. Parfait pensa t-elle avant de se diriger vers sa valise pour enfiler son plus beau maillot de bain. Qui sait, peut être que le moniteur sera sexy or en ce moment elle avait terriblement besoin de distraction. Elle avait tenté tant bien que mal de repérer les hommes célibataires lors de la réception mais les seuls qu'elle avait croisé ne lui correspondaient absolument pas. En vérité, même si elle avait eu du mal à s'en rendre compte, elle n'avait fait que jeter des coups d’œil vers Alfie, comme si elle se préoccupait quelque peu de savoir ce qu'il avait fait au cours de sa soirée. C'est avec une robe de plage par dessous laquelle elle avait revêtis son maillot de bain jaune qui mettait parfaitement ses formes en valeur qu'elle se dirigea vers la plage.   « Bonjour, ça serait pour une séance de ski nautique » demanda t-elle au moniteur en montrant sa carte d'hôtel qui lui permettait d'avoir accès gratuitement à toutes les activités de l'île. Son vœux s'était réalisé, le moniteur était super craquant et elle comptait bien mettre toutes les chances de son côté pour qu'il se retrouve dans son lit ce soir. « Oui bien sûr, par contre j'espère que ça ne vous embête pas, mais il y a déjà un client sur le bateau. » elle qui pensait se retrouver en tête en tête avec le moniteur s'était loupé mais avec un peu de chance le client serait tout aussi mignon. « Aucun problème » lâcha Carly avec son plus beau sourire.   « Super, je vous laisse aller enfiler la combinaison » Carly s'exécuta et se rendit dans cette petite cabane pour revêtir la fameuse combinaison, elle se regardait des pieds jusqu'au niveau de ses seins Génial, j'ai l'air d'un pingouin pensa t-elle. Elle prit la direction du bateau, et c'est en arrivant qu'elle se rendit compte que l'autre client était « Alfie ! » dit-elle surprise de voir son ami-amant. « Tu n'es pas avec ta nouvelle poupée ? » demanda t-elle en faisant référence à Ronnie, même si au fond c'était plus pour le provoquer lui, que pour dire du mal de cette fille qu'elle se surprenait à apprécier.

_________________
When life has cut too deep and left you hurting, the future you had hoped for is now burning and the dreams you held so tight lost their meaning and you don't know if you'll ever find the healing. The sun is rising
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfie Griffiths

avatar

Inscription : 26/07/2015
Messages : 16
Faceclaim + © : michiel huisman by cam la géniale
Multinicks : Alex Martell
Pseudo : burning bridges

Age : Vingt-neuf ans
Activité : homme d'affaire le jour, escroc de renom la nuit
Statut : arna(coeur)

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: 3/3

MessageSujet: Re: just you, just me, bullshit – w/ Alfie   Mer 19 Aoû - 18:27

Profiter de tout ce qui était gratuit sur une ile paradisiaque était la seule chose que pouvait faire Alfie. Ou du moins un petit peu, assez pour que ses véritables attentions ne soient pas révélées, pour rester dans son rôle parfait. Et puis, pour s'amuser également. Même les escrocs avaient besoin de se détendre et une île paradisiaque était, sans aucun doute, le meilleur endroit pour profiter de ces petits instants de bonheur. Qui plus est, Alfie n'avait rien pu prévoir avec sa comparse cette dernière avait disparu quand il s'était levé ce matin. Ronnie le fuyait et elle n'appréciait nullement cette attitude. Elle lui cachait quelque chose, il en était plus que certain. Cela ne lui plaisait pas. La situation ne lui plaisait pas. Il n'appréciait nullement que sa prétendue petite amie ne soit pas à son bras à cet instant précis comme elle devait l'être. Alfie devait renvoyer une image parfaite de son existence et partir s'amuser sans sa petite amie ne l'était en aucun cas. Et si sa relation avec la demoiselle n'était qu'une couverture, il ne pouvait s'empêcher de vouloir la conserver un maximum. Il lui avait tout de même fait l'honneur de l'inviter dans un tel endroit. Un lieu où elle n'aurait sans doute jamais mis les pieds en temps normal et déjà ses mauvaises habitudes reprenaient le dessus. Au lieu d'agir comme une gentille et douce demoiselle bien élevée et docile, une fausse-image qu'il essayait tant bien que mal de lui faire jouer. Aujourd'hui c'était un échec plus que total mais plutôt que de ruminer dans son coin le gentleman avait décidé de s'amuser. C'est ainsi qu'il se dirigeait vers la plage, vêtu d'une paire de tong assez classique pour la plage, bien que les chaussures fermées aient toujours eux sa préférence, d'un short, faisant office de maillot de bain. La peur de se faire mal n'avait jamais été dans son esprit. Il était l'homme qui prenait des risques, encore et toujours sans avoir vraiment conscience des dangers. Il agissait tout simplement et c'est cette chance qui le suivait qui lui sauvait assez souvent la mise. Ces risques l'amenaient maintenant à se retrouver vêtu d'une combinaison prête à faire du ski nautique. Il se moquait bien de savoir qui l'accompagnerait, il était venu seul et il ne pensait pas vraiment à se retrouver entouré d'autres personnes. Il jouerait son rôle, comme à son habitude, sans penser au reste, on ne lui demandait rien de plus et il ne voulait rien d'autre. Installé sur le bateau, regardant l'océan, Alfie se retourna vers la voix qui venait de l'appeler. Qui pouvait-ce être ? Il n'en savait rien ou du moins pas avant de se retourner. Beaucoup de filles le connaissaient, pas toujours pour les bonnes raisons. Même si aucune ne s'était jamais plainte de ses performances. Un long coup d'œil de bas en haut, même s'il n'avait rien à voir au vu de sa combinaison, il la reconnaissait entre mille. Oublier Carly était sans doute impossible vu qu'elle partageait de temps en temps sa couche, jamais trop longtemps pour ne pas repenser à ce qui s'était passé autrefois. L'homme ne savait pas s'il était enchanté de la retrouver ici ou au contraire sur ses gardes. Si quelqu'un d'autre montait, sa couverture pourrait être en danger mais seul avec elle, il n'avait pas besoin de faire semblant. Parce qu'elle le connaissait, lui, l'homme. Lui, l'escroc. Et même lui, l'adolescent qui entrait dans des fêtes de riches, le petit merdeux qui n'avait pas d'avenir. C'est ce qui la rendait ans doute la plus dangereuse. « Mademoiselle Geller, quelle surprise de vous voir sur ce bateau. » Toujours être poli pour garder le masque, du moins assez longtemps pour savoir si quelqu'un d'autre se trouvait en sa compagnie. Sa réplique ne manque toutefois pas d'attirer son attention. Carly était-elle jalouse de Ronnie ? Cela en était un peu risible surtout qu'elle devait savoir mieux que les autres qu'il n'y avait rien entre eux. Que tout cela n'était qu'une fable destinée à lui attirer les sympathies de la foule mais il n'avait pas envie de le lui dire, pas comme ça en tout cas. « Ma poupée s'amuse de son côté. » Tout dire tout en ne disant rien, une méthode Griffiths qui avait déjà fait ses preuves. Et puis, il fallait toujours rajouter un petit quelque chose pour enfoncer le clou d'une belle et merveilleuse manière. « Si je ne te connaissais pas mieux je penserais que tu es jalouse de ma petite poupée. » Un sourire plus que taquin sur son visage tandis que ses yeux se montraient totalement agréables. Il savait qu'il avait touché un petit point ou du moins que ce qu'il avait dit n'était pas resté dans l'oreille d'une sourde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly Geller
BARBIE GIRLBe a flamingo in a flock of pigeons.
avatar

Inscription : 26/03/2015
Messages : 497
Faceclaim + © : Margot Robbie ~ ©rivendell (avatar) & tumblr (sign)
Multinicks : HC ◦ MW
Pseudo : Mashed Woods ✰ Justine

Age : 28 ans
Activité : Propriétaire d'une galerie d'art érotique japonnais
Statut : libre comme l'air.
Derniers achats : un paquet de marlboro, une bouteille de vin, un rouge à lèvre chanel, une paire de lunettes de soleil.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $
Connections:
Disponibilité: {2/2} available

MessageSujet: Re: just you, just me, bullshit – w/ Alfie   Lun 31 Aoû - 14:06

Voir Alfie ici était une surprise, elle le pensait en train de bronzer sur la plage avec Ronnie. C'est ce que faisaient la plupart des invités, elles pouvaient en apercevoir une grande majorité depuis le ponton du bateau. Elle se dit qu'après cette petite séance de ski nautique, elle ne serait pas contre de faire de même et de se prélasser pendant quelques minutes. Carly en femme dynamique qu'elle est, n'est pas du genre à rester flâner toute une après midi sur la plage. Et après tout la plupart des activités étaient gratuites donc autant en profiter. Retrouver Alfie sur le bateau lui faisait quelque peu plaisir, elle savait qu'ils allaient passer un moment agréable rien que tous les deux. Pourtant malgré son ressenti elle ferait tout pour ne pas montrer sa satisfaction à son ami. Elle était loin d'être une femme qui aimaient montrer ses sentiments et rares étaient les personnes qui arrivaient à entrevoir ce qu'elle ressentait vraiment. « Mademoiselle Geller, quelle surprise de vous voir sur ce bateau. » lui fit Alfie. « Je t'en prie Alfie, pas besoin de sortir tout ton charabia avec moi » dit la jeune femme en rejoignant le bateau grâce à l'aide du moniteur. Si il y avait bien quelque chose que Carly ne comprenait pas, c'était la volonté du jeune homme à se faire passer pour ce qu'il n'est pas. Elle avait conscience que le monde dans lequel elle vivait pouvait en faire rêver plus d'un mais elle avait du mal à saisir l'idée qu'il veuille autant tromper les gens sur sa véritable identité. Elle pris place en face de lui, le temps que le moniteur arrange toutes ses affaires avant de quitter le ponton. « Ma poupée s'amuse de son côté. » lui répondit-il. Carly leva les sourcils, et fit une moue qui voulait dire très bien. Elle se moquait pas mal de ce que Ronnie pouvait faire en ce moment et c'est pour ça qu'elle ne demanda pas plus de renseignements. « Si je ne te connaissais pas mieux je penserais que tu es jalouse de ma petite poupée. » un sourire en coin, Carly baissa la tête face à la remarque de son amant. « Mais tu me connais tellement bien que tu sais que la jalousie n'a jamais fait partie de mon caractère » renchérit-elle en penchant la tête de côté pour convaincre son interlocuteur qu'elle n'était absolument pas jalouse. Alfie et elle c'était du passé, si à un moment dans sa vie elle avait pu croire qu'ils auraient pu construire quelque chose de stable ensemble, cette idée était belle et bien révolue pour la jeune femme. Pourtant elle appréciait toujours le retrouver dans son lit de temps à autre. Elle attendit quelques secondes que le moniteur s'échappe pour se pencher vers le futur trentenaire. « Dis moi, tu tiens vraiment à faire du ski nautique ? Non parce que le moniteur est plutôt pas mal et j'aurai aimé tenter ma chance avec lui mais avec toi dans les parages ça risque d'être compliqué. » lui dit-elle d'une manière plutôt provocante. Elle voulait lui montrer qu'elle n'en avait strictement rien à faire de sa présence sur le bateau et que ça ne la dérangerait pas qu'il s'éclipse pour lui laisser le champ libre. Malgré tout une part d'elle – qu'elle ne comprenait pas, espérait qu'il reste sur ce bateau.

_________________
When life has cut too deep and left you hurting, the future you had hoped for is now burning and the dreams you held so tight lost their meaning and you don't know if you'll ever find the healing. The sun is rising
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfie Griffiths

avatar

Inscription : 26/07/2015
Messages : 16
Faceclaim + © : michiel huisman by cam la géniale
Multinicks : Alex Martell
Pseudo : burning bridges

Age : Vingt-neuf ans
Activité : homme d'affaire le jour, escroc de renom la nuit
Statut : arna(coeur)

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité: 3/3

MessageSujet: Re: just you, just me, bullshit – w/ Alfie   Ven 11 Sep - 18:53

Alfie n'avait pas le moins du monde envie de passer ses journées sur la plage. Ou plutôt, pas la totalité de son temps. De nombreuses choses étaient à pratiquer et il n'était pas homme à renoncer devant le moindre défi. Ce qui l'étonnait plutôt c'était de retrouver Carly sur ce même bateau. Cela ne le dérangeait pas totalement. En fait cela l'arrangeait en quelque sorte. Sa couverture était de sortir avec Ronnie. Une manière personnelle de s'assurer de ne pas sauter sur toutes les demoiselles présentes sur l'ile. Oh cela ne l'aurait pas vraiment dérangé mais il se refusait à passer pour un bourreau des cœurs auprès de ses futures proies. Il se devait de garder l'image de marque d'Alfie Griffiths, celle qui lui permettait de ne jamais être soupçonnée des crimes qu'il commettait. Carly lui offrait le luxe de ne pas être tentée. Elle n'était pas une créature ingénue au corps inconnu qui aurait tôt fait de provoquer chez lui des envies irrépressibles. Elle n'était pas cet attrait de la nouveauté qui souvent arrivait à le faire basculer. Elle était celle par qui tout avait commencé, la première victime, la première alliée. Ce bout du passé qu'il avait rapidement oublié pour ne pas se retrouver enchainé à ce vide d'existence. Non, il n'était pas heureux avant, pas heureux quand il n'était qu'un néant, un type dont personne ne se rappelait. Un type avec qui personne ne voulait être. Les choses avaient changé depuis lors, les choses avaient évolué et plus rien ne permettrait de lui faire rebrousser chemin. « Je t'en prie Alfie, pas besoin de sortir tout ton charabia avec moi » Il le savait bien mais elle ne comprenait pas qu'il était devenu ainsi. Que cette nouvelle identité était devenue la sienne. Qu'il ne pouvait redevenir l'oublié d'autrefois. Que plus personne ne le connaissait de cette manière. Même elle se devait d'oublier le petit adolescent pour se rappeler de l'homme merveilleux qu'il était maintenant devenu. Mais elle ne pouvait pas comprendre ce qui l'animait. Elle ne pouvait saisir combien il était important pour lui d'être considéré comme puissant. Que ne plus être lui-même lui avait permis de se réinventer, de devenir une toute autre personne. Quelqu'un pour qui l'argent n'était plus un problème. Quelqu'un avec qui on désirait rester. Un homme parfait sous plus d'un aspect. Une perfection aseptisée, juste une façade destinée à attirer. La vérité était autre mais personne ne la connaissait, personne ne pourrait jamais la connaitre. Il l'emportait dans sa tombe. « Nul ne sait où peut se trouver une oreille indiscrète. Celle qui fera capoter tout ce que j'ai pu mettre en place. » Il ne faisait confiance à personne ou très peu. Il avait toujours besoin de s'assurer d'avoir une voie de sortie, un moyen de contrôler ceux qui l'entouraient. Garder le pouvoir pour ne pas devenir autre, pour ne pas totalement se perdre ou tout simplement pour survivre. Il avait choisi une drôle de vie et la confiance n'en faisait pas partie. Il avait par contre acquis un certain talent d'observation. Il voyait bien combien Carly paraissait ne pas apprécier ce rapprochement avec Ronnie. Oh ce n'était pas de la jalousie, elle n'était pas jalouse. Lui non plus. Ils n'étaient plus deux gamins un peu trop amoureux, ils étaient deux adultes sachant faire la différence entre le sexe et les sentiments. Et pourtant, il avait l'impression que quelque chose ne plaisait pas totalement à la blondinette. « Mais tu me connais tellement bien que tu sais que la jalousie n'a jamais fait partie de mon caractère » Il la regardait faire, le sourire aux lèvres. Non, elle n'était pas connue pour sa jalousie et lui non plus d'ailleurs. Alfie c'était plutôt la possessivité. Une manière d'être qu'il n'offrait toutefois qu'à une seule femme: Ronnie. Savoir la jeune Potts en dehors de son contrôle était pour lui bien compliqué. Surtout depuis que ce pseudo chanteur avait fait son apparition. Il compliquait les choses, un peu trop d'ailleurs. Un peu trop pour lui. Il s'écœurait de voir le visage amourachée de sa comparse. Mais ce n'était pas de la jalousie amoureuse, c'était plutôt la peur de perdre un bon élément et le manque d'envie de la remplacer. Il l'avait façonnée Ronnie, personne ne pouvait lui enlever son bijoux. Il se contenta de sourire face à ce propos, que pourrait-il rajouter d'autres ? Son affirmation était plus que crédible. Surtout pour lui. Surtout face au lien qu'ils partageaient. « Dis moi, tu tiens vraiment à faire du ski nautique ? Non parce que le moniteur est plutôt pas mal et j'aurai aimé tenter ma chance avec lui mais avec toi dans les parages ça risque d'être compliqué. » Intérieurement l'homme fut assez déçu qu'elle se penche vers lui dans l'unique but de lui parler du moniteur. Il était bien plus plaisant que lui. Et même si elle se faisait provocante, il ne se laissait pas berner. Il savait bien où elle voulait en venir. Qu'elle ne se gênerait pas pour tenter sa chance même s'il restait sur ce bateau mais qu'elle préférait tout de même le voir voguer vers d'autres rives. Tout doucement, il se pencha un peu plus vers elle, réduisant la distance entre leurs visages à presque rien. « Assez oui. Et puis, si tu lui avais vraiment tapé dans l'œil, tu ne crois pas qu'il t'aurait demandé de revenir plus tard pour un tête à tête ? Peut-être que tu n'es pas son genre. »Il n'était pas volontairement blessant, il laissait juste sortir tout ce qu'il avait à l'esprit sans aucun cas penser aux conséquences.« Et puis, pourquoi devrais-je te laisser le plaisir d'aller batifoler dans la cabine du bateau alors que je n'ai pas eu le loisir de trouver une charmante compagnie avec qui m'amuser également ? » Il voulait la titiller. Lui faire ressentir que lui aussi aurait aimé trouver une jolie créature pour s'oublier l'espace de quelques heures plutôt que de se retrouver coincé sur ce bateau avec elle. Mais elle ne le dérangeait pas vraiment. Il avait simplement envie de laisser planer le doute, pour ne jamais se mettre trop à découvert. Il devait rester le mystère personnifié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly Geller
BARBIE GIRLBe a flamingo in a flock of pigeons.
avatar

Inscription : 26/03/2015
Messages : 497
Faceclaim + © : Margot Robbie ~ ©rivendell (avatar) & tumblr (sign)
Multinicks : HC ◦ MW
Pseudo : Mashed Woods ✰ Justine

Age : 28 ans
Activité : Propriétaire d'une galerie d'art érotique japonnais
Statut : libre comme l'air.
Derniers achats : un paquet de marlboro, une bouteille de vin, un rouge à lèvre chanel, une paire de lunettes de soleil.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $
Connections:
Disponibilité: {2/2} available

MessageSujet: Re: just you, just me, bullshit – w/ Alfie   Ven 25 Sep - 14:56

L'après midi allait être intéressante, si Carly avait inventé toute cette histoire autour du moniteur, elle savait qu'Alfie ne la laisserait certainement pas le loisir d'être en charmante compagnie. Il semblait tout comme elle, ne pas avoir grand chose à faire en cette après midi ensoleillée du mois d’août et il n'allait pas lui laisser ce plaisir de se retrouver seule avec le moniteur. «  Nul ne sait où peut se trouver une oreille indiscrète. Celle qui fera capoter tout ce que j'ai pu mettre en place. » répondit Alfie suite à la remarque de Carly. La jeune blonde souffla, lassée « J'avais oublié combien tu pouvais être parano » lâcha t-elle légèrement agacée par la peur d'Alfie que l'on découvre à tout moment son véritable visage. Voilà longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu en public, d'habitude ils se voyaient chez l'un ou chez l'autre lors de leurs parties de jambes en l'air ou à la galerie de Carly pour les affaires. Par conséquent, la jeune entrepreneuse en avait presque oublié combien elle se devait de faire attention à tout ce qu'elle disait lorsqu'elle était en présence du futur trentenaire. Pour une jeune femme qui n'en avait absolument rien à faire de savoir ce que pouvait penser les autres, réfléchir à chacun de ses dires était quelque peu compliqué. De plus elle était persuadée qu'Alfie avait tellement bien intégré l'élite de Belmont Springs qu'il était impossible que l'on découvre la supercherie. Peu importe, elle devait tout de même faire attention parce qu'elle avait bien conscience que si son vieil ami tombait, elle tomberait avec lui. Après tout c'était lui qui lui refourguait toutes ces toiles d'art érotique japonnais. Or Carly tenait plus ce que tout à son petit buisness, l'art et le japon étaient ces deux passions et elle ne comptait pas y tirer un trait de si tôt. «  Assez oui. Et puis, si tu lui avais vraiment tapé dans l'œil, tu ne crois pas qu'il t'aurait demandé de revenir plus tard pour un tête à tête ? Peut-être que tu n'es pas son genre.  » répondit Alfie suite à la demande de la jeune femme de la laisser seule avec le moniteur. Pas étonnant pensa Carly. Elle aura tout de même essayer sans compter sur le fait qu'elle avait quelque peu provoquer son amant. « Je préfère penser que je lui fais peur » lâcha Carly dans un élan de narcissisme qui lui était propre. Elle savait qu'elle plaisait et elle aimait en jouer. Homme ou Femme elle avait toujours ce qu'elle désirait et elle avait conscience que son physique y était pour beaucoup. «  Et puis, pourquoi devrais-je te laisser le plaisir d'aller batifoler dans la cabine du bateau alors que je n'ai pas eu le loisir de trouver une charmante compagnie avec qui m'amuser également ? . » un rire étouffée, la future trentenaire savait qu'Alfie ne lui laisserait pas si facilement le champ libre. « Tu n'avais qu'à venir frapper à ma porte cette nuit, on se serait amusés. » répondit Carly sur un ton enjôleur. « Je suis persuadée que Ronnie ne t'offre pas ce genre d'extras. » renchérit-elle en arquant un sourcil.

_________________
When life has cut too deep and left you hurting, the future you had hoped for is now burning and the dreams you held so tight lost their meaning and you don't know if you'll ever find the healing. The sun is rising
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: just you, just me, bullshit – w/ Alfie   

Revenir en haut Aller en bas
 
just you, just me, bullshit – w/ Alfie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST. :: - OUT OF SPACE - :: THE WORLD AT YOUR FEET-
Sauter vers: